Nouveau guide alimentaire: qu'est-ce qui a changé?

Nouveau guide alimentaire: qu'est-ce qui a changé?
Finis les quatre groupes alimentaires et les portions, et place aux protéines. Les recommandations du guide alimentaire s’appliquent aussi aux enfants.

23 janvier 2019 | Les nutritionnistes et les professionnels de la santé l’attendaient depuis longtemps. Le nouveau guide alimentaire a été dévoilé hier et, comme prévu, l’assiette proposée aux Canadiens a subi toute une transformation.

Finis les portions ainsi que les quatre groupes alimentaires, et place aux aliments protéinés. Ce sont les changements les plus importants que propose le nouveau Guide alimentaire canadien. Il n’y a donc plus de nombre de portions à consommer par jour selon le groupe d’âge. Il est maintenant plutôt recommandé de manger en écoutant ses signaux de faim et de satiété.

Guide alimentaire canadien 2019

De même, la moitié de l’assiette devrait être composée de légumes et de fruits, et l’autre moitié d’aliments de grains entiers et protéinés avec une préférence pour les protéines végétales (ex. : haricots, lentilles, tofu, noix, graines, etc.), qui contiennent plus de fibres et moins de gras saturés.

Les produits laitiers et la viande font maintenant partie des aliments protéinés et n’occupent plus une place à part comme auparavant. Aussi, le jus de fruits n’est plus considéré comme équivalent à une portion de fruit. Le nouveau guide insiste d’ailleurs sur la consommation d’eau pour remplacer le jus de fruits – incluant celui pur à 100 % - et autres boissons sucrées.

Pour les enfants aussi

Ces recommandations s’appliquent aussi aux enfants. Pour mieux accompagner les parents de jeunes enfants, des conseils sont donnés pour ceux ayant un petit appétit ou qui peuvent être difficiles à table. Le guide alimentaire met également l’accent sur l’importance de manger en famille lorsque c’est possible, en prenant soin de mettre de côté les distractions comme les jouets, la télévision et les autres écrans.

De plus, pour favoriser de saines habitudes alimentaires à la maison, il est conseillé de planifier les repas et les collations, et de cuisiner souvent. Le guide recommande aussi de limiter l’achat d’aliments très transformés (ex. : aliments frits, boissons sucrées, charcuteries, biscuits, céréales sucrées, plats préparés vendus à l’épicerie, etc.).

Une mise à jour nécessaire

Les recommandations contenues dans cette récente version du guide ne sont toutefois pas nouvelles puisqu’elles sont répétées depuis plusieurs années par les nutritionnistes. Le Guide alimentaire canadien est donc maintenant plus en phase avec les récentes études et les recommandations des professionnels de la santé.

Lors de la publication de la version précédente, en 2007, plusieurs avaient dénoncé la trop grande influence de l’industrie agroalimentaire. Les groupes de pression liés à cette industrie auraient été tenus à l’écart pour l’élaboration de ce nouveau guide, selon Santé Canada.

Conseils pour les familles
La version 2019 du guide contient beaucoup d’autres conseils pour améliorer les comportements et les habitudes alimentaires. Voici les sections qui concernent davantage les familles :
- Les parents
- À la maison
- À l’école
- Les adolescents
- Collations santé
- Remplacer les jus et les boissons sucrées
- Faire participer les enfants à la préparation des repas
- Les enfants et le marketing alimentaire

À venir : notre nutritionniste Stéphanie Côté se penchera davantage sur l’impact du guide sur les familles dans son prochain blogue.

 

Julie Fortier - Équipe Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Photos : GettyImages/skynesher et Santé Canada

Partager

À lire aussi