Famille nombreuse: les enfants du milieu aussi épanouis

Famille nombreuse: les enfants du milieu aussi épanouis

27 janvier 2017 | La croyance populaire veut que les enfants du milieu dans une famille se sentent délaissés par leurs parents. Toutefois, une psychologue américaine croit plutôt que ces enfants auraient de meilleures habiletés sociales et une plus grande autonomie.

Catherine Salmon a consacré plus de 20 ans à étudier des milliers d’enfants du milieu. Il est vrai qu’ils reçoivent souvent moins d’attention de la part de leurs parents. Ces enfants seraient d’ailleurs heureux d’avoir plus d’espace et d’indépendance. En plus, ne pas être le centre d’attention ne semblerait pas avoir vraiment d’effets négatifs sur eux.

Comme ils passent un peu moins de temps avec leurs parents, les enfants du milieu développeraient également une relation très solide avec leurs frères et sœurs. Par exemple, une étude réalisée par Catherine Salmon et ses collègues révèle que ces enfants ont davantage tendance à se tourner vers leurs frères et sœurs s’ils ont besoin d’aide. Les premiers et les derniers de famille préfèreraient plutôt demander l’assistance de leurs parents.

De plus, comme les enfants du milieu se retrouvent souvent coincés entre leurs frères et sœurs, ils auraient un bon sens de la négociation, remarque Catherine Salmon. Ils seraient aussi capables de s’entendre avec plusieurs types de personnalités. Ces bonnes habiletés sociales leur permettraient d’entrer très facilement en relation. Leurs amis seraient d’ailleurs très importants pour eux.

Enfin, parce qu’ils ont dû développer tôt leur indépendance, les enfants du milieu seraient généralement plus ouverts d’esprit. Ils aimeraient aussi essayer de nouvelles choses. Cela les rendrait toutefois plus susceptibles de céder à la pression sociale, souligne Catherine Salmon.

Sources : Business Insider et Personality and Individual Differences


Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : GettyImages/kali9

À lire aussi