IMC des enfants: souvent mal évalué par les parents

IMC des enfants: souvent mal évalué par les parents
Les parents auraient du mal à évaluer l’indice de masse corporelle de leur enfant, ce qui les empêcherait de voir s’il a un poids sain ou trop élevé.

12 juin 2018 | Les parents auraient du mal à évaluer correctement l’indice de masse corporelle de leur enfant, ce qui les empêcherait de voir s’il a un poids sain, trop élevé ou trop faible, rapporte une petite étude américaine.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont questionné des parents qui avaient reçu le rapport d’indice de masse corporelle (IMC) de leur enfant. Les résultats obtenus montrent que :

  • 66 % des parents interrogés n’ont pas évalué correctement l’IMC de leur enfant;
  • 53 % des parents sondés ne croient pas que le rapport de leur enfant reflète fidèlement son IMC;
  • 33 % d’entre eux rapportent avoir réfléchi à leurs habitudes familiales en matière de santé après avoir reçu le rapport de leur enfant;
  • 16 % des parents interrogés rapportent avoir recherché des conseils auprès d’un professionnel de la santé au sujet de l’activité physique ou de la saine alimentation après avoir reçu le rapport d’IMC;
  • 13 % des parents dont l’enfant avait été catégorisé « à risque » ou « en embonpoint ou obèse » disent avoir modifié l’alimentation de leur enfant ou ses habitudes en matière d’activité physique.

Selon les auteurs de l’étude, les parents peuvent avoir du mal à réaliser si leur enfant est en situation d’embonpoint ou d’obésité, car de plus en plus d’enfants et d’adolescents ont un surplus de poids. Les chercheurs recommandent aux écoles d’organiser dans leurs locaux des rencontres, quelques fois par année, entre les parents et des professionnels de la santé (infirmière ou éducateur physique). Les parents devraient aussi être encouragés à poser des questions et à obtenir des conseils auprès d’un professionnel de la santé, qui pourra leur donner de l’information pour améliorer la santé de leur enfant.

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont demandé à 66 parents de remplir un questionnaire afin de connaître leur opinion quant au rapport d’indice de masse corporelle de leur enfant, qui classe les enfants selon 4 catégories (poids insuffisant, poids normal, embonpoint et obésité).

Une étude publiée en 2014, qui avait pris en compte 69 études menées sur un total de 15 791 enfants, était arrivée à une conclusion similaire. Selon les résultats compilés, plus de la moitié des parents ayant un enfant en surpoids ne réaliserait pas que ce dernier a un problème de poids,

Sources : Eurekalert et Medpagetoday


Marie-Claude Ouellet — Agence Science-Presse

 

Photo : GettyImages/kali9

À lire aussi