En manchettes – COVID-19: Camps de jour - Femmes enceintes moins actives - Idées de lecture

En manchettes – COVID-19: Camps de jour - Femmes enceintes moins actives - Idées de lecture
Ratios dans les camps de jour, activité physique des femmes enceintes et des idées de lecture pour votre enfant


ÉTÉ

Camps de jour : retour aux ratios habituels

Changement de cap dans les camps de jour, la Santé publique autorise un retour aux ratios habituels. Cet assouplissement des consignes permettra aux camps d’accueillir plus d’enfants cet été.

En annonçant l’ouverture des camps de jour le 21 mai dernier, le premier ministre François Legault avait bien précisé que les groupes d’enfants allaient être réduits pour limiter les risques de propagation du coronavirus. La Santé publique estime que cette mesure n’est plus nécessaire.

Il sera donc possible d’avoir un moniteur pour 8 enfants avec les groupes de 3 à 4 ans; un moniteur pour 10 enfants avec les 5 à 6 ans et un moniteur pour 12 enfants avec les 7 à 8 ans. Le ratio passe à un moniteur pour 15 enfants pour les jeunes de 9 ans et plus.

Les camps de jour devront toutefois continuer de favoriser le respect des règles de distanciation physique et d’appliquer des mesures d’hygiène accrues. De plus, les activités extérieures sont toujours à privilégier.

Plus tôt cette semaine, Québec a annoncé une aide financière de 11 millions de dollars pour les camps de jour privés afin de leur permettre d’embaucher plus de moniteurs et d’acheter de l’équipement de protection.

Pour en savoir plus, consultez COVID-19 - Oui à l’ouverture des camps de jour.

GROSSESSE

Femmes enceintes moins actives pendant le confinement

De nombreuses femmes enceintes et nouvelles mères seraient moins actives physiquement depuis le début de la crise de la COVID-19, signale une étude canadienne.

Selon les résultats, 64 % des femmes interrogées bougent moins qu’avant la pandémie. Or l’activité physique est importante non seulement pour la forme physique, mais aussi pour le moral. Les chercheurs ont d’ailleurs noté que 72 % des répondantes montraient des signes d’anxiété modérée à élevée, et que 41 % présentaient des signes de dépression. En temps normal, 29 % des femmes sont anxieuses et 15 % sont dépressives durant la grossesse ou après l’accouchement.

Par contre, les femmes enceintes ou les nouvelles mères qui ont fait de l’exercice pendant le confinement – au moins 150 minutes d’activité modérée par semaine – ont rapporté moins de symptômes d’anxiété ou de dépression que les femmes inactives. Un bon niveau d’activité physique semblerait donc associé à une meilleure santé mentale pendant la pandémie.

Réalisée auprès de 900 femmes enceintes ou ayant d’accouché au cours de la dernière année, l’enquête s’est déroulée en ligne entre le 14 avril et le 8 mai. Les participantes devaient notamment décrire leurs symptômes de dépression et d’anxiété, et indiquer leurs habitudes d’activité physique.

Source : Medical Xpress

LECTURE

QuoiLire.ca : de l’aide pour trouver des livres pour votre enfant

Les bibliothèques sont maintenant rouvertes ou sur le point de l’être. Comme circuler dans les allées est interdit, choisir les livres à emprunter risque d’être plus difficile. Pour guider les lecteurs, l’Association des bibliothèques publiques du Québec a lancé la plateforme numérique QuoiLire.ca.

Cette nouvelle ressource en ligne peut vous aider à trouver, dans le confort de votre foyer, des idées de livres pour votre enfant selon les trois modes proposés par QuoiLire.ca :

  • Vous remplissez le formulaire en ligne et, dans un délai de trois jours ouvrables, on vous enverra une sélection de trois livres selon ses préférences de lecture.
  • Vous consultez la liste thématique de lecture proposée en ligne, par exemple les documentaires amusants pour les tout-petits de 0 à 5 ans.
  • Vous visionnez les capsules vidéo en ligne dans lesquelles des passionnés de lecture partagent leurs coups de coeur, notamment sur les albums jeunesse humoristiques pour les enfants de 5 à 8 ans.

Une fois que vous aurez choisi des livres, vous pouvez les réserver sur le site web de votre bibliothèque et aller les récupérer, sans contact, une fois que vous aurez reçu l’avis par courriel ou par téléphone que votre matériel est prêt. Le retour se fait dans les chutes à livres.

Aussi, vous pouvez installer l’application pretnumerique.ca (version IOS et Android) pour réserver, emprunter et lire ou écouter les ouvrages numériques ou audionumériques gratuitement.

Pour plus de ressources en ligne pendant la pandémie, consultez le site de l’Association des bibliothèques du Québec.

Source : Le Courrier Sud

À lire aussi :

 

4 juin 2020

Par l’équipe de Naître et grandir

Naître et grandir

 

Photos : GettyImages/ferrantraite, SolStock et domonite

Partager

À lire aussi