En manchettes: Poussières de lit – Langue seconde – Émotions – École à distance

En manchettes: Poussières de lit – Langue seconde – Émotions – École à distance
Bactéries dans les lits, langue maternelle des parents, émotions et voix, et guide pour l’apprentissage en ligne


SANTÉ

De bonnes bactéries dans le lit de votre enfant?

Les microorganismes présents dans la poussière de lit d’un enfant pourraient réduire les risques qu’il développe de l’asthme, des allergies et autres maladies auto-immunes plus tard, suggère une étude danoise.

Pour parvenir à ce constat, les auteurs de l’étude ont analysé des échantillons de poussières recueillis dans les lits de 542 bébés âgés de 6 mois ainsi que les bactéries présentes dans leurs voies respiratoires. Quelque 930 différents types de bactéries ont été identifiés dans les poussières de lit.

Même si elles ne sont pas les mêmes, les bactéries trouvées dans les lits et celles présentes dans les voies respiratoires des enfants agiraient les unes sur les autres. Les chercheurs croient que cela pourrait réduire les risques qu’un enfant développe de l’asthme, des allergies et autres maladies auto-immunes plus tard, car une grande diversité de bactéries dans le corps est importante pour la santé.

Il a d’ailleurs déjà été montré que plus nous sommes en contact avec des microorganismes, plus notre système immunitaire est renforcé. C’est pourquoi les auteurs de l’étude pensent qu’il ne serait peut-être pas nécessaire de changer constamment les draps du lit des enfants.

Source : Science Daily

LANGAGE

Parler dans sa langue maternelle : des bienfaits pour les enfants et les parents

Plusieurs parents hésitent à transmettre leur langue maternelle à leurs enfants de peur que ceux-ci ne développent un accent étranger et ne vivent de la discrimination. Parler plus d’une langue a pourtant de nombreux bienfaits, autant pour les enfants que pour les parents, soutiennent deux professeures australiennes de linguistique.

Exposer les tout-petits à plusieurs langues leur apprend qu’il existe diverses façons de communiquer, ce qui les amènerait à développer un plus haut niveau d’empathie et à ne pas juger les gens avec des accents. En apprenant à penser dans plusieurs langues dès un jeune âge, les enfants apprendront plus facilement d’autres langues en grandissant.

En plus, transmettre sa langue d’origine, c’est aussi bon pour les parents. Ceux qui se sentent épaulés à élever leurs enfants dans leur langue maternelle en plus de leur langue d’adoption ont davantage confiance dans leurs aptitudes parentales. Ils ont aussi l’impression de transmettre une richesse culturelle à leurs enfants.

Comment transmettre votre langue maternelle à votre enfant?

  • Lisez-lui des livres dans votre langue maternelle.
  • Soyez en contact, virtuellement ou en personne, avec d’autres familles parlant cette langue.
  • Planifiez des rencontres virtuelles avec ses grands-parents et demandez-leur de lui parler dans leur langue maternelle.
  • Inscrivez-le à des cours de langues.

Source : The Conversation

COMPORTEMENT

Émotions : votre voix vous trahit…

Pour identifier les émotions d’une personne, les enfants se fieraient beaucoup plus à sa voix qu’à l’expression de son visage, rapporte une étude britannique.

Pour parvenir à ce constat, les chercheurs ont présenté à des enfants âgés de 6 et 11 ans des photos de personnes ayant un visage joyeux, triste, fâché ou apeuré et leur ont fait entendre en même temps des sons exprimant ces émotions. L’expression exprimée par la voix et celle du visage ne correspondaient toutefois pas toujours (ex. : visage fâché jumelé à un rire).

Lorsqu’ils devaient seulement se baser sur la voix, les enfants étaient capables de bien identifier l’émotion exprimée. Cette tâche était toutefois beaucoup plus difficile s’ils devaient uniquement se fier à l’expression faciale. Ainsi, en regardant la photo d’une personne qui a peur, accompagnée du son d’une voix enjouée, les enfants avaient tendance à percevoir la personne comme étant joyeuse.

Comme les enfants ne pourraient pas ignorer ce qu’ils entendent lorsqu’ils essaient de déterminer une émotion, tenter de cacher votre impatience à votre enfant en arborant, par exemple, un visage joyeux serait inutile. Mieux vaut donc travailler votre voix, plutôt que votre expression faciale, soulignent les chercheurs.

Source : The Conversation

COVID-19

École à distance : un guide pour soutenir les parents

Votre enfant doit faire l’école à distance? Pour vous aider à bien le soutenir, l’équipe de l’École branchée vient de lancer un guide pratique en ligne gratuit spécialement pour les parents.

Ce guide vise à faciliter le quotidien des familles qui doivent composer avec l’école à distance. Il met entre autres l’accent sur l’importance des relations parents-enfant, enfant-enseignant et parents-enseignant pour soutenir les apprentissages en ligne. Le rôle du parent dans l’apprentissage à distance est aussi abordé.

Ce guide pratique touche aussi à plusieurs aspects de la vie familiale en temps de pandémie, dont l’importance de lâcher prise sur les éléments hors de son contrôle et de porter une attention particulière au bien-être de chaque membre de la famille, ce qui inclut celui des parents.

Il a été réalisé en collaboration avec la Fédération des comités de parents du Québec et l’Association des comités de parents anglophones du Québec.

Pour télécharger gratuitement le guide : École branchée

À lire aussi :

 

11 mars 2021

Par l’équipe de Naître et grandir

Naître et grandir

 

Photos : GettyImages/Mladen Zivkovic, Fly View Productions, Radachynskyi et FG Trade

À lire aussi