Jouer avec sa nourriture, une bonne idée!

Jouer avec sa nourriture, une bonne idée!

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Laisser les tout-petits jouer avec leur nourriture pourrait être une bonne façon de les encourager à manger davantage de fruits et de légumes.

27 février 2017 | Laisser les tout-petits jouer avec leur nourriture pourrait être une bonne façon de les encourager à manger davantage de fruits et de légumes, croient des chercheurs du Royaume-Uni.

Les tout-petits refusent souvent de goûter à un fruit ou à un légume inconnu, soulignent les chercheurs. Compter seulement sur l’exposition au goût n’est donc pas très efficace pour introduire de nouveaux aliments selon eux. Plutôt que de mettre de la pression aux enfants pour qu’ils goûtent, il faut plutôt les laisser s’amuser, suggèrent les auteurs de l’étude.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié 62 enfants âgés de 3 à 4 ans, répartis en 3 groupes. Parmi ces tout-petits, certains devaient réaliser un visage avec différents aliments tandis que d’autres devaient tout simplement regarder un expérimentateur le faire. Enfin, d’autres enfants exécutaient la même tâche, mais avec des accessoires de bricolage traditionnels.

Une fois cette activité terminée, les chercheurs ont offert une collation aux enfants. Ceux qui avaient pu manipuler des aliments ont goûté à plus de fruits et légumes que ceux des deux autres groupes. Selon les chercheurs, les enfants qui ont joué avec les fruits et les légumes ont eu le temps de se familiariser avec ces aliments. L’effet était d’ailleurs plus important pour les aliments moins connus des enfants comme le kiwi et la grenade.

Des études ont déjà démontré que les enfants qui sont plus sensibles à la stimulation tactile sont aussi plus hésitants devant les nouveaux aliments, soulignent les chercheurs. Selon les résultats de cette nouvelle étude, laisser les tout-petits jouer avec la nourriture pourrait déclencher chez eux l’envie de goûter à des aliments moins familiers. En effet, lorsqu’ils jouent avec les aliments, les enfants les associent avec une sensation amusante et agréable, expliquent les auteurs de l’étude.

Sources : De Montfort University Leicester et Appetite


Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : GettyImages/annebaek

Partager

À lire aussi