Comprendre les consignes: 3 à 5 ans

Comprendre les consignes: 3 à 5 ans
Aidez votre enfant à comprendre les consignes en utilisant la formulation adaptée à son âge.


Pour qu’un enfant respecte les consignes, il doit d’abord les comprendre. Il est donc important qu’elles soient adaptées à son niveau de compréhension. Plus un enfant est jeune, plus les consignes doivent être simples, courtes et concrètes pour qu’il les comprenne. En grandissant, il réussit à comprendre des directives plus complexes et plus longues.

Si votre enfant a moins de 3 ans, consultez notre fiche Comprendre les consignes: 1 à 3 ans.

Les consignes qu’un enfant comprend de 3 à 5 ans

À cet âge, votre enfant comprend maintenant :

Avant de penser que votre enfant ne vous écoute pas, assurez-vous qu’il vous regarde et que vous vous êtes placé à sa hauteur pour lui dire la consigne. Vérifiez ensuite qu’il l’a bien comprise.
  • les consignes qui demandent de faire trois actions de suite, comme : « Va chercher un mouchoir, mouche-toi, puis reviens ici » ou « Range tes jouets, choisis un livre, puis assieds-toi »;
  • les consignes qui comprennent des notions plus abstraites, par exemple des termes liés à l’espace ou au temps, comme : « Mets tes souliers en dessous du banc bleu », « Mets ton manteau à côté de la grande chaise » ou « Brosse tes dents, après nous lirons une histoire ».
Attention aux consignes trop compliquées
Les consignes qui font référence au temps peuvent toutefois être encore difficiles à saisir vers l’âge de 3 ans, comme : « Avant de faire ceci, fais cela. » À cet âge, les demandes contenant une condition peuvent aussi être difficiles à comprendre, comme : « Si tu as terminé ton repas, tu peux aller jouer. » Si votre enfant ne respecte pas de telles consignes, ce n’est peut-être pas parce qu’il veut désobéir, mais plutôt parce qu’il ne comprend pas bien ce que vous lui demandez.

Comprendre les consignes en s’amusant

Les jeux de société, comme les jeux de mémoire et de serpents et échelles, sont une bonne façon de favoriser la compréhension des consignes. Vous pouvez aussi profiter de vos activités quotidiennes pour aider votre enfant à comprendre les consignes.

Voici des exemples de jeux ou d’activités que vous pouvez faire.

Pourquoi faut-il souvent répéter?
  • Utilisez un livre pour demander à votre enfant de trouver certains objets ou personnages dans les images. Vous pouvez donner des consignes plus complexes, selon le niveau de compréhension de votre enfant. Par exemple, vous pouvez lui demander : « Cherche le garçon qui a un chandail rouge et un chapeau bleu. »
  • Jouez au détective. Votre enfant est le détective et doit retrouver des objets que des voleurs ont volés (des objets que vous avez préalablement cachés). Donnez des consignes comme : « Regarde si l’ourson se trouve en dessous de la table de la cuisine. »
  • Jouez à « Jean dit ». Votre tout-petit doit suivre la consigne quand vous dites : « Jean dit… de lever les bras. » Par contre, il doit demeurer immobile si vous dites seulement : « Lève les bras. » Si ce jeu semble trop difficile pour votre enfant, donnez-lui simplement des consignes avec des actions qu’il doit faire le plus rapidement possible.
  • Demandez à votre enfant de vous aider à mettre la table en lui donnant des consignes, comme : « Mets les napperons sur la table » et « Mets la cuillère à côté du couteau. »
  • Dans la cour ou au parc, inventez un parcours et nommez les actions que votre tout-petit doit faire, comme : « Cours vite, va toucher la clôture et reviens me voir en sautant! »

 

À retenir

  • Pour que votre enfant respecte une consigne, il faut d’abord vous assurer qu’il comprend bien ce que vous lui demandez.
  • De 3 à 5 ans, votre tout-petit comprend les consignes qui demandent de faire trois actions de suite.
  • À cet âge, il comprend généralement des consignes qui comprennent des notions liées à l’espace ou au temps.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Marie-Ève Bergeron-Gaudin, M. Sc., orthophoniste
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Octobre 2019

 

Photo : iStock.com/izusek

 

Ressources et références

Pour les parents

  • BERGERON-GAUDIN, Marie-Ève. J’apprends à parler, le développement du langage de 0 à 5 ans. Montréal, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2018, 184 p.
  • BOUCHARD, Caroline. Le développement global de l’enfant de 0 à 6 ans en contextes éducatifs. Québec, Presses de l’Université du Québec, 2019, 516 p.

Pour les enfants

  • TULLET, Hervé. Oh! Un livre qui fait des sons. Paris, Bayard Jeunesse, 2017, 80 p.

 

Partager

À lire aussi