Apprendre à lire avant l'école?

Apprendre à lire avant l'école?
Par Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
11 mars 2016
Dernièrement, mon grand m’a demandé : « Maman, peux-tu m’apprendre à lire? » De quoi me donner un coup de vieux! Je me suis alors questionnée sur la meilleure façon de lui répondre.

La période du 0 à 5 ans passe tellement vite! Mon grand commencera l’école en septembre. Je l’ai d’ailleurs inscrit dernièrement. Une semaine plus tard, il m’a demandé : « Maman, peux-tu m’apprendre à lire? » De quoi me donner un coup de vieux! Je me suis questionnée sur la meilleure façon de répondre à sa demande.

La lecture, un apprentissage scolaire

On s’entend, la grande majorité des enfants apprennent à lire à l’école. L’enseignement de la lecture est prévu en première année. À la maternelle, le programme de formation de l’école québécoise inclut seulement, dans les savoirs essentiels de fin d’année, la connaissance de quelques lettres de l’alphabet et la reconnaissance de quelques mots écrits. Autrement dit, à 4 ou 5 ans, rien ne presse pour l’apprentissage de la lecture.

En fait, avant d’apprendre à lire, l’enfant doit solidifier certains apprentissages. Il doit reconnaître les lettres de l’alphabet. Il doit aussi avoir une conscience des sons (ex. : reconnaître qu’au début de « serpent », on entend « sssss »). Ce n’est qu’avec ces connaissances qu’il pourra faire le lien entre une lettre et un son (ex. : la lettre « r » sonne « rrrrrrr »). C’est la base du décodage en lecture.

Il demeure possible qu’un enfant soit prêt à apprendre à lire avant son entrée à l’école s’il reconnaît depuis longtemps plusieurs lettres et s’il aime jouer avec les mots (ex. : il dit parfois spontanément : « Moto, bateau : ça rime! » ou « Ballon, balloune, ça se ressemble! »). Reste que commencer un enseignement rigoureux et assidu avant la maternelle présente un risque : l’enfant pourrait ne pas être prêt pour ce type d’explications plus « scolaires » et pourrait se désintéresser de l’activité. Et ce qu’on souhaite par-dessus tout, c’est qu’il soit motivé à apprendre à lire!

Des activités simples et amusantes

De son côté, mon grand Jules connaît plusieurs lettres et a quand même une bonne conscience des sons. J’ai donc répondu à sa demande en lui suggérant de jouer à faire « comme si » il lisait. Après tout, c’est pertinent d’être à l’écoute des intérêts de l’enfant. « Tu vas comprendre plus tard! » n’est jamais une réponse très satisfaisante pour lui. Jules et moi avons pris quelques minutes pour :

  • chercher les mots qui commencent par « r » dans une page d’un livre pour enfants. J’ai lu les mots pour lui, en allongeant le « r » et en suivant avec mon doigt;
  • dessiner la lettre « s » qui ressemble à un serpent et faire le son du serpent en même temps (« sssss »);
  • écrire « maman » en suivant des pointillés. Je lui ai expliqué que le « m », au début du mot, fait le son de « quand on trouve ça bon : “mmmmmm” ».

Après nos activités, Jules ne m’a pas redemandé de « lire ». Mais le temps que ça a duré, il a eu l’air de s’amuser, c’est ce qui compte. Et pendant la semaine suivante, il m’a dit fièrement qu’il lisait!

Une autre façon intéressante de présenter les lettres et les sons associés, quand l’enfant possède déjà les habiletés de base, est de lire avec lui le livre Raconte-moi l’alphabet. Ce livre, publié aux éditions Chenelière Éducation et parfois utilisé par les enseignants de maternelle, présente une histoire amusante pour chaque lettre et permet à l’enfant de comprendre que les lettres font des sons. Encore une fois, la prudence demeure de mise : l’enfant doit être intéressé et motivé. Si regarder le livre est une corvée, on le met de côté! J’ai ce livre à la maison et Jules me demande parfois de lui lire l’histoire d’une lettre.

Globalement, je sens que mon grand a un bel intérêt pour la lecture, sans pour autant être rendu là. Sa première année d’école viendra bien assez vite!

Et vous, comment vos grands perçoivent-ils la lecture?

 

Photo : iStock.com/Cathy Yeulet

Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
À la fois orthophoniste et maman, je vous parle dans mes mots du développement de la communication et du langage de mes deux enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (14)

  1. Annie 11 mars 2016 à 10 h 29 min
    Bonjour! Article intéressant qui m'interpelle. Ma fille en 2e année apprend actuellement à ma fille de maternelle à lire. Je les laisse aller en souriant! Tant qu'il y a de l'intérêt, pourquoi pas! :) La petite semble tellement apprécier ce temps "positif" (lire "sans cri") que sa soeur lui consacre. La lecture n'est peut-être qu'un prétexte à ses yeux pour avoir ce moment privilégié. Les enfants adorent les livres et nous en sommes très heureux! :) Vive la lecture!!!
  2. Marie-Ève B-Gaudin 12 mars 2016 à 16 h 12 min
    Bonjour Annie! Merci pour ce témoignage. Il montre bien à quel point c'est motivant pour l'enfant quand plaisir et apprentissage vont de pair! Vos petites doivent être très mignonnes à voir!
  3. Valerie 11 mars 2016 à 12 h 11 min
    Oh! Mon fils de 3 ans et demi est déjà à reconnaître les lettres; il les trouve dans le milieu des mots sur notre "ardoise a menus de la semaine" et nous dit lequel de ses amis à un nom qui commence par ces lettres... Il "lit" sa boite de céréales le matin, cette semaine il a même fait des essais pour écrire la première lettre de son nom sur son tableau à dessin... J'ai peur que s'il va trop loin, il s'emmerde à l'école comme je me suis moi-même emmerdée pendant tant d'années. Mais comme il est super interessé, on répond à ses questions mais sans en donner trop. On essaie justement de lui montrer le son qui va avec les lettres; c'est bon de savoir qu'on a le bon réflexe!
  4. Judith 11 mars 2016 à 17 h 26 min
    Mon fils de presque 4 ans sait déjà lire. Ça m'effraie un peu. Il a appris seul et j'avoue que ma grande préoccupation est qu'il va s'ennuyer et se désintéresser de l'école.
  5. Marie-Ève B-Gaudin 12 mars 2016 à 16 h 19 min
    Bonjour Judith, Comme je le disais à Valérie, votre enfant pourra faire d'autres apprentissages à la maternelle : ) Le programme inclut plusieurs autres compétences : )
  6. Marie-Ève B-Gaudin 12 mars 2016 à 16 h 17 min
    Bonjour Valérie! Tant mieux si mon billet va dans le même sens que ce que vous faites déjà : ) Si votre enfant est déjà avancé par rapport à la lecture à la maternelle, il pourra quand même y faire d'autres apprentissages (ex. la vie en grand groupe).
  7. Sophie 15 mars 2016 à 08 h 10 min
    Il faut se demander si nos enfants sont à haut potentiel. Mes enfants ont le profil et sérieusement, je pense que même si l'école leur apprendra à développer le côté social et autres, il devrait exister des programmes enrichis dès le primaire accessibles dans nos écoles publiques.
  8. Julie 14 mars 2016 à 22 h 11 min
    Au Québec on a cette tendance à niveler par le bas.
  9. Patricia 14 mars 2016 à 22 h 43 min
    Ma fille a maintenant 11 ans 😊 Elle a appris à lire elle-même entre sa maternelle et sa première année. Elle avait joué avec les sons en maternelle et passait tout son temps à essayer de lire tous les mots qu'elle voyait en utilisant ces sons... Nous avons la chance dans notre ville d'avoir une école primaire qui offre le programme d'éducation international et elle a fait et réussi l'examen du volet langue ( anglais à tous les jours et espagnol tous les 2 jours). Je ne crois pas qu'elle se serait ennuyée dans une classe régulière mais elle n'aurait certainement pas exploité son plein potentiel... Maintenant en 5 éme année, elle eest très heureuse à l'école et dans ses temps libres, devinez quoi! Elle lit des romans... Elle vient justement de terminer le quatrième des 6 livres qu'elle a acheté à la foire du livre il y a 2 jours😜
  10. stéphanie 15 mars 2016 à 21 h 12 min
    Patricia, c'est quelle école??
  11. Patricia 15 mars 2016 à 21 h 49 min
    Bois-Joli/Sacré-Cœur à Saint-Hyacinthe
  12. Aglaë 20 mars 2016 à 11 h 52 min
    Suis-je la seule à avoir des lettres magnétiques sur mon frigo? À trois ans, mon fils écrivait son prénom (5 lettres), le prénom de mon conjoint (aussi 5 lettres) et «maman» (mon prénom ayant 8 lettres) tout ça avec les lettres magnétiques sans que je lui ai rien montré... Je lisais moi-même avant la maternelle (surtout au déjeuner), la seule chose était que je ne comprenais pas les sons à deux lettres ex: En lisant gruau, je prononçais grua-u!
  13. Samar 29 mars 2016 à 10 h 20 min
    Bonjour Marie,je vous remercie d abort pour cet interessante article. Mon enfants de 5 ans aime bien lire ces histoires avant de dormir ,il lit les lettres dans les mots et me pose la question s il a bienl lu,je lui répond on souriant trés bien mon bogoss . Je crois qu il va bientôt lire ,c est coool. Bonne chance à nos coeurs de 5 ans
  14. Samar 29 mars 2016 à 10 h 21 min
    Bonjour Marie,je vous remercie d abort pour cet interessante article. Mon enfants de 5 ans aime bien lire ces histoires avant de dormir ,il lit les lettres dans les mots et me pose la question s il a bienl lu,je lui répond on souriant trés bien mon bogoss . Je crois qu il va bientôt lire ,c est coool. Bonne chance à nos coeurs de 5 ans