Jus de fruits: à éviter avant l'âge d'un an

Jus de fruits: à éviter avant l'âge d'un an

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Il faut éviter de donner du jus de fruits aux enfants avant l’âge de 1 an, selon une nouvelle recommandation de l’Académie américaine de pédiatrie.

29 mai 2017 | Il faut éviter de donner du jus de fruits aux enfants avant l’âge de 1 an, selon une nouvelle recommandation de l’Académie américaine de pédiatrie (AAP). Pour les enfants plus vieux, l’AAP conseille aussi une réduction de la consommation de jus.

Selon l’AAP, la consommation de jus de fruits, même ceux « purs » à 100 %, avant l’âge de 1 an est à éviter complètement en raison du peu de valeur nutritive qu’ils apportent au bébé. De plus, les jus risquent de remplacer ce dont l’enfant a vraiment besoin à cet âge, c’est-à-dire du lait ainsi que le gras, les minéraux et les vitamines qu’il contient.

De plus, les jus de fruits sont souvent considérés à tort comme un produit sain dont la consommation n’a pas à être limitée. Or, la surconsommation de sucre et le risque d’obésité sont bien réels pour les bébés. Par le passé, boire trop de jus a également déjà été associé à la malnutrition et à la petite taille chez des bébés, rappellent les pédiatres de l’AAP.

Recommandations pour les enfants de plus de 1 an

À partir de 1 an, les jus de fruits peuvent faire partie d’un repas ou d’une collation, mais leur consommation doit être limitée à environ 110 ml (4 oz) par jour jusqu’à l’âge de 3 ans, puis à 170 ml (6 oz) par jour chez les 4 à 6 ans. Chez les enfants âgés de 7 à 18 ans, il est recommandé de ne pas dépasser 225 ml (8 oz).

Les auteurs de la recommandation mettent aussi en garde contre le risque de caries lié à la consommation de jus de fruits. Pour réduire ce risque, les parents devraient éviter de laisser leur tout-petit se promener avec un biberon ou un verre à bec rempli de jus. Si l’enfant peut boire du jus en tout temps, ses dents risquent d’être surexposées au sucre, ajoutent ces experts. C’est pourquoi le jus devrait être servi dans une tasse ou un verre sans couvercle.

Boire trop de jus de fruits peut aussi entraîner des maux de ventre chez l’enfant. Les auteurs de cette recommandation conseillent donc de plutôt privilégier la consommation de fruits frais, entiers ou en purée. Contrairement aux jus, les fruits frais ont l’avantage de ne pas constituer seulement un apport en sucre, mais d’être aussi riches en fibres.

Au Canada

Cette nouvelle recommandation de l’AAP est plus sévère que les conseils actuellement en vigueur au Canada. En effet, les organismes de santé publique canadiens recommandent de limiter, et non pas d’éviter, la consommation de jus de fruits chez les enfants âgés de 6 mois à 1 an.

Sources : Pediatrics, La Presse+ et The New York Times


Rabéa Kabbaj — Agence Science-Presse

 

Photo : Gettyimages/FamVeld

Partager

À lire aussi