Infection urinaire: pas trop vite avec les antibiotiques

Infection urinaire: pas trop vite avec les antibiotiques

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les diagnostics hâtifs d’infection urinaire entraîneraient une utilisation inappropriée des antibiotiques chez les tout-petits.
Agence Science-Presse

18 juin 2014 | Selon la Société canadienne de pédiatrie (SCP), des infections urinaires sont diagnostiquées chez les tout-petits alors que plusieurs d’entre eux ne sont pas infectés. Ces diagnostics hâtifs entraîneraient une utilisation inappropriée des antibiotiques.

Certains médecins, craignant les complications associées à une infection urinaire, comme une pression artérielle élevée ou une insuffisance rénale, prescriraient des antibiotiques de façon préventive. La SCP souligne toutefois qu’aucune donnée scientifique ne démontre que ce risque est réel. Elle recommande donc aux médecins de s’assurer de faire un diagnostic plus précis avant de prescrire des antibiotiques aux enfants.

Par ailleurs, un simple test d’urine réalisé grâce à un sac collecteur ne serait pas suffisant pour établir un diagnostic d’infection urinaire. Ce dispositif produit souvent des résultats faussement positifs, car il peut être facilement contaminé. La SCP suggère plutôt de prendre un prélèvement d’urine à l’aide d’un cathéter ou par ponction sus-pubienne chez les bébés de 2 à 36 mois qui présentent une fièvre de plus de 39 °C sans cause apparente. Si l’enfant ne porte plus de couches, on récoltera alors un prélèvement d’urine dans un pot stérile. Ces échantillons pourront ensuite être analysés pour déterminer s’il y a infection.

Selon la SCP, en présence de fièvre, 7 % des enfants de 2 à 24 mois et 8 % des 2 à 19 ans reçoivent un diagnostic d’infection urinaire.

 

Symptômes d’une infection urinaire
Votre enfant :
  • éprouve de la douleur au moment d’uriner;
  • urine plus souvent que d’habitude et, généralement, en de plus petites quantités à la fois;
  • mouille sa culotte le jour ou son lit la nuit, même s’il était propre auparavant;
  • a de la fièvre;
  • est irritable;
  • a moins d’appétit que d’habitude et vomit peut-être;
  • a peut-être mal au ventre ou au bas du dos à l’occasion, ou a du sang ou du pus dans l’urine.


Sources : Medical News Today et Société canadienne de pédiatrie

Partager

À lire aussi