La famille recomposée

La famille recomposée
Famille recomposée: comment faire régner l’harmonie?

Il est normal que, quand on élève des enfants ensemble et qu’on s’attend à ce qu’ils forment une famille, certains problèmes surgissent. Votre partenaire et vous vous êtes peut-être choisis, mais généralement, les enfants n’ont pas choisi d’avoir plus de frères ou de soeurs. Rien ne dit qu’ils s’accepteront les uns les autres ou qu’ils s’entendront facilement, surtout au début.

Voici quelques conseils qui devraient faciliter la transition pour tout le monde.

  • Permettez aux enfants d’apprendre à se connaître à leur propre rythme. Ne les forcez pas à faire des choses ensemble ni à s’entendre comme des frères et soeurs avant qu’ils n’y soient prêts.
  • Soyez à l’affût des intérêts et des activités qu’ils pourraient aimer partager; encouragez-les à les pratiquer.
  • Faites attention à ne favoriser aucun des enfants : ni les vôtres ni ceux de votre partenaire.
  • Les règles de conduite devraient être équitables envers tous les enfants, en tenant compte de leur âge, de leur stade de développement et des circonstances.
  • En cas de disputes ou de conflits, laissez aux enfants le temps de se calmer, puis aidez-les à parler du problème. Faites-leur comprendre qu’il n’est pas facile de s’habituer à de nouveaux frères et à de nouvelles soeurs et que, parfois, la situation peut vraiment les déranger, mais qu’il est important que tout le monde apprenne à s’entendre.
  • Essayez de maintenir une bonne communication en tout temps. Vous n’aurez pas toujours de solution immédiate, mais démontrez que vous êtes disponible et réceptif lorsque votre conjoint(e) ou un des enfants souhaite vous parler. Essayez d’écouter sans porter de jugement et de maîtriser vos émotions.
  • Essayez de ne pas vous retrouver mêlé aux disputes. Par exemple, quand vos enfants disent : « Eh bien, c’est notre façon de faire », rappelez-leur plutôt que vous formez tous une nouvelle famille ouverte aux idées et à de nouvelles façons de faire.
  • Essayez d’être sensible aux sentiments de vos enfants si vous devez changer des choses qui sont vraiment importantes pour eux.
  • Essayez d’organiser régulièrement des réunions de famille. C’est l’occasion pour chacun d’exprimer ses préoccupations sans craindre les hurlements ou les disputes. Chacun devrait pouvoir exprimer ses sentiments, et vous devez faire en sorte que les autres l’écoutent et tentent de le comprendre.
  • Faites des choses ensemble, comme des activités de groupe et des jeux, pour aider tout le monde à mieux se connaître.

Si les disputes et les comportements hostiles persistent malgré vos efforts, envisagez de recourir à une thérapie familiale. Consultez une personne de l’extérieur, formée et neutre, qui aidera chacun à s’adapter à la nouvelle situation. Vu tout le stress que vous vivrez le temps que vos enfants apprennent à s’entendre, votre partenaire et vous aurez peut-être aussi besoin d’obtenir de l’aide pour surmonter les moments difficiles. Consultez votre médecin pour qu’il vous adresse aux services familiaux appropriés de votre secteur.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Liane Comeau, Ph. D., consultante scientifique en petite enfance
      Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Août 2013

À lire aussi