Établir une bonne communication avec mon enfant

Établir une bonne communication avec mon enfant
Communiquer avec votre enfant, c’est la clé d’une bonne relation. Comment y parvenir?


À mesure qu’il grandit, l’enfant arrive de mieux en mieux à parler de ce qu’il ressent. Mais il a besoin de l’aide de ses parents pour y arriver. En communiquant avec votre enfant, vous êtes à l’écoute de ses émotions et vous répondez à son besoin de les partager. De plus, vous lui montrez qu’il est important pour vous.

L’importance de bien communiquer

Bien communiquer signifie prendre le temps de parler avec votre tout-petit, rester à l’écoute de ce qu’il vit et l’aider à mettre des mots sur ses émotions. Il est important de le faire, car c’est grâce à la communication que vous pouvez développer une relation positive avec votre enfant.

Lorsque vous l’écoutez, votre tout-petit voit que vous vous intéressez à lui et à ce qu’il vit. Il comprend également qu’il est important pour vous. De plus, vous renforcez sa confiance en lui et envers les adultes.

Pendant une journée, votre enfant vit plusieurs émotions et il peut accumuler certaines tensions. Comme il n’a pas toujours les mots pour dire ce qu’il ressent, il a besoin de votre aide pour comprendre et exprimer ce qu’il vit. Lorsque vous êtes à l’écoute de votre tout-petit et que vous mettez des mots sur ce qu’il ressent, vous l’aidez à évacuer du stress et à se sentir mieux. Il développe ainsi un sentiment de sécurité. Il sent que ce qu’il vit est normal et il apprend peu à peu à mieux gérer ses émotions.

Mettre en place une communication ouverte et honnête avec votre enfant peut aussi avoir des bienfaits à plus long terme. Cela l’habitue à vous raconter ce qu’il vit et peut l’amener plus tard à vous parler plus facilement des choses importantes qui se passent dans sa vie de même que des inquiétudes et des questions qu’il peut avoir sur certains sujets.

Comment établir une bonne communication avec votre enfant?

Voici quelques conseils pour vous aider à établir une communication efficace avec votre tout-petit.

  • Privilégiez un environnement calme et sans distractions pour parler ensemble. N’essayez pas d’avoir une discussion au milieu du brouhaha familial. Choisissez un moment où vous êtes disponible et un lieu où vous pourrez parler sans être dérangés. La communication avec votre enfant sera plus facile s’il sent que vous êtes attentif. Limitez donc les doubles tâches, comme répondre à vos courriels pendant que votre enfant vous parle. Il doit sentir qu’il a toute votre attention.
  • Choisissez un moment où votre enfant est disponible pour discuter. Votre tout-petit risque de ne pas vouloir parler s’il est concentré sur son jeu. L’heure du repas et la routine du soir sont souvent de bons moments pour être attentif à votre enfant et pour lui parler.
  • Placez-vous le plus souvent possible à la hauteur de votre enfant lorsque vous lui parlez.
Le simple fait de faire quelque chose d’agréable avec votre tout-petit crée un sentiment agréable qui détend et qui peut favoriser la discussion.
  • N’interrompez pas votre enfant pendant qu’il parle. Essayez de lui accorder toute votre attention pour bien comprendre ce qu’il vous dit. Laissez-le aussi aller au bout de son idée même si vous n’êtes pas en accord avec ce qu’il dit. Vous pourrez expliquer votre point de vue après.
  • Assurez-vous de bien comprendre ce qu’il essaie de vous dire. Vous pouvez par exemple reformuler ce qu’il dit dans vos propres mots ou lui poser des questions.
  • Si votre enfant vit une frustration, montrez-lui que vous êtes à l’écoute en mettant des mots sur ses émotions. Essayez de décrire ce qu’il vit : « Ta soeur a pris ton jouet. Je vois que cela t’a mis très en colère » ou « Tu es déçu parce qu’on n’est pas allés au parc à cause de la pluie? ». Lorsque vous nommez ses émotions, votre enfant est réconforté. Il apprend aussi peu à peu à comprendre ce qu’il ressent. Cela l’aide ensuite à vous en parler.
  • Restez attentif au non-verbal. Par son attitude et ses gestes, votre enfant vous envoie des messages qui peuvent vous aider à mieux le comprendre. Ainsi, si votre tout-petit est plus irritable que d’habitude, ce peut être le signe que quelque chose le dérange.
  • Évitez de poser trop de questions. Certains enfants trouvent cela envahissant. Commencez plutôt par donner votre opinion et laissez votre enfant s’ouvrir à vous à son rythme. S’il ne semble pas aimer les discussions en tête à tête, vous pouvez parler tout en jouant ou en faisant ensemble une promenade dehors.
  • Évitez de parler à votre tout-petit en lui faisant des reproches ou en généralisant des situations avec des mots comme « toujours » ou « jamais ». Par exemple, les phrases « tu es toujours lent quand vient le temps d’aller à la garderie » ou « tu n’es jamais content du souper » peuvent amener un enfant à se refermer sur lui-même. Pensez aussi à parler au « je » plutôt qu’au « tu ». Cela évite que votre enfant se sente critiqué.
  • Faites des activités en famille. Votre enfant sentira qu’il est une personne importante dans la famille. Il souhaitera alors davantage parler avec vous.

Quand il ne parle pas beaucoup…

Même si vous suivez tous ces conseils, il est possible que votre enfant ne parle pas beaucoup. Certains tout-petits sont plus silencieux que d’autres; c’est une question de personnalité. Il est important de respecter ce trait de caractère. Inutile de faire pression sur votre enfant pour l’amener à se confier. Cela pourrait au contraire l’amener à rentrer encore plus dans sa coquille. Voici toutefois quelques conseils pour l’encourager à parler davantage.

  • Posez des questions qui feront parler votre enfant. Par exemple, il peut avoir de la difficulté à répondre à une question vague comme : « Qu’as-tu fait aujourd’hui? » Demandez plutôt à votre enfant : « Que t’est-il arrivé d’amusant à la garderie? », « Avec qui as-tu joué? » ou « Quelle a été ton activité préférée aujourd’hui? » Rappelez-vous qu’il est toujours plus facile de parler d’événements positifs.
  • Parlez-lui de votre propre journée. Cela peut l’encourager à vous raconter à son tour ce qu’il a fait.
Parfois, le seul fait d’être avec votre enfant est suffisant pour établir un lien entre vous. Une caresse et un câlin sont aussi des façons de communiquer.
  • Inspirez-vous de ses sujets préférés pour trouver des sujets de conversation (ex. : animaux, personnages de dessins animés, moyens de transport). Votre tout-petit a davantage envie de parler quand le sujet l’intéresse. Cela lui montre aussi que ses opinions et ses goûts sont importants pour vous.
  • Regardez souvent des livres avec votre enfant. Encouragez-le à commenter les images et l’histoire en lui posant des questions ou en commentant simplement vous-même. Demandez-lui par exemple comment il pense que l’histoire va se terminer. Cela l’habitue à discuter avec vous.
  • Jouez avec votre tout-petit. Parfois, c’est par le jeu qu’un enfant peut trouver les mots pour exprimer ce qu’il ressent. Il peut par exemple révéler ses préoccupations en faisant parler ses poupées et ses figurines ou en reproduisant en dessin une activité de la journée. Lorsque vous jouez avec votre enfant, il sent que vous êtes à son écoute, et cela peut l’encourager à parler et à vous raconter des choses.

 

Pour en savoir plus, consultez notre fiche L’enfant silencieux.

 

À retenir

  • Établir une bonne communication avec votre tout-petit permet d’avoir une relation positive avec lui.
  • Pour favoriser la communication, il est important de prendre le temps d’être à l’écoute de votre enfant, de l’aider à mettre des mots sur ce qu’il vit et de lui donner toute votre attention.
  • Parler de sujets qui intéressent votre enfant et raconter votre journée sont de bons moyens de l’encourager à vous parler.

 

Révision scientifique : Annie Goulet, psychologue
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Novembre 2018

 

Photos : iStock.com/fotostorm et GettyImages/digitalskillet

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • AMERICAN PSYCHOLOGICAL ASSOCIATION. Communication tips for parents. www.apa.org
  • BEAULIEU, Danie. 100 trucs pour améliorer vos relations avec les enfants. Montréal, Les Éditions Québec-Livres, 2016, 64 p.
  • CENTERS FOR DISEASE CONTROL AND PREVENTION. Communicating with Your Child. www.cdc.gov
  • FABER, Adele et Elaine MAZLISH. Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent. 2e éd., Éditions du Phare, 2012, 408 p.
  • FERLAND, Francine. Le développement de l’enfant au quotidien : de 0 à 6 ans. 2e éd., Montréal, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2018, 264 p.
  • FERLAND, Francine. Simplement parent : trucs pour accompagner votre enfant au quotidien. Montréal, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2016, 167 p.
  • KIDSHEALTH. Communication and Your 4- to 5-Year-Old. kidshealth.org
  • PARENT, Nathalie. La famille et les parents d’aujourd’hui : la communication entre parents et enfants. Montréal, Les Éditions Quebecor, 2008, 180 p.

 

À lire aussi