Des ateliers d'information pourraient aider à mieux contrôler l’asthme chez les enfants

Des ateliers d'information pourraient aider à mieux contrôler l’asthme chez les enfants

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


17 septembre 2009 – Pour les enfants asthmatiques et leurs parents, apprendre à contrôler l’asthme au quotidien pourrait être la clé pour prévenir les crises.

Cela implique entre autres d’apprendre à reconnaître les signes avant-coureurs, de surveiller les éléments déclencheurs dans l’environnement (ex. cigarette, allergènes) et d’administrer correctement les médicaments (ex. le bronchodilatateur). Bref, beaucoup d’informations à retenir et à mettre en pratique!

Or, selon une étude menée au Manitoba, il semble que le fait de participer à un atelier d’information interactif en petit groupe sur la question faciliterait le travail1.

Des chercheurs ont suivi, pendant 1 an, 398 enfants asthmatiques, âgés de 3 ans à 16 ans. De ce nombre, la moitié d’entre eux ont été invités à participer à des ateliers2.

Ces rencontres, limitées à 6 ou 8 participants, étaient animées par une infirmière spécialisée dans le contrôle de l’asthme et par un inhalothérapeute3. Les ateliers ont eu lieu pendant 4 semaines à raison de 1 h 30 par semaine.

Résultats : les enfants qui ont participé à ces rencontres se sont rendus moins souvent à l’urgence pour des problèmes d’asthme que les autres enfants qui n’avaient pas participé aux ateliers. En fait, leurs visites à l’urgence ont diminué de 38 %. Ils ont également eu moins recours à des traitements de corticothérapie.

Une meilleure qualité de vie

Les chercheurs ont aussi noté une diminution des symptômes et une amélioration de la qualité de vie, notamment en ce qui a trait aux activités quotidiennes. Sans surprise, les parents se sont absentés moins souvent du travail en raison de l’asthme de leur enfant.

D’après les chercheurs, le succès des ateliers interactifs tient au fait qu’ils permettent aux enfants et aux parents de partager leurs préoccupations, de trouver ensemble des solutions à leurs problèmes et de se soutenir mutuellement. De plus, l’information transmise de façon très concrète et pratique développe la confiance des familles dans la prise en charge de la maladie, soutiennent-ils.

 

Claudia Morissette – Naitreetgrandir.net

 

1. Watson WT, Gillespie C et al. Small-group, interactive education and the effect on asthma control by children and their families, CMAJ. 2009 Sep 1;181(5):257-63.
2. Chez les 3 ans à 6 ans, les parents ont assisté seuls à l’atelier. Les 7 ans à 11 ans étaient accompagnés de leurs parents et les 12 ans à 16 ans y ont participé seuls.
3. Spécialiste des techniques de soins du système cardiorespiratoire et en assistance anesthésique.

Partager

À lire aussi