Le toucher aiderait les bébés à apprendre par imitation

Le toucher aiderait les bébés à apprendre par imitation
Très jeunes, les bébés seraient capables de faire le lien entre les parties de leur corps et celles d’une autre personne, selon une étude américaine.

20 février 2018 | Très jeunes, les bébés reconnaîtraient la similitude entre les parties de leur corps et celles d’une autre personne, rapporte une étude américaine. Ils seraient donc capables de faire le lien entre, par exemple, leur main et la main de quelqu’un d’autre.

À l’aide de nouvelles techniques d’imagerie cérébrales, les chercheurs ont en effet observé que la région du cerveau qui est activée chez les bébés lorsqu’ils sont touchés à un endroit particulier (ex. : main, pied) est la même que lorsqu’ils voient une autre personne être touchée au même endroit. Cette partie du cerveau est chargée de recevoir les informations sensorielles provenant du corps : chaleur, froid, douleur et contacts tactiles.

Cette capacité à faire le lien entre leur corps et celui d’une autre personne serait importante selon les chercheurs, car elle permettrait aux bébés d’apprendre par imitation. En effet, pour pouvoir reproduire le geste d’un adulte par exemple, un enfant doit être en mesure de comprendre comment les parties de son corps correspondent à celles de la personne qu’il veut imiter. Les chercheurs ajoutent aussi que cette reconnaissance de similitudes entre leur corps et celui des autres permettrait aussi aux bébés de plus tard développer leur empathie.

Pour parvenir à ces résultats, les auteurs de l’étude ont analysé l’activité cérébrale de 14 bébés âgés de 7 mois lorsqu’un objet touchait leur main et leur pied. Les chercheurs ont aussi étudié l’activité dans le cerveau d’autres bébés lorsqu’ils regardaient la vidéo d’un adulte dont la main et le pied étaient touchés par un objet.

Source : Université de Washington


Marie-Claude Ouellet — Agence Science-Presse

 

Photo : GettyImages/SolStock

À lire aussi