La durée de l'allaitement n'aurait pas d'impact sur le poids de l'enfant

La durée de l'allaitement n'aurait pas d'impact sur le poids de l'enfant

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


L’allaitement prolongé ne réduirait pas le risque d’obésité à l’aube de l’adolescence, soutient une étude menée auprès de 14 000 enfants.

15 mars 2013 – Plusieurs études ont démontré que l’allaitement protégerait les enfants contre l’obésité plus tard. Toutefois, une nouvelle étude démontre que la durée de l’allaitement n’a pas d’impact à long terme sur le poids.

Cette étude, publiée dans le Journal of the american medical association (JAMA), a été menée auprès de 14 000 bébés. Leurs mères étaient suivies par un groupe de soutien faisant soit la promotion de l’allaitement prolongé, soit l’enseignement de pratiques d’allaitement plus habituelles.

Sans surprise, les bébés faisant partie du groupe de l’allaitement prolongé étaient plus nombreux à être encore allaités à l’âge de 3 mois, 6 mois et 12 mois.

Plus d’une décennie plus tard, les chercheurs ont mesuré les différents indices de poids et de croissance entre les deux groupes. Selon les résultats, la différence entre les enfants, alors âgés de 11 ans et demi, était marginale : à peine 3 mm pour le tour de taille et peu de changement au niveau des hormones de croissance.

Cependant, les auteurs de l’étude recommandent tout de même l’allaitement prolongé, car cette pratique présente de nombreux avantages pour la mère et l’enfant. Elle favorise, entre autres, la formation d’un lien d’attachement et elle protège l’enfant contre certaines maladies.

 

Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

Partager

À lire aussi