Le prix des fruits et légumes aurait une influence sur le poids des enfants

Le prix des fruits et légumes aurait une influence sur le poids des enfants

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les enfants habitant dans un quartier où les fruits et les légumes frais coûtent cher seraient plus à risque de souffrir d’un surplus de poids.
Agence Science-Presse

7 mars 2014 | Selon une étude américaine, les enfants habitant dans un quartier où les fruits et les légumes frais coûtent plus cher présenteraient un indice de masse corporelle plus élevé.

Les chercheurs expliquent qu’une famille qui dispose de faibles revenus favorise les aliments dont le prix est moins élevé. Malheureusement, ces aliments contiennent souvent plus de calories et sont moins nutritifs que les produits frais.

Les auteurs de l’étude ont d’ailleurs constaté qu’un prix élevé des boissons gazeuses favoriserait un poids santé. Cependant, contrairement à ce que l’on pourrait croire, un prix plus élevé en restauration rapide n’entraînerait pas une diminution de l’obésité. Ainsi, selon eux, il serait plus efficace, pour lutter contre l’obésité, d’adopter des politiques visant à diminuer le prix des fruits et légumes frais.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont comparé les prix des aliments, déterminés en fonction de l’index du coût de la vie du Council for Community and Economic Research, aux données issues d’une vaste étude nationale sur la petite enfance, qui a suivi environ 10 700 enfants de la naissance à 5 ans.


Sources : Veille action et Pediatrics

Partager

À lire aussi