COVID-19 – Port du masque chez les enfants: réponses aux questions courantes

COVID-19 – Port du masque chez les enfants: réponses aux questions courantes
Les enfants devraient-ils porter un masque? À partir de quel âge? Dans quelles circonstances? De quelle façon?

8 mai 2020 | Le port du masque est de plus en plus recommandé dans les lieux publics. Toutefois qu’en est-il des enfants? Voici des réponses à quelques questions pratiques.



À partir de quel âge les enfants peuvent-ils porter un masque?

Selon Nicolas Vigneault, porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), les enfants peuvent porter un masque à partir de l’âge de 2 ans. « Il est toutefois fort probable que les jeunes enfants ne puissent pas porter un masque de façon adéquate, précise la Dre Marie-Joëlle Doré Bergeron, pédiatre au CHU Sainte-Justine. Si l’enfant touche constamment son visage ou son masque, il est alors préférable de ne pas lui demander d’en porter un. » Ce comportement peut être présent jusqu’à 6 ou 7 ans, mais varie d’un enfant à l’autre.

Dans quelles situations les enfants devraient-ils porter un masque?

Selon la Dre Doré Bergeron, le port du masque peut être une mesure utile pour protéger l’entourage lorsqu’il est difficile ou impossible de garder une distance de 2 mètres entre les personnes, par exemple dans certains lieux publics ou certains commerces.

Aucune étude n’a démontré que le masque non médical protège la personne qui le porte. L’utilisation d’un couvre-visage permet plutôt de réduire la propagation de ses propres gouttelettes qui pourraient contenir le virus. Le masque pourrait donc protéger les autres en diminuant le risque de transmettre la COVID-19 si on est infecté sans le savoir. Selon le gouvernement du Québec, les personnes qui se savent atteintes par la COVID-19 devraient toutefois rester chez elles.

Les enfants n’ont pas à porter un masque lorsqu’ils sont à la maison. De plus, le masque n’est pas nécessaire à l’extérieur s’il est possible de maintenir une distance de 2 mètres avec les personnes qui ne sont pas des membres de la famille.

Les enfants devront-ils porter un masque à l’école?

« Pour le moment, le gouvernement ne recommande pas l’utilisation du masque pour les élèves lors du retour en classe », répond la Dre Doré Bergeron. La situation est la même pour les enfants qui fréquentent les services éducatifs à l’enfance comme les CPE et les garderies. Ces derniers seraient d’ailleurs trop jeunes, pour la plupart, pour porter un masque de façon adéquate.

Est-ce que certains enfants devraient éviter de porter un masque?

Le port d’un couvre-visage ne remplace pas les mesures d’hygiène comme la distanciation de 2 mètres, le lavage des mains et le fait d’éviter de toucher ses yeux, sa bouche ou son nez.

Selon le MSSS, les personnes avec des difficultés respiratoires ne devraient pas porter un masque. « En fait, cela signifie que la personne ne doit pas être en difficulté respiratoire lorsqu’elle utilise le masque », explique la Dre Doré Bergeron. Par exemple, un enfant asthmatique peut porter un masque s’il n’est pas en crise.

« Un masque ne peut pas être porté par quelqu’un qui est incapable de le retirer lui-même, sans l’aide de quelqu’un d’autre, ajoute la pédiatre. On peut penser à des enfants avec des déficits moteurs ou des troubles cognitifs importants. »

Quelles consignes les enfants doivent-ils suivre quand ils portent un masque?

Selon le gouvernement du Québec, certaines précautions doivent être suivies lorsqu’on utilise un masque et celles-ci s’appliquent autant aux enfants qu’aux adultes.

  • Se laver les mains avant et après l’utilisation du masque.
  • Changer le couvre-visage s’il est humide, sale ou endommagé.
  • Ne pas garder le masque accroché au cou ou suspendu à une oreille lorsqu’on ne l’utilise pas.
  • Ne pas toucher le couvre-visage avec ses mains. Si cela arrive, laver ses mains.
  • Retirer le masque en tenant les élastiques, sans toucher le devant du masque.
  • Laver le couvre-visage dès le retour à la maison.
Quand le masque fait peur
Certains enfants pourraient avoir peur ou être anxieux à l’idée de porter un masque. « Il est alors possible d’apprivoiser le masque en le décorant, en portant un masque à la maison pour s’habituer ou en mettant un masque à une poupée ou une peluche que l’enfant aime », suggère la Dre Doré Bergeron.

 

Sources : Gouvernement du Québec, Gouvernement du Québec, Gouvernement du Canada, Académie américaine de pédiatrie

 

Kathleen Couillard – Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Photo : GettyImages/FamVeld

Partager

À lire aussi