Baignade: la sécurité avant tout!

Baignade: la sécurité avant tout!

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


La baignade est l’un des grands plaisirs de l’été. Quelles sont les précautions à prendre pour éviter un drame?

Agence Science-Presse | Avec le retour des journées chaudes, se baigner est un plaisir partagé par les petits et les grands. Sans une grande vigilance des parents et quelques petits gestes de prévention, jouer dans l’eau peut toutefois tourner au drame.

Si vous avez une piscine, le premier geste à poser est d’installer une clôture munie d’une porte autoverrouillable à fermeture automatique afin d’empêcher les enfants d’entrer sans surveillance dans la piscine.

Les enfants ne doivent pas non plus pouvoir accéder à la piscine à partir d’une terrasse, d’un patio ou d’une porte arrière. Il faut aussi éviter de placer des jouets et des meubles de jardin près de la clôture, car les enfants peuvent grimper sur ces objets pour entrer dans la piscine.

De même, les spas qui ne sont pas clôturés doivent être munis d’un couvercle rigide verrouillable ou se trouver dans un secteur qui peut être fermé et verrouillé. Il est aussi important de se rappeler qu’un tout-petit peut se noyer dans aussi peu que 2,5 cm (1 po) d’eau.

Voici d’autres mesures de sécurité préconisées par la Société canadienne de pédiatrie pour prévenir les risques de noyade.

  • Avant 3 ans, tous les enfants d’au moins 9 kg (20 lb) devraient porter un vêtement de flottaison individuel (VFI) ou un gilet de sauvetage s’ils jouent dans l’eau ou à proximité. Les enfants plus vieux qui ne savent pas nager devraient aussi en porter un. Les flotteurs, les maillots de bain munis de dispositifs de flottaison, les flotteurs gonflables et les autres jouets d’eau NE SONT PAS des dispositifs de sécurité.
  • Les bébés incapables de s’asseoir sans soutien ou trop petits pour porter un VFI ou un gilet de sauvetage devraient être tenus par un adulte en tout temps.
  • Tous les enfants doivent se trouver à distance de bras d’un adulte lorsqu’ils se trouvent dans l’eau ou à proximité (piscine, bain, plage et autres points d’eau).Ils ne devraient jamais être laissés seuls dans une piscine, un plan d’eau ou un bain, même un court instant. La Société de sauvetage recommande un ratio de supervision d’au moins 1 adulte pour 2 jeunes enfants, et de 1 adulte par bébé.
  • L’utilisation de couches spécialement conçues pour la baignade est fortement recommandée. Comme elles absorbent moins l’eau, elles ne deviennent pas aussi lourdes que les couches ordinaires. Les tout-petits risquent ainsi moins de perdre l’équilibre dans la pataugeoire.
  • Les cours de natation représentent une excellente occasion de participer à une activité amusante et de sensibiliser les enfants aux précautions à prendre dans l’eau. Suivre des cours de natation ne protège toutefois pas les enfants et ne les empêchera pas de se noyer.
  • Les parents devraient savoir nager et apprendre à porter secours à une victime de noyade. Ils devraient aussi maintenir à jour leur certification en premiers soins et en réanimation cardiorespiratoire (RCR). S’ils possèdent une piscine, il est primordial qu’ils disposent d’un plan d’action d’urgence, de matériel de sauvetage et d’un téléphone près de la piscine.
  • Enseigner aux enfants les règles de sécurité de base à respecter en tout temps près de la piscine : défense de nager en l’absence d’un adulte, de courir, de pousser, de boire, de manger et de jouer avec des jouets à enfourcher.


Source : Société canadienne de pédiatrie

12 juillet 2013

Partager

À lire aussi