Stress durant la grossesse: des effets visibles sur le cerveau du foetus

Stress durant la grossesse: des effets visibles sur le cerveau du foetus
Un niveau élevé de stress durant la grossesse pourrait perturber le développement du cerveau du fœtus, selon une étude américaine.

26 avril 2018 | Des chercheurs américains ont observé que vivre beaucoup de stress durant la grossesse aurait un impact sur le développement du cerveau du bébé à naître.

C’est la première fois qu’une technique d’imagerie médicale démontre un lien direct entre un haut niveau de stress maternel et le développement du cerveau du foetus, selon les auteurs de l’étude. Il y a toutefois longtemps que les scientifiques soupçonnent que le stress pendant la grossesse peut affecter le cerveau du foetus. Les progrès en imagerie médicale tendent à leur donner raison.

Les résultats de la présente étude montrent en effet qu’un niveau élevé de stress chez la femme enceinte pourrait avoir des effets sur la connectivité et l’organisation des neurones dans le cerveau du bébé à naître. Selon eux, ces modifications sont susceptibles d’avoir un impact plus tard sur certaines fonctions du cerveau.

Dans le cadre de cette recherche, les chercheurs ont recruté 47 femmes enceintes vivant dans des environnements réputés stressants. Bon nombre d’entre elles ont rapporté souffrir de dépression, d’anxiété et de stress. Les chercheurs ont soumis ces futures mères à des tests d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle entre la 30e et la 37e semaine de grossesse afin d’observer le cerveau des foetus avant leur naissance.

Source : Eurekalert


Marie-Claude Ouellet — Agence Science-Presse

 

Photo : GettyImages/kjekol

À lire aussi