Nuit de rêve

Nuit de rêve
Les nouveaux parents rêvent du moment où leur bébé fera ses nuits. Il faut toutefois s’armer de patience, car cette première nuit peut mettre du temps avant d’arriver.

Les nouveaux parents rêvent du moment où leur bébé fera ses nuits. Il faut toutefois s’armer de patience, car cette première nuit peut mettre du temps avant d’arriver.

« Quand Marguerite dort 3 heures en ligne, on est super contents! », confie Louis-Guillaume à propos de sa petite, âgée de 1 ½ mois. Le papa, qui a une autre fille, Béatrice, âgée de 19 mois, ne se décourage pas pour autant. « On est déjà passés par là, on sait que ça va se placer », dit-il.

Le sommeil des bébés met en effet quelque temps avant de se fixer. « Durant le premier mois, les bébés ont un sommeil brisé, indique Évelyne Martello, infirmière clinicienne et auteure du livre Enfin je dors… et mes parents aussi. Ils peuvent dormir 19 heures sur 24, mais c’est un sommeil entrecoupé de périodes d’éveil. « Leurs cycles du sommeil ne sont pas bien installés, dit-elle. Il faut s’attendre à n’importe quoi. Un bébé peut dormir pendant 10 minutes ou 2 heures en ligne. »

Le saviez-vous?
Les bébés aussi rêvent. À partir de 4 mois, leurs cycles du sommeil sont mieux installés. Ils ont des périodes de sommeil paradoxal, là où se produit la majorité des rêves.

Au fil des semaines, les périodes de sommeil s’allongent. Autour de 3 mois, un bébé peut faire une belle surprise à ses parents et dormir 6 heures de suite. « Mais pour moi, la première nuit, c’est quand un bébé dort du soir au matin, dit l’infirmière clinicienne. Cela peut arriver à partir du 4e mois alors que le bébé a la capacité de dormir 10 heures de suite. » Louis-Guillaume se souvient quand Béatrice a dormi sa première nuit alors qu’elle avait environ 6 mois. « On s’est réveillés en même temps qu’elle le lendemain matin. C’était un beau cadeau! »

Pour favoriser le sommeil

Il y a toujours des différences entre les bébés, rappelle Évelyne Martello. « Certains dorment plusieurs heures de suite dès leur naissance, d’autres mettront plus de temps à avoir un sommeil régulier. »

Mettre en place une routine du dodo, comme l’ont fait Louis-Guillaume et sa conjointe avec leur plus grande, favorise toutefois le sommeil. « Chaque soir, après son bain, on raconte des histoires à Béatrice, dit-il. Ensuite, on lui chante une ou deux berceuses et on la met dans son lit où elle s’endort seule. Bientôt, on installera une routine avec Marguerite. »

La nuit vient après le jour
À sa naissance, le bébé ne fait pas de différence entre le jour et la nuit. « C’est pourquoi certains bébés dorment plus le jour que la nuit, explique Évelyne Martello. Les parents peuvent apprendre au bébé à faire cette distinction en étant plus actifs le jour et plus calmes la nuit. » Elle suggère de profiter du jour pour sortir avec votre bébé, lui parler beaucoup et lui faire voir du monde. En revanche, la nuit quand il se réveille, mieux vaut garder les lumières fermées et éviter les stimulations.

 

Naitre et grandir.com

Source : magazine Naître et grandir, janvier-février 2018
Recherche et rédaction : Julie Leduc
Révision scientifique : Solène Bourque, psychoéducatrice

 

Photo : Maxim Morin

Partager