Allaitement : les bienfaits persisteraient durant plusieurs années

Allaitement : les bienfaits persisteraient durant plusieurs années

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Des chercheurs américains démontrent que les enfants qui ont été allaités seraient toujours protégés contre certaines infections plusieurs années après le sevrage.
Agence Science-Presse

10 septembre 2014 | L’effet protecteur de l’allaitement pour les nourrissons est bien connu. Des chercheurs américains viennent toutefois de démontrer que les enfants qui ont été allaités plus longtemps seraient toujours protégés contre certaines infections plusieurs années après le sevrage.

Chez les enfants allaités, ceux qui avaient été nourris au sein jusqu’à l’âge de 9 mois présentaient moins d’otites, de maux de gorge et de sinusites à l’âge de 6 ans que ceux allaités moins de 3 mois. Les enfants allaités plus longtemps étaient aussi moins susceptibles d’avoir consulté un médecin plus de deux fois dans la dernière année.

La quantité de lait maternel reçu par les nourrissons serait également un facteur important. En effet, les enfants dont les deux tiers de l’alimentation étaient composés du lait de leur mère pendant les 6 premiers mois de leur vie développaient moins de sinusites que les autres une fois à l’école.

Les chercheurs ne comprennent pas encore très bien comment l’allaitement pourrait influencer la résistance aux infections même après le sevrage. Selon eux, certains facteurs présents dans le lait maternel pourraient stimuler le développement du système immunitaire des tout-petits, ce qui leur permettrait de mieux lutter contre les maladies.

Ces conclusions sont tirées d’une étude longitudinale réalisée auprès de 1281 mères et de leur bébé, né entre 2005 et 2007. Les mères ont répondu à un questionnaire sur l’alimentation de leur enfant pendant sa première année de vie puis ont été recontactées en 2012 pour décrire son état de santé.

Source : Pediatrics

Partager

À lire aussi