COVID-19: retour en classe au primaire le 11 janvier

COVID-19: retour en classe au primaire le 11 janvier
Québec dévoile de nouvelles mesures pour freiner la COVID-19: masques obligatoires au primaire, couvre-feu, fermeture maintenue des commerces non essentiels

6 janvier 2021 | Québec maintient le retour à l’école prévu le 11 janvier pour les élèves du primaire et il resserre les mesures sur le port du masque. Le gouvernement Legault retarde toutefois d’une semaine le retour en classe au secondaire. Cela fait partie des mesures supplémentaires annoncées en fin de journée par le premier ministre François Legault pour freiner la pandémie de COVID-19.

Mis à jour le 8 janvier 2021

Au primaire, tous les élèves devront dorénavant porter un masque dans les corridors, les aires communes de l’école de même que dans l’autobus scolaire pour limiter la propagation du coronavirus. Les élèves de 5e et 6e année devront également porter un couvre-visage en classe à compter de la semaine prochaine. Les élèves de la maternelle ne sont toutefois pas obligés de porter un couvre-visage. À noter aussi, que tous les élèves du primaire n’ont pas à porter de masque à la récréation.

« Pour moi, c’est la priorité l’école, a dit le premier ministre Legault en annonçant ces mesures. On doit ça à nos jeunes. Nos enfants doivent pouvoir continuer à apprendre. » Plusieurs pédiatres et médecins avaient d’ailleurs demandé au gouvernement de maintenir le retour en classe initialement prévu le 11 janvier pour ne pas nuire au bien-être des enfants.

Au secondaire, comme il est plus facile de faire de l’enseignement en ligne, les cours en classe ne reprendront que le 18 janvier. Pour limiter la propagation du virus, le gouvernement fournira aussi deux masques de procédure par jour aux élèves et aux enseignants du secondaire. Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, doit par ailleurs faire le point vendredi sur la réorganisation scolaire (ex. : examens), les services aux élèves en difficulté et les mesures d’aide pour les problèmes de santé mentale.

À partir de lundi prochain, 11 janvier, les enfants pourront aller étudier dans les bibliothèques municipales. Cette mesure permettra aux jeunes qui n’ont pas Internet à la maison d’y avoir accès. Dès lundi, les services de garde scolaires seront aussi ouverts comme d’habitude. En ce qui concerne les services de garde éducatifs, il n’y a pas de changements. Les CPE, les garderies et les services de garde en milieu familial sont ouverts pour les tout-petits et le resteront.

Couvre-feu et activités extérieures

Parmi les autres mesures annoncées pour réduire la transmission communautaire de la COVID-19, Québec impose un couvre-feu à compter de samedi prochain, et ce jusqu’au 8 février. Il sera alors interdit de se retrouver à l’extérieur de chez soi entre 20h le soir et 5h le matin, à moins que ce soit pour le travail.

Selon le premier ministre, cette mesure est nécessaire parce qu’une bonne partie de la contamination semble se passer dans les maisons, lors de rassemblements. Comme la situation s’est aggravée au cours des dernières semaines, il mentionne qu’il faut absolument faire baisser les infections et les cas graves qui mènent à des hospitalisations et des décès avec un traitement choc.

Le gouvernement Legault resserre aussi les mesures pour limiter encore davantage les contacts sociaux. Ainsi, les activités extérieures sont permises seulement avec les membres d’une même bulle familiale.

Messages aux grands-parents

Le premier ministre Legault a aussi eu un message pour les personnes âgées de 65 ans et plus. Il faut les protéger, a-t-il dit, parce que même si elles ne représentent que 20 % de la population, elles comptent pour 80 % des personnes hospitalisées. Il leur recommande notamment d’éviter de sortir.

« Ce n’est pas une bonne idée que les grands-parents de 65 ans et plus gardent leurs petits-enfants », a-t-il ajouté.

Télétravail et fermeture des commerces

Le gouvernement oblige toujours le télétravail pour les personnes qui travaillent dans des bureaux. Il maintient aussi la fermeture des commerces non essentiels jusqu’au 8 février. Les commerces qui restent ouverts comme les épiceries et les dépanneurs devront fermer plus tôt à 19h30 pour permettre à leur personnel de rentrer à la maison avant le couvre-feu. Seuls les stations-service et les pharmacies pourront rester ouverts après 20h.

L’achat en ligne et la cueillette à la porte du magasin dans les commerces non essentiels sera toutefois permise, par exemple pour se procurer un habit de neige.

Pour en savoir plus sur les nouvelles mesures sanitaires : Gouvernement du Québec

 

Julie Leduc – Naître et grandir

Naître et grandir

 

Photo : GettyImages/RichLegg

À lire aussi