En manchettes: Maladies de l’intestin en hausse – COVID-19 et campagne de vaccination – Lunettes de soleil

En manchettes: Maladies de l’intestin en hausse – COVID-19 et campagne de vaccination – Lunettes de soleil
Maladies de l’intestin chez les enfants, vaccination contre la COVID-19 du personnel des écoles et des garderies, protéger les yeux des enfants du soleil


SANTÉ

Maladies de l’intestin : hausse des cas chez les enfants

Selon les registres du CHU Sainte-Justine, les nouveaux cas de maladie de Crohn et de colites ulcéreuses ont augmenté de 65 % entre 2009 et 2020, et les enfants touchés sont de plus en plus jeunes. Le même constat a aussi été fait ailleurs au Canada.

Cette situation préoccupe les médecins, car ces maladies inflammatoires de l’intestin prédisposent au cancer colorectal. Ils pointent du doigt des facteurs environnementaux, car la majorité des nouveaux cas n’ont pas de prédisposition génétique.

La prise répétée d’antibiotiques, qui déséquilibrent le microbiome, constituerait un facteur majeur de risque pour ces maladies. Une alimentation pauvre en fibres et riche en gras, en protéines animales et en produits transformés a aussi été associée à un risque plus élevé de développer ces maladies.

Le manque de vitamine D ainsi que le mode de vie urbain, qui est plus aseptisé et sédentaire, pourraient aussi être en cause.

Comment diminuer les risques que votre enfant développe une maladie inflammatoire de l’intestin?

  • Privilégiez l’allaitement pour mieux combattre les infections des premières années.
  • Mettez au menu les fruits et les légumes ainsi que des aliments enrichis en graines et en fibres, comme le pain brun.
  • Suivez le calendrier de vaccination pour diminuer les infections qui sont généralement traitées par antibiotiques, comme les pneumonies.

Source : Le Devoir

COVID-19

Vaccin contre la COVID-19 : bientôt le tour du personnel des écoles et des garderies de Montréal

Dès ce vendredi 9 avril, le personnel des écoles, des CPE et des garderies qui travaille sur l’île de Montréal pourra prendre un rendez-vous pour se faire vacciner.

Ces travailleurs essentiels sont considérés à risque d’attraper ou de propager la COVID-19. Pour avoir un rendez-vous, ils doivent s’inscrire sur le site CLIC santé et fournir une preuve d’emploi au moment de la vaccination. Les premiers rendez-vous devraient être offerts dès la semaine prochaine.

Ailleurs au Québec, les travailleurs prioritaires doivent attendre qu’une majorité de personnes âgées de 60 ans et plus soient vaccinées dans leur région avant de pouvoir prendre leur rendez-vous. Il faut consulter le site CLIC santé pour savoir quels sont les groupes présentement vaccinés dans chacune des régions.

Source : Ministère de la Santé et des Services sociaux

YEUX

Faut-il faire porter des lunettes de soleil à son enfant?

À l’approche de l’été, plusieurs parents se demandent s’ils doivent faire porter des lunettes de soleil à leurs enfants. La réponse est oui.

Comme les enfants sont plus souvent dehors que les adultes et, qu’avant 10 ans, leurs yeux n’ont pas encore appris à se défendre contre le rayonnement solaire, ils sont plus sensibles aux effets néfastes du soleil. Il est donc conseillé de protéger les enfants avec un chapeau et des lunettes solaires.

Les lunettes doivent être étiquetées « UV 400 » ou « 100 % UV protection » pour assurer une protection optimale. Les mentions « UV 100 » ou « UV protection » ne sont pas suffisantes. De plus, les lunettes plus chères ne protègent pas nécessairement mieux que les autres.

Ce qu’il faut retenir sur la protection des yeux exposés au soleil :

  • Le soleil est plus dommageable lorsqu’il tape directement dans l’oeil en raison de sa position sur l’horizon. Au Québec, le risque est plus important entre 9 h et 10 h, puis entre 15 h 30 et 17 h, et ce, même s’il y a des nuages.
  • Lorsqu’il est reflété sur un lac, le sable, un revêtement métallique ou la neige, le rayonnement solaire est plus important.
  • Les rayons UV contribuent au développement de la dégénérescence maculaire (maladie de l’oeil qui cause une perte de vision), du cancer de la peau des paupières et des cataractes à un âge précoce.

Sources : The Conversation et Contact

À lire aussi :

 

8 avril 2021

Par l’équipe de Naître et grandir

Naître et grandir

 

Photos : GettyImages/Sebastian Gorczowski, Paulaphoto et TMRoberts

À lire aussi