Rêver le Québec de demain

Rêver le Québec de demain
21 décembre 2020
Créer une société plus juste et plus solidaire d’ici 2040, c’est l’objectif de «Rêver pour créer», un projet ambitieux, mais très concret. Voici les détails.

« Pis toi, tu dors ou tu rêves encore?

Quand tu t’arraches le cœur de la grisaille

Tu vis de quoi, tu vibres pourquoi?

Moins de centres d’achat et plus de parcs?

Plus de femmes au pouvoir, de queers, plus de diversité à

l’assemblée nationale?

Des professionnels, des psys et des TS dans nos écoles

Plus de justice sociale

Ou juste plus de subventions pour les pétrolières?

Tu rêves d’un Québec carboneutre, d’une ligne rose

De la libération rapide de Raif Badaoui

D’un revenu citoyen, ou bien de fontaines de sloche à volonté

À chaque coin de rue? »

Ces quelques lignes sont évidemment de notre travailleur social, romancier et poète préféré David Goudreault. C’est un extrait d’un slam qu’il a prononcé lors du lancement du projet Rêver pour créer, le 28 février dernier, quelques semaines avant que le vilain virus vienne chambouler toute la planète…

Créer une société plus juste et plus solidaire d’ici 2040, c’est l’objectif de « Rêver pour créer », un projet ambitieux, mais très concret piloté par l’Institut du Nouveau monde et la Fondation Lucie et André Chagnon*. D’ici quelques mois, ces rêves seront compilés et se retrouveront ensuite dans différents organismes communautaires pour ensuite présentés aux politiciens.

Pourquoi ne pas profiter du congé du temps des fêtes pour répondre à l’invitation et exprimer vos rêves, vos idées, vos espoirs et vos ambitions pour la société québécoise de 2040? La tribune est ouverte à toutes et à tous, et plus particulièrement à vos enfants. Que souhaitent-ils pour le futur? Ce sont eux les citoyens de demain après tout… Partagez vos rêves sous forme de textes, de vidéos, d’enregistrements audio, de photos ou même de dessins ici : https://reverpourcreer.ca/envoyer-un-reve

 

Quelques rêves déjà récoltés sur la plateforme Rêver pour créer :

  • Des tortues dans la mer - Gabrielle, 5 ans
  • Des jouets à tous les enfants qui en ont besoin – Marion, 7 ans
  • Limiter la surconsommation - Aglaé et Thirumakai, 1 an
  • Une société où tous seront acceptés sans regard pour leurs différences – Angie, 33 ans
  • Bannir l’utilisation des pesticides sur la planète! – Véronique, 27 ans
  • Un de mes plus grands rêves c’est la DPJ qui comprenne qu’il manque beaucoup structure dans leurs interventions – Geneviève, 25 ans
  • Que tout le monde aura un logement notamment les migrants et les sans-abris – Maguette, 20 ans
  • Maximiser l’entraide, la communication et le partage de nos ressources – Lyndsay, 30 ans

 

* Naître et grandir est un projet financé à 100% par la Fondation Lucie et André Chagnon.

 

Photo : GettyImages/Xesai

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation

Partager