Accouchement: qu'est-ce-qu'une épisiotomie?

Accouchement: qu'est-ce-qu'une épisiotomie?
L’épisiotomie est une incision que l’on pratique dans le bas du vagin pour faciliter le passage du bébé lors de l’accouchement

L’épisiotomie est une incision (coupure) d’environ 2,5 cm à 5 cm de long que l’on pratique dans le bas du vagin pour augmenter l’ouverture du vagin et ainsi faciliter le passage du bébé au moment de l’accouchement. Lors de cette intervention, le médecin gèle la région à l’aide d’une piqûre locale avant de couper. Après l’accouchement, l’incision (la coupure) est refermée à l’aide de points de suture. Jusqu’à présent, aucune étude n’a démontré le bien-fondé de l’épisiotomie de routine.

Selon la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC), l’épisiotomie ne devrait être pratiquée que dans les cas où elle est nécessaire.

Cette intervention comporte les désavantages suivants :

  • douleur et enflure à l’endroit où l’incision (la coupure) a été pratiquée;
  • risque d’infection;
  • risque de perte de sang plus importante;
  • risque accru de déchirures profondes du périnée;
  • faible risque de douleur lors des relations vaginales à plus long terme.

Discutez avec votre médecin avant l’accouchement afin de déterminer les circonstances dans lesquelles celui-ci pourrait pratiquer une épisiotomie.

Prévenir les déchirures du périnée

Des mesures simples peuvent être mises en application pour diminuer les risques de déchirures du périnée :

  • pousser en position couchée sur le côté;
  • l’intervenante peut appliquer une compresse chaude sur le périnée et appliquer une pression pour soutenir le périnée durant la période de poussées;
  • si possible, prendre une respiration entre chaque poussée ce qui favorise une sortie plus graduelle et plus lente du bébé

Le massage du périnée est-il efficace?

Le massage du périnée consiste à étirer manuellement les muscles du vagin. Il permettrait d’augmenter la circulation sanguine dans le périnée et d’ainsi améliorer l’élasticité des tissus. Selon les études réalisées sur le sujet, le massage du périnée réalisé dans les semaines précédant l’accouchement diminuerait les risques de blessures nécessitant des points de suture et réduirait aussi les risques de subir une épisiotomie. Cet effet serait toutefois très modeste et se limiterait aux femmes qui accouchent de leur premier bébé.

Vous pouvez réaliser ce massage vous-même ou demander à votre partenaire. Après avoir utilisé un lubrifiant sur les doigts, il suffit de les insérer doucement dans le vagin puis de masser doucement vers le bas en faisant un mouvement en forme de U. Certains experts suggèrent de pratiquer le massage du périnée tous les jours à partir de la 36e semaine de grossesse alors que d’autres croient qu’une ou deux fois dans la semaine précédant l’accouchement est suffisant. Le massage du périnée peut aussi être réalisé pendant l’accouchement.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Lise Ross, infirmière, M.Sc., Centre des naissances du CHUM
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Août 2016

 

À lire aussi