L'enfant qui s'étouffe

L'enfant qui s'étouffe
Étouffement : les symptômes; premiers soins; comment prévenir?


L’étouffement est la principale cause de décès chez les tout-petits. Cependant, c’est aussi l’un des incidents les plus faciles à prévenir. La plupart des étouffements peuvent d’ailleurs être prévenus.

Causes de l’étouffement

Les étouffements chez l’enfant sont souvent causés par l’ingestion de petits aliments durs et ronds (ex. : raisins), de ballons de latex (« ballounes ») ou de petits objets qui bloquent les voies respiratoires. Si les voies respiratoires sont complètement bloquées, les poumons de l’enfant ne reçoivent plus d’oxygène, ce qui peut causer des dommages au cerveau, et même la mort.

En cas d’obstruction partielle des voies respiratoires, un peu d’air parvient jusqu’aux poumons, mais l’enfant a de la difficulté à respirer, tousse et a parfois une respiration sifflante. Dans ce cas, tousser suffit souvent pour dégager l’aliment ou l’objet coincé dans les voies respiratoires.

Demandez une aide médicale d’urgence (911) si votre enfant :

  • a une expression de détresse et la bouche ouverte;
  • émet un son aigu;
  • est incapable de tousser;
  • ne respire plus;
  • perd conscience.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter la ligne Info-Santé (811).

Attention!
Cette fiche vise à vous familiariser avec les soins à apporter à un enfant qui s’est étouffé. En faire la lecture ne remplace toutefois pas des cours de premiers soins. Pour être en mesure de poser des gestes efficaces lors d’un étouffement, suivez une formation auprès d’un organisme reconnu (ex. : Croix-Rouge, Ambulance Saint-Jean).

Que faire si votre bébé de moins de 1 an s’étouffe

Si votre bébé a de la difficulté à respirer, est capable de tousser ou a une respiration sifflante

Dans cette situation, les voies respiratoires de votre bébé sont partiellement bloquées. Une petite quantité d’air réussit à se rendre jusqu’à ses poumons.

Il n’y a alors rien à faire à part rassurer votre bébé et le laisser tousser. La toux suffit souvent pour dégager l’aliment ou l’objet coincé dans ses voies respiratoires. Tant qu’il tousse et qu’il respire, ne lui donnez pas de tapes dans le dos. Surveillez-le attentivement pour intervenir si la situation s’aggrave.

Si votre bébé ne respire pas, ne tousse pas ou ne pleure pas

Dans cette situation, vous devez intervenir, car les voies respiratoires de votre bébé sont complètement bloquées.

Voici ce que vous devez faire

1. Prenez votre bébé et posez son ventre sur l’un de vos avant-bras et soutenez fermement sa tête en tenant sa mâchoire de la main du même bras. La tête de votre bébé doit être plus basse que son corps. Appuyez votre avant-bras sur votre cuisse.

2. Avec le talon de votre autre main, donnez à votre bébé cinq tapes entre les omoplates (les deux os plats situés au haut du dos).

3. Si l’aliment ou l’objet n’a pas été délogé, retournez votre bébé sur le dos et couchez-le sur vos cuisses. Sa tête doit encore être plus basse que son corps. Soutenez sa tête et son cou avec votre main.

4. Placez deux doigts au centre de sa poitrine, sous la ligne imaginaire entre les deux mamelons, et exercez cinq pressions fermes et rapides.

5. Continuez à faire des cycles de tapes dans le dos et de poussées thoraciques jusqu’à ce que l’objet soit délogé, que votre bébé pleure, respire ou tousse ou jusqu’à ce qu’il perde connaissance.

6. Si votre bébé perd connaissance, demandez une aide médicale d’urgence (911). Effectuez ensuite la réanimation cardiorespiratoire (RCR).

7. Lorsque les voies respiratoires de votre bébé sont dégagées, qu’il ait ou non perdu connaissance, consultez rapidement un médecin.

Que faire si votre enfant de plus de 1 an s’étouffe

Si votre enfant a de la difficulté à respirer, est capable de tousser ou a une respiration sifflante

Dans cette situation, les voies respiratoires de votre enfant sont partiellement bloquées. Une petite quantité d’air réussit à se rendre jusqu’à ses poumons.

Il n’y a alors rien à faire à part rassurer votre enfant et le laisser tousser. La toux suffit souvent pour dégager l’aliment ou l’objet coincé dans ses voies respiratoires. Tant qu’il tousse et qu’il respire, ne lui donnez pas de tapes dans le dos. Surveillez-le attentivement pour intervenir si la situation s’aggrave.

Si votre enfant ne respire pas, ne tousse pas et ne pleure pas

Dans cette situation, vous devez intervenir, car les voies respiratoires de votre enfant sont complètement bloquées.

Voici ce que vous devez faire

1. Agenouillez-vous derrière votre enfant et placez un bras en travers de sa poitrine pour le soutenir.

2. Penchez votre enfant suffisamment vers l’avant pour que l’objet délogé puisse ressortir par sa bouche, au lieu de retourner dans ses voies respiratoires.

3. Avec le talon de votre autre main, donnez cinq tapes fermes entre ses omoplates.

4. Si l’objet n’a pas été délogé, formez un poing avec une main et placez-le juste au-dessus de son nombril. Posez ensuite l’autre main par-dessus votre poing et exercez cinq poussées rapides vers l’intérieur et le haut de son ventre.

5. Continuez le cycle de cinq tapes fermes dans le dos et de cinq poussées abdominales jusqu’à ce que l’objet soit délogé ou jusqu’à ce que votre enfant perde connaissance.

6. Lorsque les voies respiratoires de votre enfant sont dégagées, qu’il ait ou non perdu connaissance, consultez rapidement un médecin.

Si votre enfant a perdu connaissance

1. Demandez une aide médicale d’urgence (911) et, si vous êtes dans un lieu public, un DEA (défibrillateur externe automatisé).

2. Les doigts d’une main sous le menton de l’enfant et l’autre main sur son front, faites doucement basculer sa tête vers l’arrière afin d’ouvrir ses voies respiratoires.

3. Pincez ses narines afin de les garder fermées.

4. Inspirez normalement et couvrez la bouche de l’enfant avec votre bouche. Soufflez 1 seconde avec suffisamment d’air pour que la poitrine de l’enfant se soulève un peu. Si la poitrine ne se soulève pas, basculez encore la tête de l’enfant et faites une autre insufflation.

5. Si la poitrine ne se soulève toujours pas, effectuez un cycle de réanimation cardiorespiratoire (RCR).

6. Vérifiez si vous voyez un corps étranger dans la bouche. Si oui, enlevez-le en prenant soin de ne pas le pousser vers l’arrière de la bouche.

7. Faites une insufflation. Si la poitrine ne se soulève pas, recommencez les étapes 5 à 7.

Comment prévenir l’étouffement?

  • Supervisez votre enfant pendant les repas.
  • Offrez à votre enfant les aliments sous une forme appropriée selon son âge et ses habiletés, particulièrement lorsque vous commencez à lui donner des aliments en morceaux.
  • Apprenez à votre enfant à manger calmement, à ne pas parler la bouche pleine et à bien mastiquer ses aliments.
  • Coupez en petits morceaux les aliments ronds.
  • Évitez de donner à votre tout-petit de moins de 4 ans de petits aliments durs et ronds (ex. : arachides, noix, raisins secs, raisins frais entiers, maïs soufflé, saucisses à hot dog non coupées, aliments piqués sur des cure-dents, carottes crues, céleri cru, bonbons, gomme à mâcher et pastilles contre la toux). Comme ils ont la même grosseur que l’oesophage d’un jeune enfant, certains peuvent rester pris dans sa gorge et bloquer sa trachée.
  • Ne laissez pas votre tout-petit jouer avec des jouets de très petite taille et avec des ballons de latex.
  • Gardez hors de la portée de votre tout-petit certains objets dangereux qu’il pourrait mettre dans sa bouche (ex. : billes, boutons, pièces de monnaie, aimants et piles boutons).

 

Naître et grandir

Révision scientifique : Diane Richard, coordonnatrice en traumatologie, et Dominic Chalut, urgentologue pédiatre, Hôpital de Montréal pour enfants
Recherche et rédaction :Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Septembre 2018

 

Photo : iStock.com/lightkeeper

 

Références et ressources

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • ABOUTKIDSHEALTH. Prévenir l’étouffement chez les tout-petits et les enfants d’âge préscolaire. www.aboutkidshealth.ca
  • CROIX-ROUGE CANADIENNE. Quoi faire quand un enfant s’étouffe? www.croixrouge.ca
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec.www.inspq.qc.ca
  • HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS. Objets avalés. www.hopitalpourenfants.com
  • HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS. L’étouffement chez le jeune enfant. www.hopitalpourenfants.com
  • HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS. L’ingestion d’une pile bouton est grave et nécessite une intervention médicale immédiate! www.hopitalpourenfants.com
  • PARACHUTE. Étouffement. www.parachutecanada.org
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE (SCP). Document de principes : la prévention de l’étouffement et de la suffocation chez les enfants. www.cps.ca

 

À lire aussi