Des gestes attachants

Des gestes attachants

L’attachement parent-enfant est un mélange de sécurité, de confiance, d’amour et d’affection. Voici des idées pour renforcer ce lien.

L’attachement parent-enfant est un mélange de sécurité, de confiance, d’amour et d’affection. Voici des idées pour renforcer ce lien.

Entrer en relation avec votre bébé
Vous créez un lien lorsque vous regardez souvent votre bébé dans les yeux et que vous lui parlez, par exemple en décrivant vos gestes quand vous lui donnez des soins. Vous pouvez répondre à ses sourires et aux sons qu’il fait en lui souriant, en lui parlant et en chantant.

Réconforter
Lorsque vous répondez rapidement aux pleurs de votre bébé, vous le rassurez. C’est aussi important d’être à l’écoute quand il est fâché, qu’il a peur ou qu’il a de la peine et de rester près de lui jusqu’à ce qu’il aille mieux. Il comprendra qu’il peut compter sur vous dans les moments difficiles.

Jouer avec votre enfant
Lorsque vous prenez le temps de jouer avec votre enfant, ne serait-ce que quelques minutes par jour, vous construisez un lien d’attachement. Il est bon aussi de vous intéresser à ce que fait votre tout-petit. Vous pouvez, par exemple, lui poser des questions pour qu’il vous raconte ce qu’il a fait au service de garde. Lorsque vous avez plus d’un enfant et que vous passez un peu de temps seul avec chacun d’eux, ils se sentent importants et aimés.

Nommer ses émotions
Lorsque vous dites à votre enfant : « Tu as eu peur à cause du gros bruit. C’était seulement un camion, il n’y a pas de danger », vous l’aidez à faire des liens qui l’aideront plus tard à contrôler son stress et ses émotions.

L’avertir avant de partir
Lorsque vous avisez votre enfant que vous devez partir au lieu de vous sauver en cachette, vous l’aidez à comprendre que vous revenez toujours même si vous partez. Vous pouvez lui expliquer que vous sortez et lui dire qui prendra soin de lui.

Établir des routines
Lorsque vous mettez en place des routines et des règles, vous offrez une stabilité à votre enfant. Cela l’aide à savoir ce qui s’en vient. Les règles doivent bien sûr être claires et adaptées à son âge.

 

Naitre et grandir.com

Source : magazine Naître et grandir, mars 2016
Recherche et rédaction : Nathalie Vallerand
Révision scientifique : Ellen Sheiner-Moss, professeure au Département de psychologie de l’UQAM et directrice du Centre d’études sur l’attachement et la famille

Photo : iStock.com/Li Kim Goh

Partager