Asthme: pourquoi est-il important de le contrôler avant 5 ans?

Asthme: pourquoi est-il important de le contrôler avant 5 ans?
Un contrôle rapide et soutenu de l’asthme chez les enfants augmenterait leurs chances de rémission, selon une étude du CHU Sainte-Justine.

24 avril 2018 | Les enfants asthmatiques de moins de 5 ans dont la maladie est contrôlée rapidement après le diagnostic auraient de meilleures chances de rémission, révèlent des chercheurs du CHU Sainte-Justine.

Selon leurs résultats, le niveau de contrôle de l’asthme dans les 2 années qui suivent le diagnostic serait grandement associé aux chances de rémission de l’enfant. En effet, la probabilité de rémission serait réduite de 35 % chez les enfants dont l’asthme était mal contrôlé à ses débuts, mais bien contrôlé à la fin des 2 années suivant le diagnostic. En comparaison, les enfants dont la maladie n’a pas du tout été bien contrôlée tout au long de ces 2 années verraient leur probabilité de rémission réduite de 78 %.

Pour être considéré comme étant en rémission, un enfant ne doit pas, pendant 2 ans, avoir pris de médicaments contre l’asthme ni avoir vu un médecin ou été hospitalisé en raison de cette maladie.

Il est donc important que les parents et les médecins tentent de prévenir et d’éviter les symptômes entre les crises en plus de traiter les crises d’asthme chez les tout-petits, rappellent les auteurs de l’étude. L’équipe du CHU Sainte-Justine compte par ailleurs étudier diverses approches visant à contrôler l’asthme chez les enfants d’âge préscolaire, notamment des tests de fonction pulmonaire et l’usage de certains médicaments.

De précédentes recherches ont rapporté que les symptômes de l’asthme chez les tout-petits disparaissaient vers l’âge scolaire dans 50 à 60 % des cas. Plusieurs enfants asthmatiques présentent toutefois déjà, vers 6 ans, une réduction de la fonction des poumons, sans possibilité de retour à la normale. Ces enfants courent alors davantage de risques de souffrir d’emphysème ou de bronchite chronique à l’âge adulte.

Cette recherche a été menée sur plus de 113 000 enfants canadiens nés entre 1990 et 2013 et ayant reçu un diagnostic d’asthme avant l’âge de 5 ans. Les chercheurs ont comparé le taux de rémission des enfants en fonction du niveau de prise en charge de la maladie dans les 2 années qui ont suivi le diagnostic.

Source : Centre de recherche du CHU Sainte-Justine


Marie-Claude Ouellet — Agence Science-Presse

 

Photo : GettyImages/patrickheagney

À lire aussi