COVID-19 : resserrement des règles pour les écoles et les sports en zone rouge

COVID-19 : resserrement des règles pour les écoles et les sports en zone rouge
Québec impose de nouvelles mesures dans les écoles et les sports pour limiter les contacts entre les élèves.

5 octobre 2020 | Québec suspend les activités parascolaires et les sports organisés en zone rouge, mais pas question d’imposer le masque en classe ni à la récréation dans les écoles primaires. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge en conférence de presse.

Suivant de nouvelles recommandations de la santé publique en zone rouge, le masque va devenir obligatoire partout à l’école seulement pour les élèves du secondaire qui devront maintenant le porter en classe et à l’extérieur de l’école. Ces nouvelles mesures vont s’appliquer à partir de jeudi et au moins jusqu’au 28 octobre prochain.

Cette nouvelle règle ne touche pas les élèves du primaire parce que le virus qui cause la COVID-19 ne se comporte pas de la même façon avec les jeunes enfants, a expliqué le Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de santé publique. « Chez les plus jeunes, il semble y avoir moins de transmission et moins d’éclosions, a expliqué le Dr Massé. Les éclosions, on les retrouve en augmentation à partir de l’âge de 9-10 ans, mais l’augmentation est plus significative à partir de 14-15 ans. »

De nouvelles mesures dans les écoles

Si rien ne change en ce qui concerne le masque dans les écoles primaires, le ministre de l’Éducation a tout de même annoncé un resserrement de certaines règles dans les zones rouges. Ainsi, dans le transport scolaire, les élèves auront une place assignée et devront s’asseoir toujours à la même place jour après jour. Idéalement, les enfants devraient être seulement un par banc.

Au service de garde, les responsables devront respecter les principes du groupe classe. « Pour le repas du midi, on souhaite que cela se passe le plus souvent possible en classe, a ajouté le ministre Jean-François Roberge. Et si ça se passe à la cafétéria, c’est important de désigner des tables précises préalablement identifiées pour chacun des groupes-classes pour éviter que les élèves se mélangent lors des périodes de repas. »

Personnel de soutien recherché
Comme les besoins en surveillance et en entretien augmentent dans les écoles, Québec lance une campagne de recrutement pour trouver du personnel de soutien. L’objectif de la campagne intitulée Répondez présent en éducation est d’engager 2 000 personnes (ex. : surveillants, concierges, éducatrices) d’ici quelques jours.

Suspension des sports organisés en zone rouge

Pour limiter les contacts sociaux et freiner la contagion liée à la COVID-19 en zone rouge, Québec suspend également les activités parascolaires de même que les sorties dans les écoles, au primaire comme au secondaire. De plus, la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest a annoncé la suspension des sports de groupe, des compétitions, des matches et des activités sportives organisées dans les régions en zone rouge du 8 au 28 octobre prochains.

« Ces nouvelles contraintes ne veulent pas dire que l’on doit arrêter de bouger, a souligné la ministre Charest. C’est encore possible de pratiquer plusieurs activités sportives et de loisir tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. » Elle demande toutefois aux gens qui habitent en zone rouge de pratiquer des activités individuelles, à deux ou en compagnie des membres de leur bulle familiale.

Isabelle Charest a reconnu l’importance du sport pour la santé physique et mentale des jeunes de même que pour la motivation scolaire, mais elle affirme que ces mesures temporaires sont nécessaires pour arriver à retrouver une vie normale. De son côté, le ministre Roberge a mentionné que toutes ces nouvelles mesures visaient à garder les écoles ouvertes et à maintenir la santé et la sécurité des élèves et du personnel.

Pour plus d’informations sur les mesures prévues en zone rouge pour les activités scolaires : Gouvernement du Québec

 

Julie Leduc – Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Photo : GettyImages/FatCamera

Partager

À lire aussi