Le Gatorade, inutile pour les enfants

Le Gatorade, inutile pour les enfants
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nos petits sportifs prendront bientôt d’assaut les terrains de soccer et de baseball. Ils n’ont toutefois pas besoin de Gatorade. Stéphanie Côté explique.

Nos petits sportifs prendront bientôt d’assaut les terrains de soccer et de baseball. Voici pourquoi ils n’auront cependant pas besoin d’être armés de boissons sportives.

Le Gatorade, le Powerade et les autres boissons du genre contiennent du sucre et des électrolytes (sodium et potassium, par exemple). Elles sont utiles pour réhydrater les athlètes qui s’entraînent longtemps (plus de 1 heure) et vigoureusement.

Les pratiques et les matchs de nos petits joueurs amateurs répondent rarement à ces critères. Qu’ils courent dans toutes les directions ou qu’ils attendent patiemment la balle dans le champ, ils peuvent très bien se passer de sucre.

C’est en effet ce que ces boissons apportent principalement : du sucre. L’équivalent de 4 ou 5 cuillères à thé par tasse. Et si le petit sportif boit une bouteille de 591 ml à lui seul, c’est de 9 c. à thé à 11 c. à thé de sucre qu’il consommera. C’est non seulement inutile, mais c’est aussi dommageable.

L’Académie américaine de pédiatrie met d’ailleurs en garde contre leur utilisation inappropriée. Lorsque les enfants n’en ont pas besoin, les experts avertissent que ces boissons sucrées peuvent contribuer à l’embonpoint et à l’obésité, sans oublier l’érosion dentaire et le risque de caries.

Les boissons énergisantes
Il peut être tentant d’offrir des boissons énergisantes. Ces boissons sont généralement sucrées et contiennent en plus de la caféine. C’est le cas de Red Bull et ses semblables. Elles sont catégoriquement déconseillées aux enfants.
Et les jus de fruits?

Évitez aussi les jus, qui sont encore plus sucrés. Retenez que si votre enfant joue une heure, il a besoin de boire uniquement de l’eau. Son corps a l’énergie nécessaire en réserve grâce aux aliments qu’il mange aux repas et aux collations.

Si votre enfant s’investit intensément dans un sport, c’est-à-dire qu’il fournit un effort soutenu pendant au moins une heure (le temps passé sur le banc ne compte pas!), les boissons sportives peuvent être appropriées. Une version maison composée de jus et d’eau (environ moitié-moitié) fera toutefois l’affaire.

Boire de l’eau

Pour que votre enfant demeure bien hydraté, surtout s’il fait chaud :

  • faites-lui penser de boire régulièrement de l’eau;
  • donnez-lui une gourde qu’il gardera au banc des joueurs ou qu’il transportera avec lui s’il est cycliste ou randonneur.

Il aura plus envie de boire si l’eau est fraîche et qu’il aime sa gourde. Pour plus de fraîcheur, mettez un peu d’eau dans la gourde et faites-la congeler. Au moment de partir pour l’activité, remplissez-la d’eau fraîche.

Vous pourriez aussi ajouter quelques feuilles de menthe, des tranches de concombre ou de fraises ou même du basilic pour parfumer l’eau. Le citron donne également une saveur agréable à l’eau, mais à cause de son acidité et de son effet sur les dents, il est préférable de ne pas l’utiliser trop souvent.

Et les aromatiseurs d’eau?

Que penser des aromatiseurs d’eau qu’on ajoute à coup de quelques gouttes concentrées? Mieux vaut les éviter puisqu’ils conditionnent les enfants à vouloir des boissons sucrées - et colorées - plutôt que développer le réflexe de boire de l’eau.

Vous verrez sans doute des affiches et de gros bidons verts avec l’éclair orange de Gatorade sur le bord des terrains sportifs cet été. Soyez conscient que c’est le marketing qui parle. Les experts, eux, vous rassurent que vos enfants gagnent à s’en passer.

 

Photo : GettyImages/WaldemarMilz

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Toutes les chroniques de l'auteur