En manchettes: Crème solaire - Difficultés motrices - Horaire des enfants

En manchettes: Crème solaire - Difficultés motrices - Horaire des enfants
Crème solaire, aide en ligne pour enfants avec difficultés motrices et aider les enfants à planifier leurs journées


SANTÉ

Petit guide de la crème solaire

Petit guide de la crème solaire

Avec les beaux jours qui arrivent, les enfants qui ne vont ni à l’école ni à la garderie passeront de plus en plus de temps dehors. Et c’est tant mieux! Il ne faut toutefois pas oublier de protéger leur peau avec de la crème solaire.

Les rayons du soleil peuvent endommager la peau, en particulier celle des enfants. Il faut donc la protéger adéquatement. Vous pouvez même mettre de la crème solaire en petite quantité à votre bébé de moins de 6 mois si vous ne pouvez pas le garder à l’ombre.

Laquelle choisir? Une crème « à large spectre » qui protège contre les UVA et les UVB et qui a un FPS d’au moins 30. Privilégiez les produits qui portent le logo de l’Association canadienne de dermatologie.

Quand l’appliquer? Cela dépend du type d’écran solaire utilisé. Pour les écrans chimiques (produits contenant par ex. : Parsol 1789, Mexoryl SX, Mexoryl XL, Helioplex et oxybenzone), la crème solaire doit être appliquée environ 30 minutes avant de sortir dehors. Pour les écrans physiques (produits contenant par ex. : oxyde de zinc ou dioxyde de titane), il est possible de sortir tout de suite après l’application.

Peu importe le type d’écran solaire utilisé, il faut en remettre toutes les 2 heures. L’application de crème solaire par temps nuageux est aussi importante, puisque les rayons du soleil traversent les nuages sans que l’on s’en aperçoive.

Quelle quantité mettre? Environ 15 à 30 ml devraient suffire pour tout le corps, selon l’âge de l’enfant.

Bien que la crème solaire aide à protéger du soleil, invitez votre enfant à jouer à l’ombre lorsque le soleil est le plus fort, soit entre 12 h et 14 h. Pour protéger ses yeux et son visage, faites-lui porter un chapeau et des lunettes solaires. Il existe aussi des vêtements et des chapeaux anti-UV.

Pour plus de conseils, lisez notre fiche Soleil : comment bien protéger son enfant?

DÉVELOPPEMENT

Difficultés de motricité : de l’aide gratuite en ligne

Difficultés de motricité: de l’aide gratuite en ligne

Obtenir des services de réadaptation pour les enfants qui ont des difficultés de motricité n’est pas toujours simple, particulièrement en cette période de pandémie. Ces enfants pourraient toutefois obtenir gratuitement de l’aide en ligne grâce au projet de recherche DESSIN.

Le projet DESSIN (Dépistage, Évaluation des besoins, Services et Soutien via Internet) est destiné aux familles québécoises avec un enfant âgé de 3 à 8 ans ayant des difficultés motrices, mais qui ne reçoit pas régulièrement d’ergothérapie ou de physiothérapie du système de santé public. La participation au projet pourrait leur permettre d’avoir accès entre autres au dépistage et à l’évaluation des besoins de l’enfant, à une plateforme web, à des rendez-vous en ligne avec un ergothérapeute ou un physiothérapeute et à des interventions auprès des parents et des enfants.

Ce projet a été mis en place par une équipe de recherche de l’Université de Sherbrooke. Pour en savoir plus, consultez le site du projet DESSIN ou la fiche des modalités de participation. Pour participer au projet, il faut remplir le formulaire d’admissibilité.

VIE DE FAMILLE

Encourager les enfants à planifier leurs journées

Encourager les enfants à planifier leurs journées

Des milliers d’enfants ne retourneront pas à l’école ou à la garderie avant le mois de septembre, en raison de la COVID-19. L’initiative québécoise Actif pour la vie propose aux parents un outil pour aider les enfants à organiser leurs journées et ainsi faciliter la conciliation télétravail et vie de famille.

Il s’agit d’un tableau PDF de planification quotidienne que les enfants peuvent personnaliser avec l’aide de leurs parents. L’idée est de mettre sur papier un horaire pour la journée, qui n’est pas trop strict, afin de pouvoir le suivre facilement. En ayant une certaine routine, des tâches et des projets à réaliser, les enfants auront moins tendance à s’ennuyer et participeront davantage à la vie familiale.

Pour déterminer le plan de la journée, demandez à votre enfant ce qu’il veut faire pour son corps, son cerveau, la famille, la maison et le plaisir. Les plus grands pourront l’écrire eux-mêmes alors que les plus petits pourront le dessiner.

Par exemple, aidez votre enfant à trouver des idées de jeux actifs. En plus du travail scolaire à faire, demandez-lui ce qu’il aimerait apprendre afin de l’ajouter à la planification. Rappelez-lui que vous êtes une famille et que vous avez besoin de son aide pour faire le souper, ranger ses jouets ou arracher les mauvaises herbes dans le jardin, par exemple. Enfin, profitez de l’occasion pour répéter les consignes obligatoires, comme l’heure du dodo en soirée, la période de la sieste et le lavage fréquent des mains.

Source : Actif pour la vie

À lire aussi :

 

21 mai 2020

Par l’équipe de Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Photos : GettyImages/MartenBG, skynesher et PeopleImages

Partager

À lire aussi