Le partage des responsabilités

Le partage des responsabilités
Vous pouvez partager vos tâches ménagères et vos responsabilités avec vos proches : il suffit de demander…

La naissance d’un bébé entraîne de grands changements dans le quotidien des parents. Leur rythme de vie change et les tâches ménagères augmentent avec la venue d’un bébé. En plus de tous les soins à donner à l’enfant, les vêtements et la vaisselle à laver s’accumulent. Les parents découvrent alors plusieurs tâches rattachées à leur nouveau rôle.

Votre partenaire et vous devez donc faire en sorte que la répartition du travail et le partage des responsabilités dans votre foyer soient équitables. Cela est important pour éviter un épuisement psychologique et physique chez un des parents ou une dépression post-partum. Un partage équitable des tâches permet à chaque parent de profiter pleinement de bébé et d’apprécier son nouveau rôle, en plus de contribuer à construire une solide équipe-parent.

Voici quelques moyens pour éviter que l’un ou l’autre des partenaires ne se sente complètement dépassé :

  • Prenez un moment pour discuter des tâches à réaliser et déterminez lesquelles sont prioritaires. Par exemple, est-il essentiel de faire du ménage maintenant ou devriez-vous plutôt prendre de l’avance dans la préparation du souper de ce soir?
  • Répartissez les tâches en fonction du temps disponible de chacun. Par exemple, si l’allaitement prend beaucoup de temps ou si un des partenaires doit travailler à l’extérieur, l’autre peut accepter de faire plus de tâches ménagères.
  • Répartissez les tâches en fonction des besoins de chacun lorsque cela est possible. Par exemple, si l’un a besoin de beaucoup de sommeil, l’autre peut s’occuper de bébé à son réveil le matin. Si un des partenaires a besoin de bouger, il peut choisir de promener bébé en poussette, de passer l’aspirateur ou de s’occuper des tâches extérieures.
  • Répartissez les tâches en fonction de vos préférences. Cela vous permettra de vivre des petits moments de plaisir. Par exemple, si un des partenaires aime cuisiner, l’autre peut s’occuper du bébé pendant la préparation des repas. Si un des conjoints aime regarder certaines émissions à la télévision, il peut choisir de s’occuper du lavage et plier les vêtements tout en regardant la télévision.
  • Essayez d’établir un horaire qui laisse du temps personnel à chacun.
  • Occupez-vous de votre enfant à tour de rôle pour laisser à l’autre l’occasion de réaliser ses tâches dans le calme. À d’autres moments, occupez-vous de votre tout-petit ensemble pour solidifier votre lien familial.
  • Laissez votre partenaire s’occuper du bébé à sa manière. Dans la mesure où votre enfant est en sécurité et où vous êtes d’accord sur les points essentiels, ne vous critiquez pas mutuellement.
  • Si vous vivez des frustrations, discutez-en avec votre partenaire. Il vaut alors mieux dire « J’ai besoin que tu fasses ceci et cela » plutôt que d’accuser votre partenaire en affirmant « Tu ne fais ni ceci ni cela ».
  • Prenez des pauses à l’occasion pour vous réserver du temps ensemble. Prévoyez une sortie ou relaxez sur le divan. Échangez sur les sentiments que vous ressentez. Il est essentiel de passer du temps en couple et avec votre enfant.
  • Communiquez avec votre CLSC pour connaître les services disponibles pour les nouveaux parents. Dans certaines régions, des organismes communautaires offrent un service de relevailles et permettent aux parents de bénéficier entre autres d’un soutien pour l’entretien ménager.
Si vous êtes un père ou une mère de famille monoparentale, demandez à quelqu’un en qui vous avez confiance, comme un ami ou un membre de votre famille, de s’occuper momentanément de votre enfant pour vous procurer un peu de répit. Vous n’êtes pas obligé de tout faire par vos propres moyens.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Annie Goulet, psychologue
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Octobre 2015

À lire aussi