COVID-19 - Oui à l'ouverture des camps de jour

COVID-19 - Oui à l'ouverture des camps de jour
Coronavirus (COVID-19) : Québec donne le feu vert au camp de jour pour cet été

21 mai 2020 | Québec donne le feu vert à l’ouverture des camps de jour cet été. Ils pourront ouvrir comme d’habitude le 22 juin prochain.

Le premier ministre François Legault en a fait l’annonce lors d’un point de presse en précisant que l’ouverture des camps de jour se fera avec des consignes de distanciation physique et des groupes plus petits.

Les ratios varieront selon les groupes d’âge. Il y aura 1 moniteur pour 4 enfants pour les 3 à 4 ans et 1 moniteur pour 5 enfants pour les 5 à 6 ans. Ces ratios seront de 1 moniteur pour 7 enfants pour les 7 à 8 ans et de 1 moniteur pour 10 enfants pour les plus vieux de 9 à 12 ans.

L’ouverture des camps de jour représente toutefois un gros défi, reconnaît le premier ministre, car les municipalités auront besoin de deux fois plus de moniteurs qu’à l’habitude. « C’est pourquoi je lance un appel à tous les adolescents et les jeunes adultes pour les inviter à venir travailler comme moniteurs cet été», a dit François Legault.

Le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda s’attend bien sûr à ce que des cas de COVID-19 surviennent dans certains camps de jour, mais il croit qu’il y a peu de risque que la maladie se complique pour les enfants et les jeunes moniteurs. Il précise que la situation sera suivie de près et que des enquêtes seront faites sur les cas de contagion. « Mais les enfants ont besoin d’endroits pour socialiser », a-t-il dit pour expliquer cette annonce.

Certains camps de jour privés n’ont toutefois pas attendu le feu vert de la santé publique : ils ont décidé d’annuler leurs activités jugeant impossible de faire respecter la distance de deux mètres entre les enfants. De plus, plusieurs camps de jours gérés par des organismes à but non lucratif ou des entreprises privées estiment qu’ils auront du mal à offrir des services cet été s’ils n’obtiennent pas une aide gouvernementale pour assumer les dépenses liées à la mise en place des mesures sanitaires.

Camps de vacances et piscines publiques

Aucun camps de vacances n’ouvrira cet été à l’exception des camps spécialisés pour les personnes handicapées avec hébergement. Le gouvernement du Québec en a fait l’annonce par voie de communiqué en expliquant que les camps de vacances « demandent l’application de mesures supplémentaires qui s’avéreraient difficiles à respecter ». Leur ouverture est donc remise à l’été 2021.

Plusieurs camps de vacances avaient d’ailleurs déjà annoncé qu’ils resteraient fermés cet été estimant ne pas pouvoir respecter les directives de la santé publique et ne pas pouvoir ainsi assurer la sécurité des enfants.

D’autre part, aucune décision n’a encore été prise au sujet des piscines publiques. Le premier ministre dit être en discussion avec la santé publique et promet une annonce bientôt à ce sujet.

 

Mise à jour 22 mai 2020

 

Julie Leduc - Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Photo : GettyImages/kate_sept2004

Partager

À lire aussi