Hygiène des dents et prévention de la carie

Hygiène des dents et prévention de la carie

Conseils d’hygiène dentaire pour prendre soin des dents de nos enfants.



L’importance de l’hygiène dentaire

Les soins des dents sont importants dès le plus jeune âge puisqu’une bonne santé dentaire aura des conséquences positives sur la vie de votre enfant. En effet, des dents saines lui permettront de bien mastiquer et de pouvoir ainsi manger tous les aliments dont il a besoin pour bien se développer. Une bonne dentition est aussi essentielle à l’apprentissage du langage et participe à la construction d’une bonne estime de soi.

Il est d’ailleurs bon d’habituer votre bébé au brossage des dents dès l’apparition des premières dents. De cette façon, le brossage fera partie de sa routine dès son plus jeune âge. Cela permettra aussi aux premières dents de se former dans un environnement propre. De plus, le brossage des dents stimulera ses gencives.

Comment nettoyer la bouche et les dents de votre bébé?

Dès la naissance, il est recommandé de commencer à nettoyer les gencives et l’intérieur de la bouche de votre bébé environ une fois par jour, idéalement après un boire. Utilisez une gaze ou un linge humide et propre qui sera réservé à l’hygiène de sa bouche.

Première dent

Dès qu’une première dent commence à percer, utilisez une petite brosse à dents à poils souples et un dentifrice fluoré pour la nettoyer. Massez aussi légèrement les gencives de votre enfant, en les brossant doucement.

Brossez les dents de votre enfant au moins 2 fois par jour, c’est-à-dire matin et soir. Le brossage avant le coucher est particulièrement important.

Quelques règles d’hygiène supplémentaires

À la naissance, la bouche de votre bébé ne contient pas les bactéries de la carie dentaire. Celles-ci lui sont souvent transmises par des objets contaminés par la salive des adultes. Si certaines conditions sont réunies, ces bactéries peuvent causer la carie.

Voici comment réduire la transmission des bactéries de la carie dentaire :

  • Surveillez tout ce que votre bébé porte à sa bouche. Maintenez vous-même une bonne hygiène dentaire pour minimiser le risque de transmettre les bactéries responsables de la carie à votre enfant.
  • Ne mettez pas sa suce dans votre bouche avant de la lui donner.
  • Évitez d’embrasser votre bébé sur la bouche.
  • N’utilisez pas la même cuillère pour goûter la nourriture de votre bébé et le faire manger.
  • Votre bébé doit avoir sa propre brosse à dents, qui ne doit pas être partagée.
  • Faites toujours sécher sa brosse à dents à l’air libre, la tête vers le haut. Elle ne doit pas toucher à d’autres brosses à dents.

Première visite chez le dentiste

Les jeunes enfants devraient voir le dentiste pour la première fois vers l’âge de 1 an, ou 6 mois après l’apparition de leur première dent, selon l’Association dentaire canadienne.
Au Québec, la Régie de l’assurance maladie paie un examen dentaire par an et certains traitements (ex. : réparation d’une carie) à tous les enfants de moins de 10 ans avec la carte d’assurance maladie. Toutefois, le nettoyage des dents n’est pas couvert et doit être payé par les parents. Les parents d’enfants de moins de 12 ans peuvent aussi profiter de la Prestation dentaire canadienne s’ils répondent à certains critères.

Quel dentifrice utiliser?

Pour brosser les dents de votre enfant, utilisez un dentifrice fluoré dès l’éruption de la première dent. Ce type de dentifrice est sécuritaire et efficace pour prévenir la carie dentaire. Utilisez toutefois une toute petite quantité de dentifrice fluoré, soit l’équivalent de la grosseur :

  • d’un grain de riz pour les enfants de moins de 3 ans;
  • d’un petit pois pour les enfants âgés de 3 à 6 ans.

Les dentifrices fluorés pour enfants (ex. : CrestMD, ColgateMD, OrajelMD, AttitudeMD) sont à peu près tous semblables, car ils contiennent une concentration de fluorure comparable. C’est d’ailleurs la même concentration que celle présente dans les dentifrices fluorés conventionnels pour adultes. Ainsi, vous n’avez qu’à choisir la marque et la saveur du dentifrice selon vos préférences et celles de votre enfant.

Dentifrices au xylitol

Les dentifrices au xylitol gagnent en popularité. Ils ne sont toutefois pas conseillés, car il n’existe pas suffisamment de preuves qui appuient leur efficacité pour lutter contre la carie.

Comment nettoyer les dents d’un jeune enfant?

En général, un jeune enfant a besoin d’aide pour brosser ses dents. Vers l’âge de 6 ans, il est probablement capable de le faire seul. Le moment où il est prêt peut toutefois varier beaucoup d’un enfant à l’autre. Certains ont besoin de supervision plus longtemps.

Technique pour brosser les dents de votre enfant

Avant l’âge de 2 ans : Couchez votre enfant par terre ou sur un lit pour que sa tête soit plus stable. Cela vous permettra également de mieux voir l’intérieur de sa bouche et d’avoir plus facilement accès aux dents du fond.

Vers l’âge de 2 ans : Placez-vous tous les deux devant un miroir. Tenez-vous derrière lui et appuyez sa tête contre vous. Repoussez une de ses lèvres de votre main libre, puis brossez-lui les dents verticalement, en allant toujours de la gencive vers le bout des dents. Repoussez l’autre lèvre, et recommencez.

Encouragez votre enfant à cracher le surplus de dentifrice. Demandez-lui aussi de ne pas rincer sa bouche après le brossage. Ainsi, le fluorure contenu dans le dentifrice continuera à protéger ses dents contre la carie.

Que faire quand un enfant ne veut pas se faire brosser les dents

Certains tout-petits n’aiment pas se faire brosser les dents. Voici quelques conseils pour que vous réussissiez tout de même à nettoyer ses dents :

Lorsque les poils de la brosse à dents deviennent recourbés, c’est qu’il est temps de la changer.
  • Commencez par le laisser essayer tout seul. Ce sera l’aspect amusant du brossage.
  • Brossez-vous les dents devant lui. Les enfants adorent imiter leurs parents.
  • Attirez l’attention de votre enfant avec une brosse à dents lumineuse, en lui chantant une comptine ou en lui demandant de tenir un petit miroir.
  • Laissez votre enfant participer au choix de la saveur du dentifrice et du modèle de brosse à dents. Changer de saveur de dentifrice d’un brossage à un autre peut aussi être amusant pour votre enfant.
  • Établissez une routine, par exemple : brossage des dents, lecture, dodo. Votre enfant pourrait passer par une phase où il s’oppose au brossage. Faites-lui alors comprendre que le brossage des dents aura lieu malgré tout et ne dérogez pas de la routine.

Soie dentaire

À partir du moment où les dents de votre enfant se touchent, utilisez la soie dentaire tous les soirs pour compléter le brossage. Elle permet de nettoyer les surfaces des dents que la brosse à dents n’atteint pas.
Pour passer la soie dentaire, vous pouvez utiliser un porte-fil ou simplement le fil de soie dentaire enroulé autour de vos doigts, selon votre dextérité et l’espace entre les dents de votre enfant. L’efficacité de ces 2 méthodes est sensiblement la même.

La carie de la petite enfance

La surface extérieure de l’émail des dents de lait est plus mince que celle des dents définitives. Ces dents sont donc plus sensibles à la carie dentaire.

La carie de la petite enfance survient avant l’âge de 5 ans et atteint les dents primaires (dents de lait). Lorsque votre enfant mange ou boit, des particules alimentaires collent sur ses dents, comme c’est le cas pour les adultes. Les bactéries de la carie transforment alors le sucre de ces particules en acides. Ce sont ces acides qui attaquent l’émail des dents.

Si votre enfant a une carie, son émail devient terne, jaune, parfois brun. Une fois commencée, la carie s’aggrave rapidement. Elle est souvent douloureuse et peut nuire au sommeil de votre enfant et à son alimentation.

La carie peut aussi avoir un effet négatif sur la croissance et sur l’apprentissage du langage. Elle doit donc être traitée rapidement.

Les facteurs de risque

Certaines familles ont tendance à avoir plus souvent des caries que d’autres. L’hérédité joue donc un rôle sur la carie dentaire.

Cependant, certains comportements augmentent le risque de caries, tels que :

  • consommer régulièrement du jus ou des aliments sucrés;
  • dormir avec un biberon de lait ou de jus, ce qui occasionne un contact prolongé du liquide sucré avec les dents;
  • ne pas se brosser les dents tous les jours;
  • ne pas utiliser de dentifrice fluoré.

L’importance de prévenir la carie de la petite enfance

Certains parents croient que la carie est moins grave lorsqu’elle touche les dents de lait. Cependant, ces dents sont très importantes. Elles servent de guides aux dents d’adulte et assurent une place suffisante pour celles-ci, lorsqu’elles sortiront.

De plus, une dent de lait cariée non traitée peut nuire à la dent d’adulte qui est en train de se former sous la gencive. Enfin, les dents de lait sont essentielles pour bien manger et pour apprendre à parler.

Comment prévenir la carie de la petite enfance

  • Adoptez une bonne hygiène dentaire en brossant les dents de votre enfant avec du dentifrice fluoré au moins 2 fois par jour. Le brossage avant de dormir est très important.
  • Si votre enfant mange ou boit avant de se coucher, le brossage des dents doit se faire avant qu’il aille au lit. Comme la quantité de salive dans sa bouche diminue pendant son sommeil, le sucre sur ses dents augmenterait considérablement le risque de développer des caries.
  • Limitez la consommation de boissons ou d’aliments sucrés, comme les bonbons et les boissons gazeuses.
  • Ne mettez jamais de sucre ou de miel sur une suce ou une tétine de biberon pour encourager votre enfant à les accepter.
  • Ne laissez pas votre enfant dormir ou se promener avec un biberon ou un gobelet contenant du lait, du jus ou un autre produit sucré. Ces boissons doivent être prises au moment du repas ou de la collation.
  • Encouragez votre enfant à cesser d’utiliser le biberon vers l’âge de 12 mois.
  • Prenez garde au sucre contenu dans les médicaments ou les sirops pour la toux. Si vous en donnez à votre enfant, nettoyez-lui les dents après ou, au moins, rincez-lui la bouche avec de l’eau.
  • Vérifiez régulièrement l’apparence de ses dents, y compris celles situées à l’arrière de sa bouche. Portez attention à la présence de taches d’un blanc terne, jaunâtre ou brunâtre près de la gencive, car la carie commence souvent à cet endroit. Ces taches pourraient être des caries.
  • Amenez votre enfant chez le dentiste au moins une fois par année.

Allaitement et carie dentaire

La principale cause de la carie chez les tout-petits est la présence dans la bouche des bactéries qui en sont responsables. En théorie, l’allaitement pourrait donc protéger contre la carie puisque le lait maternel contient des substances pouvant empêcher la multiplication et l’action de ces bactéries.
Cependant, la réalité est plus compliquée. Selon de récentes études, les bébés allaités risquent moins, en effet, d’avoir des caries que ceux nourris au biberon. Toutefois, à partir de l’âge de 12 mois, cet effet protecteur disparaîtrait. Certaines études révèlent aussi que les bébés allaités plus de 12 mois seraient plus susceptibles d’avoir des caries que ceux qui l’ont été pendant moins de 12 mois.
Selon des spécialistes, les enfants de plus de 12 mois, allaités à la demande pendant la nuit, seraient plus particulièrement vulnérables à la carie. Le lait resterait en effet en contact avec les dents, lors des tétées nocturnes, en raison de l’inactivité de la langue lorsque l’enfant dort.
Naître et grandir

Révision scientifique : Dre Caroline Quach, dentiste pédiatrique
Recherche et rédaction :Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Juin 2023

Photos : 123rf.com/Oksana Kuzmina et GettyImages/Radist

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE. Première visite chez le dentiste. cda-adc.ca.
  • AVILA, Walesca M. et autres. « Breast and Bottle Feeding as Risk Factors for Dental Caries: A Systematic Review and Meta-Analysis », PLoS ONE, 2015, vol. 10, no 11, e0142922. pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  • CHU SAINTE-JUSTINE. ABCdaire suivi collaboratif des 0 à 5 ans. Santé dentaire. 2018. enseignement.chusj.org
  • CHU SAINTE-JUSTINE. ABCdaire suivi collaboratif des 0 à 5 ans. Recommandations concernant les suppléments de fluor chez l’enfant. 2017. enseignement.chusj.org
  • DEAN, J.A. et autres.Mcdonald and Avery’s Dentistry for the Child and Adolescent. 11e éd., St. Louis, Elsevier, 2022, 752 p.
  • DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ PUBLIQUE DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX. Brossage des dents chez les enfants de 6 ans et moins : position du directeur national de santé publique. Québec, Gouvernement du Québec, 2017, 32 p. publications.msss.gouv.qc.ca
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans : guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. inspq.qc.ca
  • GOUVERNEMENT DU CANADA. Prestation dentaire canadienne. 2023. canada.ca
  • PERES, Karen Glazer et autres. « Impact of Prolonged Breastfeeding on Dental Caries: A Population-Based Birth Cohort Study », Pediatrics, vol. 140, no 1, 2017. pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  • RÉGIE DE L’ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC. Services dentaires. ramq.gouv.qc.ca
  • RICHARDS, Derek. « Breastfeeding up to 12 months of age not associated with increased risk of caries », Evidence-Based Dentistry, vol. 17, no 3, 2016, p. 7576. pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  • SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX QUÉBEC. Je brosse mes dents avec l’aide de mes parents : brossage des dents chez les enfants âgés de 6 ans et moins avec un dentifrice fluoré. 2023. publications.msss.gouv.qc.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. La santé des dents de votre enfant. 2021. soinsdenosenfants.cps.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. La carie de la petite enfance dans les communautés autochtones. 2018. cps.ca
  • THAM, R. et autres. « Breastfeeding and the risk of dental caries: A systematic review and meta-analysis », Acta Paediatrica, vol. 104, no 467, 2015, p. 6284. onlinelibrary.wiley.com

Partager

À lire aussi