Faire participer les enfants dans la cuisine

Faire participer les enfants dans la cuisine

Pour vous, cuisiner représente souvent une tâche. Mais pour votre enfant, c’est comme bricoler ou jouer. Lorsqu’ils cuisinent avec vous, vos tout-petits développent un intérêt accru pour les aliments et les nouvelles saveurs. Ils sont aussi plus tentés de goûter un plat lorsqu’ils jouent un rôle dans sa préparation.

Voici quelques trucs et astuces à respecter pour assurer le succès de cette activité :

Assurez-vous d’avoir suffisamment de temps. Si vous êtes pressé, vous risquez de vous sentir retardé et stressé. Votre patience est un ingrédient indispensable pour que votre enfant et vous appréciez cuisiner ensemble.
  • Faites participer les enfants dès le choix de la recette : proposez-leur des recettes qu’ils apprécieront sûrement ou demandez-leur de choisir la recette qu’ils préfèrent parmi 2 ou 3 options d’un livre de recettes avec photos. À l’occasion, proposez-leur aussi un plat tout nouveau pour eux. Ils apprendront à le connaître à vitesse grand V en le préparant eux-mêmes, ce qui les aide à accepter les aliments moins familiers.
  • Allez à l’épicerie avec eux, afin de vous procurer les ingrédients nécessaires. Demandez leur aide pour dresser la liste préalablement. Une fois sur place, profitez de l’occasion pour leur expliquer comment choisir judicieusement certains aliments.
  • Préparez la cuisine avant de demander à vos enfants de se joindre à vous. Par exemple, pensez à nettoyer toutes les surfaces de travail qui seront utilisées, à sortir les ingrédients, le matériel et les ustensiles requis. Choisissez des ustensiles sécuritaires en fonction de l’âge de vos enfants et des manipulations que vous leur demanderez.
Devrait-on faire participer les enfants à la préparation des repas?
  • En fonction des différentes étapes de la recette, séparez les ingrédients, le matériel et les ustensiles.
  • Avant de commencer, lavez vos mains et demandez à vos tout-petits de faire de même.
  • Lisez la recette en entier à vos enfants avant de commencer. Profitez-en pour leur expliquer la signification des différents termes utilisés.
  • Essayez de terminer chaque étape de la recette avant de passer à la suivante.
  • Demandez à vos enfants d’accomplir certaines tâches en fonction de leurs aptitudes.
Des tâches que l’on peut confier aux enfants
  • laver les fruits et les légumes;
  • peler certains fruits à pelure épaisse (bananes, oranges, pamplemousses, etc.);
  • piler certains fruits et légumes avec une fourchette ou un pilon;
  • presser certains fruits afin d’en extraire le jus (citrons, limes, oranges, etc.);
  • déchiqueter la laitue;
  • couper, à l’aide d’un couteau à beurre ou de ciseaux à bouts ronds, les aliments mous;
  • mesurer les ingrédients secs, puis les ingrédients liquides lorsqu’ils sont capables de verser;
  • mélanger, fouetter, battre les ingrédients liquides ou secs ensemble;
  • casser des oeufs (LA tâche que tous les enfants ont hâte d’accomplir!);
  • tartiner avec un couteau à bout rond ou une spatule;
  • graisser les plats à cuisson (moules à gâteaux, tôles à biscuits, etc.);
  • répartir les papiers ou moules en silicone dans un moule à muffins;
  • étaler de la pâte avec un rouleau à pâtisserie;
  • façonner des boules (biscuits, boulettes de viande, etc.). Attention toutefois lorsqu’ils manipulent de la viande crue, car ils ne doivent pas en manger, et ils doivent très bien se laver les mains ensuite;
  • participer au nettoyage de la cuisine, par exemple en lavant ou en essuyant la vaisselle.

En plus de remercier votre apprenti-chef pour son aide, encouragez-le (sans le forcer) à goûter ses créations. Est-ce salé ou sucré? Acidulé? Doux, crémeux, granuleux? Retrouve-t-il la saveur de l’oignon, de la fraise ou du basilic? Est-ce que cela lui rappelle un autre plat? Vous l’aidez ainsi à éveiller et cultiver son goût.

Cuisiner avec les enfants fera toute la différence lorsqu’ils seront grands.

Votre bébé est trop petit pour mettre la main à la pâte? Approchez sa chaise haute afin qu’il vous voie cuisiner. Vous pourrez dès lors le familiariser avec les aliments et les ingrédients de base, lui en faire sentir ou toucher certains, etc. Il n’est jamais trop tôt pour bien faire!

En complément à la cuisine, vous pouvez éveiller l’intérêt de vos enfants aux aliments en lisant des livres d’histoire autour des aliments à vos enfants, en jardinant, en dessinant, en visitant une ferme ou un producteur, en faisant de l’autocueillette, en faisant des dégustations, etc. Ils acquièrent ainsi des connaissances et des compétences au fil des activités et tout se déroule dans le jeu et le plaisir.

Les jeunes enfants veulent souvent « aider » leurs parents et poser les mêmes gestes qu’eux. Tout comme pour la cuisine, il n’est jamais trop tard pour faire participer votre enfant aux corvées familiales. Le jeu devient alors un allié pour les parents. Transformer les tâches ménagères en jeu ou en défi à relever; voilà une façon amusante de motiver les enfants.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Stéphanie Côté, nutritionniste, M. Sc.
      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Avril 2015

 

À lire aussi