6 à 7 ans: le développement affectif

6 à 7 ans: le développement affectif
À mesure qu’il grandit, votre enfant apprend à gérer et à exprimer ses émotions. Suivez les étapes de son développement affectif entre 6 et 7 ans.

Le développement affectif permet à l’enfant de comprendre, d’exprimer et de gérer les émotions qu’il ressent à mesure qu’il grandit. Dans ses relations avec son entourage, l’enfant développe aussi sa capacité à reconnaître et à interpréter les émotions des autres, ce qui l’aide à tisser des liens avec les gens qui l’entourent.



Développement affectif de 6 à 7 ans

À cet âge :

  • votre enfant arrive à exprimer son insatisfaction, sa colère ou sa tristesse principalement avec des mots. Il peut aussi décrire les situations liées à ses émotions;
  • il comprend et exprime plus facilement des émotions complexes comme la fierté, la culpabilité et la honte;
  • il se familiarise avec la notion d’ambivalence. C’est-à-dire qu’il comprend que l’on peut ressentir différentes émotions face à une même situation comme ressentir de la joie et de la peur à l’idée d’essayer une grande glissade;
  • il est capable de tolérer un plus grand délai d’attente avant qu’on réponde à ses demandes;
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domaines. L’information dans ce site Web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, consultez un médecin.
  • votre enfant est plus attentif aux règles sociales. Il peut ainsi exprimer ou ne pas montrer certaines émotions en fonction de ce qui est encouragé par ses amis ou les gens de son entourage;
  • il se perçoit comme un être unique, il prend conscience de sa place dans le monde. Il sait ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas et l’affirme clairement;
  • il se compare aux enfants de son âge. Comme son estime de soi est encore fragile, il peut se dévaloriser ou se décourager dans une activité ou une tâche s’il se sent moins compétent que d’autres enfants;
  • il comprend et connaît bien les règles, mais il teste les limites et peut argumenter de manière réfléchie devant un refus;
  • votre enfant devient plus compétitif. Il peut lui arriver de réagir avec excès, autant aux réussites qu’aux échecs;
  • il comprend mieux les notions de bien et de mal et saisit davantage les conséquences autant positives que négatives de chacune. Il comprend aussi ce qu’est un mensonge et l’impact qu’ont ses gestes sur les autres;
  • il peut encore être difficile pour lui de faire des choix qui ont une conséquence future puisqu’il n’arrive pas toujours à en évaluer les répercussions.

Peu à peu, votre enfant commence à :

  • utiliser des stratégies plus complexes pour s’adapter à une situation émotive;
  • prendre conscience que des éléments du passé peuvent déclencher une réaction émotive. Par exemple, il peut comprendre que son ami pleure parce qu’il est triste d’avoir vu plus tôt son père partir une semaine pour le travail;
  • adapter ses réactions émotives aux attentes des autres pour mieux s’intégrer à un groupe d’amis;
  • faire preuve d’autocritique : il est capable de voir ce qu’il a fait de bien ou de moins bien dans une situation, avec l’aide d’un adulte;
  • être moins centré sur lui-même et aimer faire plaisir aux autres, par des gestes ou de petites attentions;
  • constater l’effet positif qu’ont ses actions sur les autres.

Comment l’aider à progresser?

Votre enfant est unique et il se développe à son propre rythme. Il a ses forces et ses points à améliorer dont il est de plus en plus conscient. Vous pouvez favoriser son développement affectif dans votre quotidien par ces gestes simples :

Lorsque vous discutez avec lui d’événements heureux ou plus difficiles qui sont survenus dans sa journée,
 
votre enfant apprend à exprimer avec plus de justesse les sentiments que cela lui a fait vivre.
Lorsque vous valorisez ses réussites en commentant les efforts qu’il a mis pour y parvenir,
 
votre enfant comprend que c’est grâce à son talent et à ses efforts qu’il réussit. Il développe ainsi sa persévérance.
Lorsque vous le laissez faire des choix et l’encouragez dans l’accomplissement d’un projet,
 
votre enfant réalise que ses goûts et ses préférences ont de l’importance. Il comprend aussi que ses idées valent la peine d’être prises en considération.
Lorsque vous vous amusez à tour de rôle à faire deviner différentes émotions en les mimant,
 
votre enfant se familiarise encore davantage avec le langage des émotions.
Lorsque vous l’aidez à observer les goûts et les champs d’intérêt des gens de son entourage,
 
votre enfant développe une pensée plus altruiste, où il accepte les différences et perçoit comment faire plaisir aux autres.
Lorsque vous lui donnez de petites responsabilités à sa mesure dans la maison,
 
votre enfant développe son autonomie et son implication dans la vie familiale.
Lorsque vous lui demandez ce qu’il comprend d’une situation émotive survenue dans son quotidien ou dans une histoire,
 
votre enfant apprend à mieux comprendre le langage des émotions et à considérer les émotions des autres.
Lorsque vous l’aidez dans sa recherche de solutions pour résoudre une difficulté,
 
votre enfant prend confiance en ses capacités et se sent davantage en contrôle quant aux autres situations qui pourraient survenir.

 

Naître et grandir

Révision scientifique : Chloé Gaumont, M. Sc., psychoéducatrice
Recherche et rédaction :Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Janvier 2022

 

Photo : iStock.com/mediaphotos

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • ENCYCLOPÉDIE SUR LE DÉVELOPPEMENT DES JEUNES ENFANTS. Développement affectif chez l’enfant. 2011. enfant-encyclopedie.com
  • ENCYCLOPÉDIE SUR LE DÉVELOPPEMENT DES JEUNES ENFANTS. Les émotions liées à la conscience de soi. 2011. enfant-encyclopedie.com
  • FERLAND, Francine. Le développement de l’enfant au quotidien : de 0 à 6 ans. 2e éd., Éditions du CHU Sainte-Justine, 2018, 264 p.
  • GROSS, James J. et autres. Handbook of emotion regulation. 2e éd., Guilford Press, 2015, 669 p.
  • NOS ÉMOTIONS. emotion.ca
  • PASSEPORT SANTÉ. L’enfant de 5 ans : qu’est-ce qui change à cet âge? 2017. www.passeportsante.net
  • PORTAIL ENFANCE ET FAMILLE. Étapes du développement. www.portailenfance.ca
  • SHAFFER, David et autres. Developmental psychology: Infancy and childhood. 2019, 613 p.
  • SUNDERLAND, Margot. La science au service des parents : comprendre et élever son enfant grâce aux récentes découvertes scientifiques. Éditions Hurtubise, 2007, 288 p.
  • ZEANAH, Charles H. et autres. Handbook of infant mental health. 4e éd., Guilford Press, 2018, 678 p.

À lire aussi