Bye, bye prof et amis: beaucoup d’émotions pour les enfants!

Bye, bye prof et amis: beaucoup d’émotions pour les enfants!
Dernière semaine d’école! Les enfants sont contents d’être bientôt en vacances, mais ils peuvent être tristes de quitter leur enseignante et leurs amis.

18 juin 2019 | Dire « au revoir » à son enseignant, se séparer de ses amis pour l’été, quitter une école à cause d’un déménagement... Même si la fin de l’année scolaire est généralement festive et joyeuse, elle peut aussi faire vivre plusieurs émotions aux enfants.

Le compte à rebours est lancé : dans quelques jours, c’est la fin de l’école! Les enseignants et les enseignantes ont terminé le programme des apprentissages scolaires. Les élèves ont toutefois encore des choses à apprendre, car partir en vacances est aussi synonyme de séparation. Durant cette dernière semaine d’école, il y a donc beaucoup d’émotions à apprendre à gérer!

À l’école primaire de la Rive, située à Châteauguay, Guylaine Pitre, enseignante en 1re et 2e année, se prépare à quitter des élèves qui ont passé deux années dans sa classe. « Émotionnellement, c’est une période intense et chargée, et c’est quelque chose qui se prépare », confie l’enseignante qui compte 32 années d’expérience. « Avec les enfants, nous parlons beaucoup de l’année prochaine, dit-elle. Nous avons aussi visité leur future classe pour qu’ils apprivoisent ce nouvel environnement. »

Comment calmer leurs inquiétudes?

Guylaine Pitre constate qu’en fin de 2e année, ses élèves sont capables d’avoir des discussions. Elle profite donc des dernières journées de classe pour rassurer les élèves plus inquiets. « Certains enfants peuvent être émotifs ou inquiets à l’idée de redoubler ou d’être séparé d’un ami l’an prochain.

Un déménagement durant l’été peut aussi causer beaucoup de stress. » L’enseignante se tourne souvent vers les livres pour enfants afin de rassurer ses élèves. « De nombreux livres parlent les émotions. » Elle utilise autant les histoires qui parlent d’excitation que celles qui parlent d’inquiétude et d’anxiété, car chaque élève réagit différemment au changement.

En cette période de fin d’année scolaire, les parents doivent aussi être attentifs à ce que vit leur tout-petit. « Si un enfant a de la difficulté à trouver le sommeil, s’il pose beaucoup de questions, s’il dit qu’il est triste de quitter son enseignante, il faut en parler avec lui », explique la psychologue Suzanne Vallières. On peut par exemple, lui dire qu’on verra son ami au soccer ou au parc, si c’est le cas. Il faut encourager l’enfant à parler de ses émotions.

Que faire si votre enfant pleure en partant de l’école le dernier jour? « Dites-lui que c’est normal d’être triste de quitter des amis avec qui on a passé 10 mois, conseille la psychologue. Mais il est déconseillé de pleurer avec lui. » Comme parent, vous êtes là pour soutenir et accompagner votre enfant.

Le dernier jour d’école, aussi important que le premier!
Selon la psychologue Suzanne Vallières, la fin de l’année scolaire est aussi importante que le jour de la rentrée. « Même si l’enfant n’y apprend rien de scolaire, c’est une excellente école de la vie, dit-elle. Il découvre à ce moment-là qu’il y a un début et une fin, et qu’il doit affronter ce qui s’en vient. » La dernière journée est importante et nécessaire pour l’enfant. Elle lui permet de se préparer petit à petit à sa vie d’adulte au cours de laquelle il sera aussi confronté à vivre des débuts et des fins.

Pour favoriser la transition

De nombreuses écoles organisent des événements pour permettre aux enfants de bien vivre les changements à venir l’année suivante (ex. : nouvelle classe, nouvelle enseignante, nouveaux amis, etc.). « Toute transition se prépare », explique Audrey Leblanc, psychoéducatrice à la Commission scolaire de Montréal. « C’est un travail qui commence durant l’année scolaire. On prépare les écoliers à la manière dont on va boucler la boucle pour passer à la grande aventure qui les attend : celle d’aller dans une autre classe.

La relation entre un enseignant et ses élèves est très forte, mais elle est forte aussi avec d’autres membres du personnel comme la secrétaire et les éducatrices du service de garde. Tout le monde participe donc à favoriser cette transition. »

Les équipes éducatives accompagnent les enfants dans cette expérience de vie en proposant différentes activités comme dessiner sa classe, prendre une photo de groupe et faire un spectacle de fin d’année. « Pour les enfants, la fin d’année scolaire est comme une étape : petit à petit, ils détachent un fil pour être capables d’en attacher un nouveau l’année suivante », poursuit Audrey Leblanc.

À l’école de la Rive de Châteauguay, Guylaine Pitre et ses collègues organisent « la semaine de la rétrospective », avec des montages photos qui rappellent toute l’année. Les enfants vont aussi nettoyer ensemble les pupitres, les chaises et les casiers. C’est un peu comme un rituel qui aide à mieux vivre le passage d’une classe à une autre.

La psychologue Suzanne Vallières rappelle aux parents que cet état d’âme de fin d’année qui fait vivre plusieurs émotions à leur enfant ne dure habituellement que quelques jours. « Ensuite, l’enfant repart dans son été et ses nouvelles activités », dit-elle.

 

Agathe Beaudouin - Équipe Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Photos : GettyImages/asiseeit et monkeybusinessimages

Partager

À lire aussi