Jumeaux et triplés: impacts sur la santé mentale des parents

Jumeaux et triplés: impacts sur la santé mentale des parents
Les parents de jumeaux et de triplés courraient plus de risques de souffrir de dépression et d’anxiété, révèle une étude américaine.

31 mai 2018 | Les parents de jumeaux et de triplés courraient plus de risques de souffrir de dépression, d’anxiété et autres problèmes de santé mentale que la moyenne des parents, révèle une étude américaine.

Ces difficultés apparaitraient le plus souvent au cours des 3 premiers mois de vie des enfants. Parmi les parents ayant participé à cette étude, les symptômes étaient relativement modérés chez la majorité d’entre eux. Cependant, 25 % des participants ont ressenti des malaises couramment associés à un trouble d’anxiété généralisée et 14 % ont rapporté avoir des malaises pouvant être associés à une dépression sévère. Ces symptômes se sont avérés plus sérieux chez les personnes à faible revenu, les couples non mariés et les parents de prématurés.

Par ailleurs, plusieurs parents étudiés ont affirmé éprouver un haut niveau de stress, des soucis au niveau des relations interpersonnelles et de la difficulté à gérer les soins à apporter aux bébés. Tous les participants – en particulier les mères – ont aussi mentionné mal dormir. Les chercheurs soulignent qu’un mauvais sommeil était fortement associé à davantage de symptômes d’anxiété et de dépression sévère.

Par ailleurs, près de 60 % des parents étudiés ont rapporté ne pas avoir été informés par les professionnels de la santé des difficultés inhérentes aux naissances multiples. Plusieurs considèrent qu’ils auraient bénéficié d’un soutien psychologique durant la grossesse et après la naissance des bébés. La majorité des parents ont toutefois invoqué le manque de temps comme principal obstacle les ayant empêchés de consulter un spécialiste.

Environ la moitié des participants ont d’ailleurs dit qu’ils auraient souhaité recevoir des traitements pour contrer ces problèmes de santé mentale. Or, moins de 10 % des participants ont reçu de tels soins. Parmi ce petit groupe, plus de 75 % ont été traités pour des symptômes de dépression.

À la lumière de ces résultats, les auteurs de la recherche recommandent aux professionnels de la santé de mieux informer les futurs parents de jumeaux et de triplés quant aux impacts possibles des naissances multiples sur leur santé mentale. Selon eux, il faudrait davantage de ressources pour épauler ces parents durant la grossesse et la période de post-partum.

Cette étude a porté sur 241 parents (dont 197 mères) de jumeaux et de triplés ayant répondu à des questionnaires au sujet de leur santé mentale.

Sources : Eurekalert et Journal of Psychiatric Practice


Marie-Claude Ouellet — Agence Science-Presse

 

Photo : GettyImages/monkeybusinessimages

À lire aussi