Saines habitudes de vie: de nouvelles directives pour les tout-petits

Saines habitudes de vie: de nouvelles directives pour les tout-petits
Des directives en matière de mouvement pour les enfants canadiens de 0 à 4 ans ont été récemment publiées.

24 novembre 2017 | Un équilibre entre activité physique, comportement sédentaire et sommeil est nécessaire pour soutenir la croissance et le développement sains des tout-petits. Pour y parvenir, des directives en matière de mouvement pour les enfants canadiens de 0 à 4 ans ont été publiées cette semaine.

Celles-ci remplacent les Directives canadiennes en matière d’activité physique et de comportement sédentaire pour la petite enfance publiées en 2012.

Les nouvelles recommandations, intitulées Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures pour les enfants de 0 à 4 ans, insistent davantage sur l’importance des comportements sédentaires de qualité. En effet, elles encouragent les activités interactives sans écran, comme lire, raconter une histoire, chanter et faire des casse-têtes.

Ces directives soulignent aussi que le développement de saines habitudes de sommeil pendant la petite enfance est primordial (ex. : routine du dodo apaisante, heures de coucher et de lever semblables d’une journée à l’autre, pas d’écran avant d’aller au lit). Par ailleurs, elles rappellent que les tout-petits ne devraient pas utiliser d’écrans dans leur chambre.

Ces nouvelles directives regroupent ainsi les recommandations en matière d’activité physique, de comportement sédentaire et de sommeil sur 24 heures par groupe d’âge :

Avant 1 an

  • Activité physique : être actif physiquement plusieurs fois par jour de différentes façons. Pour leur part, les bébés qui ne se déplacent pas devraient être mis sur le ventre lorsqu’ils sont éveillés, et ce, pendant au moins 30 minutes réparties dans la journée;
  • Sommeil : 14 à 17 heures (entre 0 et 3 mois) et de 12 à 16 heures (entre 4 et 11 mois), incluant les siestes;
  • Comportement sédentaire : ne pas être immobilisé pendant des périodes de plus de 1 heure (ex. : dans une poussette ou une chaise haute). À cet âge, passer du temps devant un écran n’est pas recommandé.

1 à 2 ans

  • Activité physique : au moins 180 minutes, incluant des jeux énergiques;
  • Sommeil : 11 à 14 heures, incluant les siestes;
  • Comportement sédentaire : ne pas être immobilisé pendant des périodes de plus de 1 heure (ex. : dans une poussette ou une chaise haute) et ne pas rester en position assise pendant une longue période. Avant 2 ans, passer du temps devant un écran n’est pas recommandé. Pour les tout-petits de 2 ans, le temps consacré aux écrans devrait être limité à 1 heure par jour.

3 à 4 ans

  • Activité physique : au moins 180 minutes, dont au moins 60 minutes de jeux énergiques;
  • Sommeil : 10 à 13 heures, incluant les siestes;
  • Comportement sédentaire : ne pas être immobilisé pendant des périodes de plus de 1 heure (ex. : dans une poussette ou une chaise haute) et ne pas rester en position assise pendant une longue période. À cet âge, le temps consacré aux écrans devrait être limité à 1 heure par jour.

 

Pour encore plus de bienfaits sur la santé, il est recommandé de :

  • remplacer le temps consacré aux activités sédentaires ou passé devant un écran par des jeux énergiques;
  • remplacer du temps de jeu intérieur par des jeux faits dehors;
  • consacrer assez de temps au sommeil.

Ces directives sont le fruit d’une collaboration de la Société canadienne de physiologie de l’exercice, du Groupe de recherche sur les saines habitudes de vie et l’obésité de l’Institut de recherche du centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario, de la faculté d’éducation physique et de loisir de l’Université de l’Alberta, de l’Agence de la santé publique du Canada, de ParticipACTION et d’un groupe de chercheurs du Canada et du monde entier, regroupant les données de plus de 600 intervenants canadiens et internationaux.

Sources : Société canadienne de physiologie de l’exercice et 100°


Marilyne Dubois — Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Photo : GettyImages/FatCamera

À lire aussi