5 à 6 ans: le développement intellectuel

5 à 6 ans: le développement intellectuel
Qu’est-ce qui se passe dans la tête de votre enfant à mesure qu’il grandit? Suivez les étapes de son développement intellectuel entre 5 et 6 ans.

Le développement intellectuel désigne la capacité de l’enfant à penser de façon abstraite et créative, à apprendre, à être attentif, à résoudre des problèmes et à exercer son jugement.

À cet âge :

Le langage

  • il connaît entre 4 000 et 5 000 mots;
  • il comprend mieux les explications verbales d’événements qui sont passés ou à venir;
  • il est capable de raconter ses expériences avec des phrases plus complexes, tout en respectant l’ordre des événements;
  • il est capable d’utiliser les intonations et de changer le rythme de sa voix selon les circonstances de la conversation et les personnes à qui il s’adresse;
  • il prononce bien la plupart des sons, mais il peut avoir encore de la difficulté à différencier les «s » (comme dans sauce), les « ch » (comme dans chat) et les « j » (comme dans jeu ou jus);
  • il peut avoir de la difficulté à conjuguer certains verbes au passé (« ils sontaient » plutôt que « ils étaient », « j’ai boivé » plutôt que « j’ai bu »);
  • il est capable d’attendre son tour dans une conversation.
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domaines. L’information sur ce site web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, le mieux est de consulter un médecin.

Les capacités de raisonnement

  • il commence à faire des associations complexes (association des noms à différents objets, personnes et animaux);
  • il sait donner un ordre de grandeur à divers objets : plus grand que, plus petit que;
  • il distingue les moments de la journée (matin, après-midi, soir);
  • il est capable de résoudre des problèmes simples en trouvant des solutions possibles.

Peu à peu, il commence à :

Le langage

  • raconter spontanément des événements de son quotidien avec beaucoup de détails;
  • identifier les premières syllabes de quelques mots simples, par exemple : papa, commence par « pa »;
  • mieux comprendre les explications qu’on lui donne sur des événements qui ne se situent pas dans un passé récent ou un futur proche;
  • avoir des conversations en groupe et à être capable à la fois d’écouter et de prendre son tour de parole de façon adéquate.

Les capacités de raisonnement

  • faire des associations plus complexes (association des noms à différentes personnes, distinction des mots qui identifient divers objets qui se ressemblent);
  • planifier et exécuter des constructions plus élaborées : des bricolages en trois dimensions, par exemple;
  • préciser sa compréhension des différentes mesures : taille, poids, longueur, largeur, hauteur;
  • comprendre le sens de l’écriture et de la lecture, de gauche à droite.

Comment l’aider à progresser?

Votre enfant est unique et il se développe à son propre rythme. Il a ses forces et ses points à améliorer dont il est de plus en plus conscient. Vous pouvez favoriser son développement intellectuel dans votre quotidien par ces gestes simples :

Lorsque vous lisez des livres d’histoires avec lui,
 
votre enfant développe son vocabulaire et améliore sa capacité à raconter.
Lorsque vous discutez avec lui à la fin de sa journée d’école,
 
votre enfant apprend à se souvenir des événements qui lui sont arrivés et à exprimer son opinion et ses émotions.
Lorsque vous l’intégrez dans une conversation en famille ou en groupe,
 
votre enfant développe son attention, son écoute et sa capacité à prendre la parole plus aisément.
Lorsque vous l’amenez à observer et réfléchir avant d’entreprendre une tâche, un bricolage ou une construction en blocs,
 
votre enfant développe sa capacité à raisonner et à comprendre et utiliser sa créativité pour arriver au résultat souhaité.
Lorsque vous jouez à des jeux de société avec lui,
 
votre enfant apprend la notion de jouer à tour de rôle et apprend à faire des liens entre les stratégies utilisées et les résultats obtenus.
Lorsque vous l’incitez à reconnaître des lettres dans un livre, sur une boîte de céréales, etc., et à les associer à d’autres mots contenant les mêmes lettres,
 
votre enfant s’initie à l’apprentissage de la lecture et reconnaît mieux les différents sons associés aux lettres.

 

Naitre et grandir.com

Recherche et rédaction : Solène Bourque, psychoéducatrice
Adaptation web : Équipe Naître et grandir
Janvier 2016

 

Ressources et références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • BOUCHARD, Caroline et Nathalie FRÉCHETTE. Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs. Presses de l’Université du Québec, 2008, 488 p.
  • BOURQUE, Solène et Geneviève CÔTÉ. Parler pour grandir. 0 à 6 ans. Stimulation du langage et interventions psychoéducatives. Éditions Midi trente, 2014, 144 p.
  • DAVIAULT, Diane. L’émergence et le développement du langage chez l’enfant. Chenelière Éducation, 2011, 256 p.
  • DUCLOS, Germain et autres. Les grands besoins des tout-petits. Éditions Enfants Québec, 2007, 224 p.
  • DUGAS, Claude et Mathieu POINT. Portrait du développement moteur et de l’activité physique au Québec chez les enfants de 0 à 9 ans. 2012. oraprdnt.uqtr.uquebec.ca
  • FERLAND, Francine. Le développement de l’enfant au quotidien. De 0 à 6 ans. 2e édition, Éditions du CHU Sainte-Justine, « Collection du CHU Sainte-Justine pour les parents », 2014, 260 p.
  • LANE, Lynsay. Université d’Ottawa. Les grandes étapes du développement de l’enfant. Ottawa, 2009. www.med.uottawa.ca
  • LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Le développement cognitif selon Piaget. lecerveau.mcgill.ca
  • PAPALIA, Diane E. et autres. Psychologie du développement de l’enfant. 7e édition, Chenelière McGraw-Hill, 2010, 498 p.
  • PORTAIL ENFANCE ET FAMILLE. Étapes du développement. www.portailenfance.ca
  • VAN OPSTAL FULCO, Nathalie. Lueur. L’enfant de 3-6 ans. lecerveau.mcgill.ca

À lire aussi