Les repas en famille: les réponses à vos questions

Les repas en famille: les réponses à vos questions
11 septembre 2011

Q: Combien de temps un enfant doit-il prendre pour manger son repas?

R: Il n’existe pas de standard précis sur le temps que les enfants doivent passer à la table pour manger. Toutefois, le degré de faim de votre enfant est un facteur déterminant. Un enfant affamé fera de son repas qu’une histoire de 5 à 10 minutes, puis il sera prêt à sortir de table et vaquer à d’autres occupations. Par contre, un enfant qui n’a pas faim sera beaucoup plus passif et prendra son temps. De façon générale, au bout de 30 minutes, si l’enfant ne démontre plus d’intérêt (ne mange plus, joue avec sa nourriture, etc.), il n’y a pas d’avantage à le garder assis à la table plus longuement. Un enfant sait reconnaître ses signaux de faim et de satiété et le forcer à manger plus ne fait qu’empirer la situation. Par le fait même, l’enfant  associera le repas en famille à un moment désagréable.


 Q: Pendant le repas, mon enfant a de la difficulté à rester en place sur sa chaise, il bouge constamment. Que faire?

  R: Il est parfois difficile de garder nos petits mangeurs assis droit, devant leur assiette. Souvent déconcentrés par tout ce qui se passe autour d’eux, ils sont prêts à faire plus d’une chose à la fois. Mais voilà tout un défi à relever pour les parents!

Afin de vous faciliter la tâche, assurez-vous de limiter vous aussi les déplacements durant le repas. En tant que parents, vous êtes des modèles pour vos tout-petits et vous devez montrer l’exemple. Donc, avant de vous mettre à table, ayez tout ce dont vous croyez avoir besoin durant le repas à la portée de la main.

L’ambiance du repas fera aussi en sorte d’influencer le comportement de votre enfant à la table. Si le repas est toujours un moment stressant ou que ce n’est qu’une histoire de rapidité pour passer à autre chose, l’enfant ne fera qu’adhérer à la cadence. Faites du repas un moment relaxant et prenez le temps de discuter avec vos enfants. Le repas en famille est un moment précieux d’échanges où tous se retrouvent réunis ensemble et il se doit de demeurer des plus agréables.

De plus, prévoir un moment d’accalmie avant de passer à table favorisera un climat beaucoup plus détendu durant le repas. Un enfant qui arrive à la table essoufflé ou excité, sera d’autant plus actif lors du repas que s’il s’adonnait à des activités plus calmes. En outre, participer à ces activités avant le repas avec votre enfant, vous permettra de lui donner toute l’attention qu’il recherche et celui-ci sera moins tenter de l’obtenir par de multiples façons durant le repas.

Parfois, ce n’est que parce qu’ils ont de l’énergie à revendre. S’armer de patience et garder une ambiance sereine favoriseront davantage un bon comportement à table chez vos enfants. Toutefois, il est bien de rappeler la consigne, toujours en gardant une attitude positive avec votre enfant, qu’il faut s’asseoir durant le repas et garder une bonne posture. Et dans le cas où tout se déroule à merveille, n’oubliez pas de faire du renforcement positif en le félicitant pour son bon comportement à table.


Q: Mon enfant aimerait bien manger son petit déjeuner la fin de semaine devant la télévision. Puis-je lui permettre?

R: Ce plaisir de manger le petit déjeuner tout en regardant les dessins animés le dimanche matin est assurément une demande que tous parents reçoivent de leurs enfants, petits et grands. Toutefois, manger devant la télévision ne devrait pas faire partie des habitudes alimentaires. Captiver par ce qui se déroule au petit écran, toute autre activité qui vient s’ajouter devient vite un automatisme et l’acte de manger ne fait pas exception à la règle. Qui dit manger par automatisme, dit aussi ne plus être à l’écoute de son corps et des messages qu’il nous envoie lorsqu’on est rassasié. La surconsommation est donc favorisée. Les annonces publicitaires à forte prédominance alimentaire s’ajoutent à tout cela et influencent énormément la qualité des aliments consommés. Par contre, une fois n’est pas coutume! Si vous permettez à vos enfants de manger devant la télévision à l’occasion, sachez que cette pratique ne doit pas être sur une base régulière. Expliquez à vos enfants que c’est un moment spécial et préconiser les moments en famille davantage la fin de semaine où votre emploi du temps est beaucoup plus flexible. En plus, quel plaisir de préparer un brunch le dimanche matin où tous mettent main à la pâte!


Q: Combien de fois par semaine devrais-je manger en famille avec mon enfant?

R: Dans le brouhaha du train-train quotidien il est parfois difficile de se retrouver tous autour de la table pour manger. Bien entendu, l’emploi du temps de chaque famille est différent et tous font de leur mieux pour passer des moments en famille. Mais dites-vous que le plus de fois que vous mangerez tous réunis mieux ce sera. Tenter de faire plus de ce que l’on fait déjà, voilà le défi que nous vous proposons. Par exemple, si vous êtes en mesure de manger en famille 3 fois par semaine, essayez d’organiser votre emploi du temps, si possible, pour que vous puissiez ajouter une fois de plus par semaine.


Q: À partir de quel âge l’enfant devrait-il s’intégrer à l’horaire des repas des parents?

R: À partir de 6 mois, l’enfant est apte à découvrir le monde des aliments et on tente d’instaurer le plus tôt possible une routine alimentaire en offrant ces aliments à des moments fixes dans la journée (déjeuner, dîner, souper et collations). Cependant, ce n’est qu’à partir de ses 10 mois que celui-ci sera beaucoup plus autonome et découvrira le plaisir de s’alimenter seul. À cette période, il est nettement plus facile de l’intégrer au repas familial et de l’asseoir autour de la table en compagnie de tous. N’hésitez pas à lui réserver une petite place à vos côtés aussitôt qu’il vous démontrera un désir d’acquérir plus d’autonomie. Cette initiative ne sera que bénéfique pour le développement de votre petit qui prendra note de vos gestes et manières à la table et tentera d’en faire autant. Le repas en famille est certes un atout dans le développement des bonnes habitudes alimentaires!


Q: Que faire si mon enfant refuse de manger son repas?

R: Votre enfant peut refuser de manger pour de multiples raisons : il n’a pas faim, il n’aime pas ce qui se retrouve au menu, il est fatigué ou il tente tout simplement d’attirer votre attention en s’affirmant ainsi. Mais cela ne doit pas vous inquiéter et il vous faut garder une atmosphère agréable durant les repas. Invitez-le à manger et à goûter les aliments, mais sans le forcer.

Lorsque l’enfant n’aime pas le mets servi, il faut résister à la tentation de préparer un autre plat. Dans ce cas, il faut faire comprendre à l’enfant que soit il mange le mets, soit il n’en mange pas, et que dans aucun cas, il n’y aura un autre plat qui lui sera offert afin de le contenter. L’enfant ne doit pas décider du repas, c’est le rôle du parent. L’enfant doit uniquement décider de la quantité du repas offert qu’il va manger. C’est le partage des responsabilités.

D’autre part, la fréquence du refus de manger est aussi à considérer. Vers 2 ans, l’enfant entre dans une période de néophobie. L’enfant refuse alors plusieurs aliments pour la simple raison qu’il ne les connaît pas. L’attitude à privilégier est d’encourager l’enfant à goûter l’aliment en question sans l’y forcer et de demeurer patient. L’enfant peut accepter un aliment après 6 à 20 expositions, donc ne vous découragez pas après quelques refus. Pour faciliter l’acceptation de nouveaux aliments, intégrez-les en compagnie d’aliments connus. Servez ensuite une petite portion à l’enfant pour qu’il y goûte, ou encore mieux, demandez-lui s’il est intéressé à y goûter. Puis, lors du repas, vous pouvez aussi mentionner de façon enthousiaste à quel point vous trouvez que le mets goûte bon. L’effet ne sera peut-être pas immédiat, mais à la longue, l’aliment deviendra familier à l’enfant et il l’intégrera dans son alimentation.
 

Notez que les nutritionnistes d’Infocuisine ne répondront pas à de nouvelles questions dans cette page, mais qu’il vous est toujours possible de les contacter par le site Web de nospetitsmangeurs.org.  Le prochain thème sera celui des collations; préparez vos questions!

Nos petits mangeurs
L'alimentation de vos enfants vous préoccupe? Voici les conseils personnalisés des nutritionnistes de Nospetitsmangeurs.org.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (6)

  1. caroline 29 septembre 2011 à 03 h 38 min
    je voudrais savoir... ma fille a 9 mois, elle mange depuis 4 mois. elle prefere l'eau au lait. nous avons changer son lait qui etait bon depart etape 2 pour du lait de vache 3.25.ca fait maintenant 2 semaines.et depuis 3 jour elle se reveille le soir et dans la nuit en hurlant et fait des gaz a en plus finir!!! est- ce une intolerance au lactose????
  2. infocuisine 3 octobre 2011 à 14 h 15 min
    Il s'agit là d'une question très spécifique et nous préférerions vous y répondre personnellement. Alors, nous vous invitons à venir nous poser votre question à infocuisine@extenso.org via notre site www.nospetitsmangeurs.org.

    Au plaisir de communiquer avec vous.
  3. linda 29 décembre 2011 à 16 h 23 min
    mon enfant à 9 mois et il refuse de manger de la viande et des légumes, même s'il les mangait il y a un mois. Qu'est ce que je peu faire ?
  4. julie maheux 4 février 2012 à 12 h 49 min
    Bonjour,
    j'ai un garcon de 17 mois. Depuis plusieurs mois l'heure du repas et infernal. Il ne veut jamais manger quand on lui approche l'assiette c'est tout de suite la crise,les mains devant la bouche,il pleur,il crit.Je ne suis plus quoi faire de cette situation on a tout essayé mon conjoint et moi. Et pour rajouter à tout cela depuis 2 semaines tout lui leve le coeur ( il a deja fait ca a la garderie et la c'est chez nous qu'il fait cela) Que faire de cette situation on esperant avoir quelques conseils
    merci beaucoup!!
  5. Josianne 25 mars 2012 à 21 h 20 min
    Bonjour,
    mon fils à 3 ans.. et depuis quelques semaines, nous devons nous battrent pour qu'il mange son souper en semaine et pour son déjeuner le week-end... il dit qu'il n'aime pas ça manger... pourtant, il a toujours eu un bon appétit.... pourquoi ce changement soudain ??? quoi faire ??

    Merci
  6. Santé, bonheur et prospérité: des souhaits aliment 3 janvier 2013 à 09 h 25 min
    [...] vous souhaite de petits et de grands bonheurs au quotidien, dont celui de manger en famille. Ce n’est pas toujours évident de prendre le temps, mais essayez d’en faire un rendez-vous [...]