Des enfants en manque de temps libre

Des enfants en manque de temps libre
Les enfants n’auraient pas assez de temps libre, conclut un rapport réalisé au Royaume-Uni.

25 janvier 2017 | Les enfants n’auraient pas assez de temps libre, conclut un rapport réalisé au Royaume-Uni. En fait, 44 % d’entre eux se disent plus occupés que leurs parents.

Selon les résultats du rapport, les enfants de 4 à 11 ans seraient occupés environ 46 heures par semaine. En plus d’aller à la garderie et à l’école, les jeunes Britanniques seraient inscrits à au moins 3 activités supplémentaires comme des cours de musique, de langue et de sports. Selon les parents interrogés, ces activités aideraient leur enfant à socialiser et lui donneraient l’occasion d’exceller dans un domaine qu’il aime. Elles permettraient aussi de stimuler ses apprentissages et de le garder occupé.

Selon l’estimation des parents interrogés, les enfants profiteraient de seulement 1 heure et demie de temps libre chaque jour pendant la semaine. De plus, 65 % de ce temps serait passé devant un écran. Pourtant, les enfants étudiés mentionnent que leur activité préférée est de jouer à l’extérieur. Selon l’auteur du rapport, ils seraient toutefois trop épuisés pour le faire.

Les cours et les activités structurées jouent un rôle intéressant dans le développement des enfants. Cependant, le jeu libre est essentiel pour stimuler l’imagination, la créativité et l’autonomie des enfants, rappelle le chercheur. Des études ont toutefois démontré que le temps pour les jeux libre a diminué de 25 % au cours des 20 dernières années.

L’auteur recommande donc aux parents de s’assurer que leur enfant puisse profiter de 3 heures de jeux libres par jour du lundi au vendredi et de 6 heures par jour les fins de semaine. Ces moments devraient être réservés pour faire des activités comme jouer dehors, s’amuser librement à l’intérieur, lire avec un adulte et faire des activités parents-enfants. Les parents devraient d’ailleurs passer environ 3 heures par jour avec leur enfant pendant la fin de semaine.

Il est normal que certaines journées soient plus occupées que d’autres, reconnaît toutefois le chercheur. L’important est donc de tenter de trouver un équilibre entre les activités structurées et le jeu libre.

Les résultats de ce rapport ont été obtenus en interrogeant 2 000 parents d’enfants de 4 à 11 ans et 1 000 enfants du primaire âgés de 6 à 11 ans.

Sources : Boston Standard et Center Parcs


Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : GettyImages/PeopleImages

À lire aussi