La guerre des bains

La guerre des bains
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Pas toujours facile de convaincre un tout-petit des bienfaits d’un bain quotidien! Josée Bournival partage la résistance à l’hygiène dont font preuve ses enfants.

Je regarde l’écran de mon cellulaire pour connaître l’heure. Il est temps de rentrer! Une autre belle soirée passée à l’extérieur avec les enfants se termine. Nous quittons le parc, bras dessus bras dessous, en direction de la maison. Je les observe : heureux, chantant et sales. Très sales.

Dès que je mets le pied dans la maison, je fais couler un bain afin de les débarbouiller. Je dois insister un peu auprès des grandes pour qu’elles prennent une douche. Je dois me battre avec Léonard pour qu’il embarque dans la baignoire. J’ai beau lui montrer ses orteils noircis de terre et de sable, lui pointer le dessous de ses ongles et prétexter qu’il a transpiré en pareille chaleur… Aucun argument n’est valable avec lui : se laver est une pure perte de temps!

En plein mois de janvier, je peux facilement sauter un soir de bain. Une débarbouillette mouillée et un peu de savon, c’est suffisant pour la routine d’avant dodo. Mais l’été, j’exige que les enfants se lavent tous les jours. Surtout après une sortie au parc. Ils sont parfois si crottés que j’ai un cerne de saletés dans le bain après en avoir chassé l’eau. Pas question de se coucher sale comme ça!

Je ne comprends pas cette résistance à l’hygiène. Il me semble qu’on est tellement mieux propre. Il n’y a pas si longtemps, l’heure du bain était synonyme de détente. Les enfants appréciaient ce moment de transition avant la nuit. Maintenant, l’heure du bain est une guerre.

Même chose pour le brossage de dents. Il m’arrive parfois de demander aux enfants de nettoyer leurs dents. Personne ne rechigne et tous vont à la salle de bain. Mais si je fais une inspection surprise quelques minutes plus tard. J’ai toujours au moins un enfant qui a fait semblant de se brosser les dents. Je le retourne à sa brosse à dents en supervisant le brossage, comme un gendarme.

Le lavage des cheveux? Même chose! Les filles négocient pour repousser d’un soir chaque fois qu’on annonce qu’il faut les laver. Ça m’épuise!

Je dis que je ne comprends pas leur résistance à l’hygiène, mais si je suis honnête, je me rappelle très bien que, enfant, je n’ai pas toujours utilisé de savon quand ma mère m’envoyait au bain. Il y avait toujours quelque chose de plus intéressant à faire que de se brosser les dents. Mes enfants ne sont peut-être pas si différents de moi finalement.

Et vous? Est-ce que vos petits aiment se laver? L’heure du bain est-elle une punition ou une récompense pour les enfants? Quelles sont vos astuces pour que ça se passe bien?

 

Photo : GettyImages/chuckcollier

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Toutes les chroniques de l'auteur