Diabète de type 2 chez les enfants: l'impact des écrans

Diabète de type 2 chez les enfants: l'impact des écrans

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Passer beaucoup de temps devant les écrans est associé à un risque plus élevé de diabète de type 2 chez les enfants, selon une récente étude réalisée au Royaume-Uni.

7 avril 2017 | Passer beaucoup de temps devant les écrans est associé à un risque plus élevé de diabète de type 2 chez les enfants, selon une récente étude réalisée au Royaume-Uni. Les chercheurs ont en effet constaté que ce risque était présent chez les enfants qui utilisaient les écrans plus de 3 heures par jour.

Cette étude ne permet toutefois pas d’établir un lien direct entre un temps d’écran prolongé et le développement du diabète de type 2 chez les enfants, mettent en garde les chercheurs. Par contre, elle démontre comment certaines habitudes de vie peuvent jouer sur l’obésité ou sur l’augmentation des risques de diabète.

Selon les résultats, les enfants qui utilisaient les écrans plus de 3 heures par jour présentaient un pourcentage de gras et un indice de masse corporelle (IMC) supérieurs à ceux des enfants qui ne dépassaient pas 1 heure par jour. De plus, l’organisme des grands utilisateurs d’écrans était plus résistant à la leptine et à l’insuline. Comme la résistance à l’insuline rend en général plus difficile le contrôle du niveau d’énergie dans l’organisme, ces enfants seraient donc plus à risque de développer un diabète de type 2.

Les auteurs de l’étude soulignent que ces résultats sont d’autant plus pertinents que le nombre de personnes souffrant de diabète de type 2 est en augmentation et que les risques de développer cette maladie apparaissent de plus en plus tôt. Par ailleurs, ils estiment que la réduction du temps passé devant un écran aurait un impact positif sur la diminution des facteurs de risque du diabète de type 2, aussi bien chez les garçons que chez les filles, et ce, dès leur plus jeune âge.

Pour cette étude, les chercheurs ont analysé les données médicales de 4 495 enfants âgés de 9 à 10 ans et ont mesuré l’activité physique de près de la moitié d’entre eux. Les auteurs ont aussi interrogé ces enfants sur leur temps passé devant un écran chaque jour. Seulement 4 % des participants ont indiqué ne pas passer de temps devant un écran. Pour les autres, 37 % ont déclaré y consacrer 1 heure ou moins, 28 % ont dit de 1 à 2 heures et 13 % ont indiqué y passer de 2 à 3 heures. Enfin, 18 % des enfants, en majorité des garçons, ont rapporté être devant leurs écrans plus de 3 heures par jour.

Sources : Archives of Disease in Childhood et CNBC


Rabéa Kabbaj - Agence Science-Presse

 

Photo : Gettyimages/Halfpoint

Partager

À lire aussi