Des nuits trop courtes pourraient causer l'hyperglycémie chez les enfants

Des nuits trop courtes pourraient causer l'hyperglycémie chez les enfants

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


19 janvier 2010 – De bonnes nuits de sommeil sont essentielles pour les enfants de tout âge. Elles contribuent à leur croissance, à leur développement cognitif ainsi qu’à leur bonne humeur.

Depuis peu, un autre aspect associé au sommeil intéresse la science : sa participation dans la régularisation du sucre dans le sang (la glycémie).

En effet, on a remarqué qu’un manque de sommeil est associé à des taux de sucre dans le sang plus élevés; ce que l’on appelle l’hyperglycémie. À court terme, celle-ci n’a pas de conséquences graves sur la santé, mais à la longue, elle cause la prise de poids, l’obésité et l’apparition du diabète de type 2.

Une étude chinoise1 vient tout juste d’examiner cette association chez les petits de 3 ans à 6 ans2. Elle a observé qu’une nuit de 8 heures et moins augmentait le risque de faire de l’hyperglycémie chez les enfants, qu’ils soient de poids normal ou obèses. Toutefois, ce risque était plus important chez les enfants obèses.

Les cas d’hyperglycémie chez les enfants selon le nombre d’heures de sommeil et le poids
 
Poids normal
Obèses
8 heures et moins
23 cas sur 217 enfants
21 cas sur 175 enfants
9-10 heures
49 cas sur 291 enfants
21 cas sur 229 enfants

Les chercheurs chinois se sont aussi penchés sur les habitudes de sommeil (nombre d’heures de sommeil par nuit) des enfants. Ils ont relevé que les enfants obèses dormaient en général moins que les enfants de poids normal.

Ainsi, 47 % des enfants obèses dormaient 8 heures et moins par nuit contre 37 % pour les enfants de poids normal. De même, 37 % des premiers fermaient l’oeil de 9 à 10 heures par nuit contre 43 % chez les seconds. Finalement, les nuits de 11 heures et plus étaient le lot de 16 % des enfants obèses et de 20 % des enfants de poids normal.

Le nombre d’heures de sommeil selon le poids                                                                                       
 
Poids normal
Obèses
8 heures et moins
37 %
47 %
9-10 heures
43 %
37 %
11 heures et plus
20 %
16 %

Ces données sont en phase avec ceux d’une méta-analyse3 (revue de 17 études) réalisée en 2008 par l’École de médecine de l’Université Johns Hopkins qui soulignait que les enfants qui dormaient le moins avaient 92 % plus de risque d’être obèses ou trop gros par rapport aux enfants dormant suffisamment.

Tous ces résultats suggèrent qu’un sommeil adéquat et suffisant peut aider les enfants à conserver un poids santé et à maintenir un taux de glycémie normal. La Société canadienne de pédiatrie recommande d’ailleurs de 10 à 12 heures de sommeil par jour chez les enfants d’âge préscolaire.

 

Claudia Morissette – Naitreetgrandir.net

 

1. Tian, Z. et al. « Sleep duration and hyperglycemia among obese and nonobese children aged 3 to 6 years », Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine, Vol. 164, No. 1, Jan. 2010, p.46-52
2. En tout, 617 enfants de poids normal et 619 enfants obèses ont participé à l’étude. Aucun ne présentait de problème de santé lié à l’hyperglycémie ou au diabète.
3. Chen X, et al. « Is Sleep Duration Associated with Childhood Obesity? A Systematic Review and Meta-analysis », Obesity, feb. 2008. Vol. 16, nº 2, p. 265-274.

Partager

À lire aussi