Des aliments bons pour les dents!

Des aliments bons pour les dents!

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Le sucre est mauvais pour les dents, c’est bien connu. Ce qui l’est moins, c’est que certains aliments favorisent la santé dentaire.

21 octobre 2015 | Le sucre est mauvais pour les dents, c’est bien connu. Ce qui l’est moins, c’est que certains aliments favorisent la santé dentaire.

« Tout ce qui est bon pour la santé l’est pour les dents, affirme la Dre Hélène Buithieu, professeure en dentisterie pédiatrique à l’Université de Montréal. Elles reflètent l’état de santé global. » Par contre, les propriétés de certains aliments en font des alliés de choix.

  • C’est le cas des fromages fermes, comme le fromage cheddar. En les mastiquant pendant au moins une minute à la fin du repas, ils neutralisent l’acidité de la bouche. Ces fromages permettent également aux minéraux utiles à la conservation de bonnes dents de s’y déposer.
Attention à l’acidité
Les aliments très acides comme les pommes et les oranges ramollissent l’émail des dents, c’est-à-dire la fine couche qui les recouvre. Si le brossage a lieu avant que l’émail n’ait eu le temps de durcir, de minuscules parties s’en détacheront, ce qui peut nuire à la santé dentaire, explique le Dr Kandelman. Il conseille donc d’attendre environ 30 minutes après avoir mangé de tels aliments avant de brosser les dents.
  • Le lait est aussi un bon aliment pour les dents, car il contient de calcium, du phosphore et de la vitamine D. Ces trois éléments aident à avoir des os et des dents solides. Les boissons de soya sont aussi intéressantes même si elles contiennent moins de phosphore que le lait de vache. Cependant, il est important d’éviter que le lait soit en contact trop longtemps avec les dents pour prévenir la carie. Il est donc préférable que les bébés ne dorment avec un biberon, rappelle le Dr Daniel Kandelman, professeur à la faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal « Avec le biberon, les enfants ont tendance à prolonger le boire », ajoute la Dre Buithieu. C’est pourquoi les parents devraient favoriser l’utilisation du verre dès que possible.
  • À partir de 4 ans, pour éviter les risques d’étouffement, les aliments durs non sucrés comme les carottes contribuent à déloger les résidus de nourriture des dents pendant la mastication, note Hélène Buithieu. De plus, ils ont l’avantage de ne pas coller aux dents. Certains prétendent aussi que mastiquer des aliments durs aiderait à avoir des dents plus droites. « Aucune étude ne prouve cela, tranche toutefois la Dre Buithieu. La principale cause des dents croches est la génétique. Utiliser une suce ou sucer son pouce après 4 ans peut aussi engendrer des problèmes. »

Enfin, il est préférable d’offrir aux enfants des collations et des repas consistants plutôt que des grignotines plusieurs fois dans la journée. C’est aussi le cas pour les boissons. « Chaque fois que du sucre entre dans la bouche, il y a une acidité qui se fait et on augmente le risque de carie, explique le Dr Kandelman. À quantités égales, mieux vaut donc consommer le sucre une fois qu’en plusieurs petites fois. » Boire de l’eau, à la fin du repas, permet également de rincer la bouche et d’enlever ce qui pourrait nuire aux dents.


Nathalie Côté – Équipe Naître et grandir

Naitre et grandir.com

Partager

À lire aussi