Baignade: aider son enfant à être à l’aise dans l’eau

Baignade: aider son enfant à être à l’aise dans l’eau

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Votre tout-petit aime l’eau ou au contraire il est plutôt craintif? Devriez-vous lui faire suivre des cours de natation ou insister pour qu’il se baigne?

3 juillet 2017 | Votre tout-petit aime l’eau ou au contraire il est plutôt craintif? Devriez-vous lui faire suivre des cours de natation ou insister pour qu’il se baigne?

C’est seulement vers 6 ans qu’un enfant est capable de vraiment faire les mouvements pour apprendre à nager seul. Avant cet âge, les cours de natation servent plutôt à aider un enfant à être plus en confiance dans l’eau, à contrôler sa respiration, à se déplacer, à flotter, etc.

Ces cours ne sont toutefois pas indispensables. Vous pouvez vous-même aider votre enfant à se sentir bien dans l’eau en vous amusant avec lui.

Si votre tout-petit refuse d’aller dans l’eau, il ne faut pas le lancer à l’eau ni le forcer à se baigner, car il risque d’en garder un mauvais souvenir. Le mieux, c’est d’y aller par étapes et de l’encourager.

Par exemple, lui proposer d’abord d’arroser ses pieds ou une autre partie de son corps avec un petit arrosoir. Ensuite, vous asseoir avec lui au bord de l’eau, battre des pieds dans l’eau, le prendre dans vos bras et marcher dans l’eau, etc.

La sécurité avant tout

Grande ou petite piscine?
Dès qu’il est capable de tenir sa tête, vous pouvez vous baigner avec votre enfant dans une grande piscine. Toutefois, jusqu’à 3 ans environ, votre enfant s’amusera autant dans une petite piscine dans la cour ou à la pataugeoire.

Tant que votre tout-petit a des craintes ou n’est pas capable de garder sa tête hors de l’eau malgré un vêtement de flottaison (ex. : gilet de sauvetage, ballon dorsal), il faut le tenir en tout temps lors de la baignade.

Voici quelques positions à lui faire découvrir :

  • Le tenir sous les bras face à vous ou dos à vous.
  • Le coucher sur le dos en le soutenant avec vos deux mains.
  • Le faire glisser sur le ventre, puis sur le dos, dans un mouvement d’aller-retour.
  • Le placer sur votre avant-bras, son ventre vers l’eau, en tenant bien son menton avec votre main.
  • L’asseoir sur un de vos avant-bras, dos à vous.

Si vous voyez que votre enfant fait des progrès et qu’il devient plus à l’aise dans l’eau, vous pouvez cesser de le tenir petit à petit. Il faut cependant que vous restiez dans l’eau avec lui en permanence. Il ne doit pas y avoir plus d’un bras de distance entre vous et votre enfant.

Même si votre enfant a des flotteurs ou se débrouille pour nager, il ne doit jamais être laissé seul dans l’eau ou près de l’eau. Il est aussi important de lui apprendre les règles de sécurité de base : interdiction de courir autour de la piscine, d’aller dans l’eau sans un adulte ou de pousser un autre enfant.

Les cours de natation ne protègent pas contre la noyade
Aucune étude n’a démontré que les cours de natation pouvaient empêcher les enfants de 5 ans et moins de se noyer. La surveillance constante des adultes est en fait le moyen le plus efficace de prévenir la noyade chez les tout-petits.


Équipe Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Photo : Gettyimages/NexTser

Partager

À lire aussi