COVID-19: Québec annonce d'autres mesures pour le retour à l'école

COVID-19: Québec annonce d'autres mesures pour le retour à l'école
COVID-19 : Le ministre de l’Éducation annonce de nouvelles mesures pour favoriser la réussite éducative et rendre les écoles plus sécuritaires.

8 janvier 2021 | Annulation des examens du ministère, tutorat pour les élèves en difficulté, analyse de la qualité de l’air des écoles et vaccination des enseignants. Québec met en place des mesures supplémentaires pour favoriser la réussite des élèves, prendre soin de leur santé mentale et prévenir la transmission de la COVID-19.

À la veille du retour en classe des élèves du primaire, lundi prochain, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a annoncé que de nouvelles mesures seront mises en place pour s’adapter à la situation de la pandémie qui s’est aggravée durant le temps des Fêtes.

Examens du ministère annulés

Pour faire baisser la pression sur les enseignants, les parents et surtout sur les élèves dont le cheminement scolaire a été bouleversé par la pandémie, les examens du ministère sont annulés en 2021. « On va être exigeant cette année, comme on l’est toujours, a souligné le ministre Roberge. On ne veut pas niveler par le bas, mais on doit aussi être bienveillant. C’est nécessaire de prendre des mesures exceptionnelles parce qu’on vit une situation exceptionnelle. »

Québec avait déjà annoncé qu’il n’y aurait que deux bulletins cette année au lieu de trois. Le ministère de l’Éducation annonce maintenant que la valeur du premier bulletin sera revue à la baisse pour donner plus d’importance au 2e bulletin. L’objectif est d’aider les élèves en difficultés. « Si vous avez eu de la difficulté, du retard et que vous êtes inquiets des notes du premier bulletin, lâchez pas, a dit le ministre de l’Éducation en s’adressant aux élèves. On veut vous garder motivés en donnant une plus grande importance au second bulletin pour vous donner une chance de vous rattraper et de réussir votre année scolaire. » Les enseignants auront aussi deux semaines de plus pour remettre le premier bulletin, soit une remise au plus tard le 5 février au lieu du 22 janvier.

Du tutorat et une nouvelle application

Pour soutenir davantage les élèves en difficulté, Québec mettra en place d’ici la fin janvier une formule de tutorat. Pour y arriver, le ministère de l’Éducation fait notamment appel aux retraités du réseau de l’éducation et aux étudiants en enseignement. Ils seront recrutés via la plateforme « Répondez présent ».

Une application mobile sera aussi lancée d’ici la fin du mois pour accompagner les jeunes qui ont besoin de soutien psychosocial. Elle permettra notamment d’avoir accès à diverses ressources, à des témoignages et à des vidéos.

Jean-François Roberge a aussi confirmé que tous les centres de services scolaires avaient les ressources nécessaires pour fournir une tablette ou un ordinateur aux élèves du primaire et du secondaire qui en ont besoin. Tous les élèves devraient donc en principe avoir le matériel nécessaire pour poursuivre l’enseignement à distance s’il y a lieu.

Tests de qualité de l’air dans toutes les écoles

Les tests effectués avant les Fêtes dans 330 écoles du Québec ont démontré que la qualité de l’air (taux de CO2) respectait les normes dans la majorité des classes. Seulement 3% des classes testées représentaient des taux dépassant les normes, a indiqué le ministre Roberge. Il signale que la qualité de l’air de toutes les écoles de la province sera testée. « Si des mesures additionnelles doivent être prises en regard de ces tests, elles seront prises rapidement », a-t-il précisé.

D’autre part, le groupe d’experts qui a analysé la ventilation dans les écoles et la transmission par aérosol ne recommande pas l’installation de purificateurs d’air dans les classes. Plusieurs raisons motivent leur décision, a précisé le DRichard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique. Parmi elles, il signale qu’« on n’a pas fait la démonstration que ces purificateurs d’air étaient capables de limiter la transmission des infections par aérosol. »

Le groupe recommande toutefois que des inspections de la qualité de l’air et des systèmes de ventilation soient faites chaque année dans les écoles. Et bien sûr, des correctifs seront apportés si les normes sont non conformes.

Vaccination et dépistage

En plus des mesures annoncées plus tôt cette semaine par le premier ministre Legault en ce qui concerne l’utilisation élargie des masques dans les écoles, Québec prend d’autres mesures sanitaires.

Les enseignants et les éducatrices en garderie seront vaccinés. Ils ont été ajoutés à la liste des travailleurs essentiels. « Ils ne seront pas vaccinés avant les personnes âgées, mais ils le seront avant les gens de leur groupe d’âge », a précisé le DMassé. À son avis, cela devrait se faire au début du printemps.

Pour limiter la transmission de la COVID-19 dans les écoles, le DMassé avait également un message à lancer aux parents d’élèves du primaire et du secondaire. « Actuellement, on ne note pas de transmission d’influenza au Québec. Si votre enfant a des symptômes respiratoires, on vous demande d’aller le faire dépister sans attendre 24h et de ne pas l’envoyer à l’école», a-t-il dit. Parmi les symptômes à observer, le médecin mentionne un écoulement nasal, l’apparition d’une toux, un mal de gorge, une fièvre et une difficulté respiratoire.

Pour en savoir plus sur les mesures additionnelles pour les écoles : Gouvernement du Québec

 

Julie Leduc – Naître et grandir

Naître et grandir

 

Photo : GettyImages/FatCamera

Partager

À lire aussi