Les yeux collés

Les yeux collés
Yeux collés : les symptômes; ce que c’est; que faire à la maison? Comment traiter? Comment prévenir?


Symptômes des yeux collés

Votre nourrisson :

  • a un oeil ou les deux yeux qui larmoient ou sur lesquels les larmes s’accumulent;
  • a des sécrétions sur les yeux (liquide clair semblable aux larmes);
  • a souvent les paupières collées au réveil.

Consultez un médecin ou un optométriste si :

  • vous voyez que les sécrétions renferment du pus (des sécrétions épaisses de coloration jaunâtre ou verdâtre) et si les yeux de votre bébé sont rougis et enflés;
  • les symptômes persistent lorsque votre enfant a 1 an ou plus.

Qu’est-ce que les yeux collés?

Les bébés qui ont les yeux collés naissent avec un canal lacrymal qui n’est pas encore complètement ouvert. Les larmes qui ne peuvent s’évacuer normalement s’accumulent donc dans leurs yeux. Cette affection peut toucher un oeil ou les deux à la fois. Cependant, on remarque parfois, dès la deuxième semaine de vie, que les larmes s’écoulent souvent d’un seul oeil. Jusqu’à 20 % des nouveau-nés sont touchés.

En raison du mauvais drainage, le sac lacrymal (où s’accumule le surplus de larmes) peut s’infecter plus facilement. La paupière et la membrane recouvrant le blanc de l’oeil peuvent alors être plus rouges, et un écoulement de sécrétions peut se produire. Cet écoulement sèche durant le sommeil et forme une croûte sur les paupières. Les yeux peuvent alors se coller. Cette infection risque de se répéter jusqu’à ce que le canal lacrymal se débouche. Les symptômes se manifestent tous les jours ou seulement à l’occasion.

Dans plus de 80 % des cas, le canal s’ouvrira de lui-même avant l’âge de 6 mois et, dans près de 90 %, avant l’âge de 1 an. Cette anomalie congénitale, qui s’appelle dacryosténose, est donc temporaire, sans danger et habituellement sans conséquence grave. En attendant, il suffit de bien laver les yeux de votre enfant et de vous assurer qu’il n’y a pas d’infection.

Serait-ce une conjonctivite?

Si votre enfant est plus âgé et qu’il a soudainement les yeux collés par des sécrétions, il souffre peut-être d’une conjonctivite. La conjonctivite peut se produire à tout âge, même chez un nouveau-né. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on applique des gouttes antibiotiques en prévention aux nouveau-nés à la naissance. Pour en savoir plus, consultez notre fiche La conjonctivite.

Âge : Le problème peut se manifester dès la deuxième semaine de vie du bébé. Il disparaît généralement de lui-même avant l’âge de 1 an.
Contagion : Cette anomalie n’est pas contagieuse.

Comment traiter?

Votre médecin peut vous apprendre à masser le sac lacrymal de votre enfant. En le faisant régulièrement, vous pouvez aider ce sac à se déboucher.

Si le problème persiste après l’âge de 1 an, votre enfant sera probablement orienté vers un ophtalmologiste, qui procédera peut-être à une dilatation du canal lacrymal. Si nécessaire, il l’ouvrira en y introduisant une petite sonde. Il s’agit d’une intervention chirurgicale mineure.

En cas d’infection (écoulement de pus, yeux collés), le médecin peut prescrire une crème, un onguent ou des gouttes contenant des antibiotiques pour les yeux.

Soins et conseils pratiques

  • Avant de procéder au massage du sac lacrymal de votre enfant, lavez-vous bien les mains. Puis, du bout de l’index, massez doucement les côtés du nez de votre bébé, en partant du coin supérieur de l’oeil et en descendant vers la base du nez. Faites-le au moins 3 fois par jour. Le but est de vider le canal lacrymal situé de chaque côté du nez. Pour vous aider à y penser, vous pouvez faire ce massage après chaque boire et avant chaque changement de couche. Plus souvent vous le faites, meilleures seront les chances de débloquer le canal lacrymal.
  • Si les paupières de votre bébé sont collées, nettoyez les croûtes à l’aide de compresses stériles imbibées d’eau bouillie, mais tiède. Au besoin, appliquez une crème, un onguent ou des gouttes contenant un antibiotique. En général, ces médicaments sont prescrits par un médecin ou un optométriste. Vous pouvez toutefois en parler au pharmacien, car ils sont offerts en vente libre dans certaines pharmacies.
  • Examinez quotidiennement les yeux de votre bébé pour vous assurer qu’ils ne sont pas infectés : il ne faut pas qu’ils soient rouges ou enflés, et il ne doit pas y avoir de pus.

Comment prévenir?

On ne peut pas prévenir la mauvaise ouverture du canal lacrymal, puisqu’il s’agit d’une malformation de naissance. Cependant, il est possible de prévenir la surinfection par les mesures d’hygiène décrites précédemment.

 

Naître et grandir

Révision scientifique : Dre Anne-Claude Bernard-Bonnin, pédiatre
Recherche et rédaction :Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Janvier 2020

 

Photo : BSIP/THEOBALD

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • ABOUTKIDSHEALTH. Canaux lacrymaux bouchés. 2014. www.aboutkidshealth.ca
  • CHU SAINTE-JUSTINE. La dacryosténose. 2010. www.chusj.org
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca
  • KIDSHEALTH. Tear-Duct Blockage. 2019. kidshealth.org

Partager

À lire aussi