La fumée secondaire associée à des comportements agressifs

La fumée secondaire associée à des comportements agressifs

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les enfants exposés en bas âge à la fumée secondaire seraient à risque d’avoir plus de comportements agressifs et antisociaux que ceux qui n’y ont pas été exposés.

Agence Science-Presse | Les enfants exposés en bas âge à la fumée secondaire seraient à risque d’avoir plus de comportements agressifs et antisociaux que ceux qui n’y ont pas été exposés, révèle une nouvelle étude québécoise.

Des chercheuses ont scruté les données recueillies par la direction de la santé publique du Québec sur l’exposition à la fumée secondaire de 2 055 enfants suivis de la naissance jusqu’à l’âge de 10 ans. Elles ont aussi analysé les évaluations des enfants de leur propre comportement et les observations de leurs enseignants.

Selon leurs résultats, les élèves exposés, même temporairement, à la fumée secondaire en bas âge ont estimé à 10 ans avoir eu plus de comportements agressifs que les autres. Les enseignants avaient noté pour leur part plus de comportements antisociaux chez ces enfants.

Ces résultats ne permettent toutefois pas d’établir un lien de causalité direct entre l’agressivité chez l’enfant et la fumée secondaire, mais ils laissent supposer que l’exposition à la fumée secondaire pourrait être un facteur de risque.

Selon les chercheuses, l’exposition à la fumée secondaire au cours de la petite enfance est particulièrement dangereuse parce que le cerveau est en plein développement. De plus, les enfants en absorbent davantage par rapport à leur poids corporel.


Source : Université de Montréal et Journal of epidemiology and community health

27  mai 2013

Partager

À lire aussi